Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Gloss à lèvres moiré au chocolat blanc

 

Lors de péregrinations parisiennes,  je me suis arrétée dans une chocolaterie (pas celle de Charlie… ) aux créations particulièrement réussies. Le chocolat y a le goût du chocolat (y compris celui au lait, à peine lacté et très net, un inhabituel délice). Séduite, j'ai demandé si la boutique ne pouvait  pas me vendre du beurre de cacao.


-Pourquoi faire?

-En mettre dans des cosmétiques.

-Je n'ai pas le droit de vendre des ingrédients, mais pourquoi vous n'essaieriez pas avec du chocolat blanc, il y a surtout ça dedans?  m'a répondu le chocolatier.


Pourquoi pas en effet… 

 

J'ai donc fait l'acquisition d'une plaquette (sans INCI, je pense qu'il n'y a surtout du beurre de cacao, du sucre plus une pointe de vanill) et me suis lancée.


Le premier essai a été un gloss; j'aime beaucoup le parfum du chocolat dans les baumes à lèvres, j'incorpore souvent du beurre de cacao.

Comme je souhaitais une texture fluide. j'ai modifié les proportions habituelles.

J'ai compté:

 

6% de cires

6% de gras durs (ici uniquement du chocolat blanc)

86% d'huiles

1,5% de pigments

0,5% d'extraits CO2

 

Cires


Michèle m'a offert du synchrowax (aprouvé par Ecocert) à tester. Il s'agit d'esters cireux d'origine végétale qui, entre autres vertus, donnent du brillant et facilitent la mise en suspension (j'ai incorporé des micas). J'ai choisi la dose minimale recommandée: 4% et  complété avec de la cire de chanvre.

 

Huiles

 

J'ai joué le cocktail en tenant compte à la fois de la diversité des acides gras, du parfum et de la couleur des huiles.

Pour apprivoiser le karité qui a souvent tendance à boulocher à long terme dans les baumes, j'ai choisi son oléine. J'ai aussi introduit de l'huile de pépins de pomme au parfum d'amande amère et de couleur marron (riche en anti oxydants et phytostérols), de l'huile de buriti (anti oxydants également) pour son ton soutenu, du ricin pour le brillant, du jojoba  et du coco fractionné pour la bonne glisse, plus du bisabolol pour l'effet calmant.


 

Parfum

 

J'ai fait un choix classique (et alimentaire): vanille-chocolat, en extraits CO2, plus un peu de CO2 de grenade, pour ses effets apaisants et réparateurs plus que pour son parfum très discret.  

 

Couleur

 

Je souhaitais un gloss bien brillant, d'où l'huile de ricin et mon choix de pigments. Irène conseille de mélanger l'or et l'argent pour booster l'éclat. D'où le choix de la nacre (argent) d'AZ et de l'or de TKB. J'ai aussi ajouté un peu de micas mordorés pour renforcer l'effet moiré. 


 

P1210120.jpg

 

Gloss moiré au chocolat blanc


(sur 100g ou en %)

 

Phase 1


 4g synchrowax 

2g cire de chanvre

6g chocolat blanc de la Petite Fabrique

 

Phase 2 


8g huile de buriti 

30 huile de ricin

20 oleine de karité

10 huile de pepins de pomme 

10 coco fractionnée

7 huile de jojoba

1 bisabolol

+ 1,5g micas (travel to mercury et radiant gold de TKB; nacre de AZ)

+0,5g d'extraits  CO2:  6gtes vanille, 5gtes chocolat, 5gtes grenade


 

Faire fondre  la phase 1 au bain marie

 

Par ailleurs mélanger les huiles et le bisabolol. Leur incorporer les pigments peu à peu en touillant fortement.

 

Verser ce mélange en plusieurs fois sur la phase 1 liquide  en tournant très vigoureusement; Ajouter les extraits CO2 à la fin.

 

Mettre en tubes.

 

P1210122.jpg

 

J'ai testé sur et sous le rouge à lèvres, c'est mieux dessous. Appliqué seul, ce gloss donne une brillance douce et moirée, sans vraiment teinter malgré sa couleur. Le parfum du chocolat blanc reste bien présent à l'application.

 


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

michele 21/02/2011 16:15



Si je n'ai rien vu de la plaquette de chocolat blanc (mais quand l'ont-il engloutie?), personne n'a été intéressé par mon gloss


 


Je ne suis pas très adepte de ce type de soin pour les lèvres car je les ai en permanence trop sèches pour éviter le baume tradi.


Là j'ai été plutôt charmée par la couleur du tube et le parfum vraiment délicieux.


Sous le rouge, je trouve dommage de perdre le côté précieux de ce gloss.


 


Je l'emmènerai cet été là où je ne serai pas agressée par le froid et où il aura toute sa place.


Merci!



venezia 21/02/2011 23:38



Michèle,


 


je l'aime bien sous un rouge car le rouge devient alors très très brillant



Kat 15/02/2011 15:48



Chocolat blanc, chocolat blanc.....je l'adore, celui-là ! Avec moi, impossible de faire de la  cosméto au chocolat blanc !


Je vais suivre tes essais de près !



venezia 16/02/2011 23:49



Kat, il faut très peu de chocolat blanc pour ces recettes… il en reste même pour en croquer!



lolitarose 13/02/2011 23:55



le gout du chocolat blanc est bien présent et la texture est très agréable sur les lèvres : c'est doux, onctueux et ça brille juste comme il faut. Bref, il est déjà dans mon sac prêt à être
dégainé en toutes circonstances.


On peut donc parfaitement utiliser du chocolat en lieu et place de beurre de cacao dans un baume. Malheureusement je doute fort de parvenir à utiliser ton chocolat car ma gourmandise (et celle
non moins négligeable de zhom) ne m'en laisseront pas le temps !



venezia 15/02/2011 10:01



Lolitarose, il faut très peu de chocolat dans la formule quand même!



Colchique 11/02/2011 18:10



Venezia, j'ai remarqué que si je voulais un gloss qui colore les lèvres je devais utiliser des oxydes.


 


Je trouve très intéressant ton choix du chocolat blanc.


 


Je n'ai pas encore essayé, mais peut-être que certaines gelées de fruits (gelée de myrtille ou de groseille) ainsi que le caramel, peuvent être intéressants à utiliser dans les recettes de gloss.
Je pense à ces ingrédients, car j'obtiens des gloss qui tiennent longtemps sur les lèvres grâce à l'ajout de l'ingrédient miroir de sucre. Le miel me donne presque le même résultat que le miroir
de sucre dans les gloss.


 


Ton gloss, même s'il ne colore pas tes lèvres comme tu le voudrais est superbe. Ton gloss doit s'avérer également être un excellent soin pour les lèvres.


 


Merci beaucoup pour cette magnifique recette.



venezia 11/02/2011 18:49



merci pour tes remarques précieuses, Colchique; j'ai été tentée par le miel, mais je craignais que son parfum ne couvre celui du chocolat!



michele 09/02/2011 22:26



Quelle belle création! J'aime beaucoup cet orangé pailleté.


Es tu certaine que tes pigments sont de vrais pigments et non des micas?


 


Chocolat - vanille - grenade, je suis certaine que je devrais aimer


Une de mes clientes me ramène souvent du chocolat de cette chocolaterie. Si les emballages sont plus que simplifiés, ils sont d'excellente qualité pour pâtisser ou croquer.


 


Si tu regardes bien dans tes placards, tu devrais y trouver un peu de cire de ricin que je vous avais donnée avec le P3R de Moune.


A moins que gourmande, tu n'aies tout croqué dans quelque préparation


 


A demain?



venezia 09/02/2011 23:43



Michèle, j'ai corrigé, merci, bien sûr que ce sont des micas… j'avais écrit pigments car je pensais en termes de  couleur!


 


je vais rechercher la cire de ricin, car je suis sûre d'une chose: je ne l'ai pas testée.


 


Pas à demain, hélàs… à après demain.



Lutin 09/02/2011 21:35



Ouh là là là là! Du vrai chocolat dans un gloss, tu vises directement mon estomac de cosméteuse gourmande là!! ^^



venezia 09/02/2011 23:41



et ce qui ne gâte rien, il a un goût chocolat!



Gwen 09/02/2011 13:43



ce gloss est divin tant par sa composition et que par sa couleur... du chocolat blanc dans un gloss, quelle gourmandise, un rêve ;)



mlk 09/02/2011 12:20



Gourmand et élégant ce gloss, ta petite fabrique à toi est très appétissante et ludique, je le verrais bien dans la boite à trésors de Sidonie, trop mignon ce prénom


Ton seul beurre est le chocolat blanc en quelque sorte? tu penses qu'il n'y a pas du tout de lecithine dans ce chocolat?


J'ai travaillé le synchrowax en émulsion et il n'est pas simple, autant que le p3r,je me retrouve avec une sorte de baume, très fin et agréable de texture


Cette cire est vraiment pour toi, car elle laisse vraiment le côté frais, malgré un fort pourcentage de phase huileuse


En lieu et place de l'huile de ricin, pourquoi pas un peu de cire de ricin qui contribuerait aussi à maintenir les pigments? et de ce que j'ai lu, se marie bien avec le synchrowax


Cette cire se nomme maintenant glyceryl behenate, pour les recherches c'est peut être plus simple et documenté!



venezia 09/02/2011 12:57



Pour la lécithine, je ne peux te l'affirmer. C'est un chocolat artisanal vendu sans étiquette! C'est le chocolatier, comme je l'écris, qui m'a tout de suite recommandé de tenter le chocolat blanc
en place de beurre de cacao, car pour lui c'était très proche.


 


Pour la cire de ricin, c'est effectivement interessant, mais je ne voulais pas introduire beaucoup de cire pour maintenir la fluidité… et surtout, je n'en n'ai pas. j'ai fait avec ce que j'avais
dans mes tiroirs.



nansou 09/02/2011 11:48



Rho là  là quelle recette !!! Ca me plaît beaucoup ça ! vraiment j'adore l'idée et je ne pensais pas qu'il était possible de faire du gloss avec du solide...


 


Je vais enquêter sur ce synchrowax !



venezia 09/02/2011 12:49



nansou,


 


si tu regardes par ex la formule du gloss d'Hauschka, il y a du beurre de mangue. C'est une question de proportions.Là , il n'y  a que 6% de gras dur