Huile de parfum pour Noël, le soleil du cœur

Publié le 7 Janvier 2011

 

 

J'aime bien, en fin d'année préparer un parfum pour Noël.

 

L'an dernier, j'avais publié deux compositions sur le forum Potions et chaudron.

 

Pour 2010, j'avais l'angélique en tête. Je raffole du parfum de l'huile essentielle extraite des racines, qui a la propriété comme beaucoup d'He racines de se bonifier en vieillissant. Pendant longtemps, j'en ai utilisé une merveilleuse  venant de Neoils.

Puis j'en ai trouvé chez Néroliane que j'ai oublié evolontairement; son parfum s'est beaucoup bonifié.

Ma plus récente acquisition: une HE d'Essenciagua, très odorante. Mais quand j'ai comparé avec  celle de Neroliane, j'ai compris qu'il fallait que je la laisse tranquille un moment.

 

 

L'HE d'angelique racine dégage un parfum vert, un peu amer, je dirais d'herbes froissées, avec une pointe épicée et musquée; elle contient -une rareté dans le monde végétal- une molécule du groupe des lactones qui rappelle le musc, aux effets de phéromone, (traduire: attraction animale… ) explique Monica Werner dans l'Aromathérapie (Vigot). J'en glisse souvent dans les baumes pour dormir. Voir ici avec la synergie astral dreams du site rainbow meadows et ici associée avec la lavande et le petit grain bigarade, un trio qui est un vrai délice. 

 

Selon Monica Werner, ses propriétés au plan psychique: anti dépressive, neurosédative, reconfortante. Elle ancre.

Attention, c'est une huile classée comme photo sensibilisante, et à utiliser avec précaution par voie interne.

 


 

Pour Noël, je voulais pacifier la verdeur sauvageonne de l'angélique et obtenir une sensation de rayonnement solaire, malgré des notes vertes. Je me suis arrétée, de manière quasi obsessionnelle je dois dire, à  la vanille.

 

Je suis allée voir ce qui avait été fait sur ces deux notes, j'ai trouvé Angelique noire de Guerlain et Vanille exquise d'Annick Goutal, ce qui m'a rassurée… 

 

Pour arrondir encore, j'ai pensé à la douceur chaude et miellée de la cire d'abeille, à celle, fleurie, du néroli et au très discret parfum de santal de l'HE de muhuhu, un bois africain.

 

Pour alléger ces compléments presque trop suaves, il fallait aciduler, non seulement avec des agrumes, mais avec des agrumes pointus… d'où le combawa (keffir) et le lime.

 

Comme je cherchais un résultat très doux, j'ai pour une fois décidé de faire une huile de parfum (dosée à 10% d'HE), sur un fond à la fois odorant et peu enclin à l'oxydation, d'où le macérat de vanille sur coco fractionnée, complété à l'huile de moringa considérée dans l'Antiquité méditerranéenne comme le support huileux idéal des parfums… On l'appelait  l'huile de ben.


Je n'ai pu fabriquer qu'en très petites quantités car j'étais presque en rupture de stock de CO2 de vanille, difficile à trouver en France si on en veut avec un taux élevé de vanilline. 


Yavaitpluka… j'ai laissé macérer une quinzaine de jours.

 

Mais dans quoi offrir?


 

P1200884.jpg

 

En allant cet automne  à Venise, j'ai eu la chance de trouver à Murano des mini fioles que j'ai rapportées bien emballées… sans penser que j'aurais à imaginer un système de fermeture efficace car les petits bouchons de verre étaient juste posés dans le goulot… 

 

Après moult essais (et un peu de casse, j'ai tenté la cire à cacheter), j'ai  décidé d'utiliser de la patafix pour faire tenir ensemble le goulot et le bouchon.

 

Pour consolider le tout et cacher la patafix pas très esthétique, je me suis souvenue des fermetures à l'ancienne…

 

J'ai donc entouré le bouchon-goulot recouvert de patafix d'un peu de papier de soie doré et j'ai ligoté avec un fil de couleur contrasté. J'ai rangé ensuite dans une petite boite… le tout a tenu…


 

P1200886.jpg

 

Huile de parfum le soleil du cœur pour Noël 2010

 

30gtes CO2 vanille à 12% 

20 gtes HE muhuhu

30 gtes He petit grain co-distillé avec néroli

20 gtes absolue de cire d’abeille

30 gtes angelique racines 

10 gtes HE lime zeste

10 gtes HE keffir zeste


dans 41g vanille coco fractionnée

et 10g huile de moringa


 

 

Deux parfums à l'angélique que je trouve assez troublants (pour les avoir essayés)

 

Aura chez Farfalla et Angeliques sous la pluie chez Frederic Malle

 

 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #parfums

Repost 0
Commenter cet article

nansou 08/03/2011 18:24



J'avoue être bluffée par ce parfum... les deux notes principales se distinguent assez bien, et l'odeur être bien présente... une réussite !



venezia 25/03/2011 15:52



je suis contente qu'il te plaise , je savais que tu appréciais l'angélique



lolitarose 19/01/2011 19:48



Comment ai-je pu zapper cet article ? alors que cette jolie petite fiolle trône dans ma salle de bains ? Du coup je viens de déboucher le flacon pour me parfumer et j'adooore. C'est chaud,
douillet, j'y retrouve avec délice le petit grain et neroli. C'est fin, subtil, délicat et en même temps racé. Je dis comme Michèle, il nous faut aller à Bangkok, ou au pire on fait juste l'aller
retour à l'aéroport !


Merci princesse pour ce merveilleux cadeau.



venezia 20/01/2011 09:41



il faudrait voir s'il n'y a pas un site diffusant les He de Thailande, car il y a pas mal de marques sur place (mais je n'ai pu les découvrir fort brièvement qu'à l'aéroport!)



michele 11/01/2011 22:31



Merci pour le complément d'informations Venezia.


Pour Bangkok, il n'y a plus qu'à y retourner;  Je ne vois pas d'autre solution



venezia 12/01/2011 20:51



Pour l'instant, hélàs je n'ai pas de Thailande programmée à l'horizon… mais j'ai entr'aperçu à l'aéroport pas mal de marques d'He (pas  trouvées à Bangkok)



Les secrets de l'ourobos 11/01/2011 17:27



De très bonne idée



venezia 12/01/2011 20:50



j'aime beaucoup le nom de votre blog.



Kat 11/01/2011 10:28



Zut ! Je n'avais pas fini. Je voulais dire que, en spray, ce serait une façon de l'économiser ! Mais la fiole, si belle, est irremplaçable !



Kat 11/01/2011 10:20



Oh Venezia, quand je disais que la fiole allait diminuer vite, c'est tout simplement que l'odeur est si exquise que l'on a envie de se parfurmer sans arrêt ! Mais je te rassure, je suis économe
et ce parfum divin (oui je l'ai enfin ouvert !) ne va pas me quitter dans les semaines qui viennent ! Mlk et Michèle
ont raison, c'est très rond et chaud, vanillé et "agrumé" aussi. Tu dis que cette petite note d'amertume cacaotée proviendrait de l'angélique ? Surprenant !


L'idée de mettre dans un petit flacon sray est ingénieuse.



venezia 12/01/2011 20:50



ne t'inquiète pas, Kat, c'est moi qui suis désolée de la petites taille de ces fioles… mais je les avais trouvées vraiment trop jolies…



michele 10/01/2011 16:19



Le mien est rouge et j'adore le geste de se parfumer en s'effleurant le cou avec la tige en verre. C'est si raffiné que le jus l'est forcément aussi.


Je n'y reconnais pa snon plus franchement l'angélique mais plutôt le gourmand vanillé et les agrumes qui ne viennent curieusement pas en note de tête. C'est cela qui me semble un exploit, qu'en
penses-tu?


 


Qu'appelles-tu néroli sur fleurs? Je connais les "petit grain sur fleurs" de Florame et  d'Enfleurage tous deux très agréables.


Mais je ne connais ni le néroli sur fleur ni le muhuhu que tu passes quasi sous silence. Que dit-il cet africain là?


 


Et le keffir, est-ce le zeste ou le PG combawa? Je n'ai trouvé le zeste que sur cet endroit de rêve qu'est le site thai où je n'ai jamais passé commande.


Je te remercie infiniment pour ce joli cadeau!



venezia 10/01/2011 18:45



Michèle,


 


je vais corriger car en regardant l'étiquette de  mon mini flacon d'He, c'est petit grain sur néroli, en fait une co-distillation fleurs jeunes rameaux et petits fruits, qui vient de Lotus
aromatics comme le muhuhu, de son petit nom Brachylaena hutchinsii, et produit en afrique  du
sJud. e trouve qu'il sent un mélange mi santal mi cèdre.


Pour la note agrumes, d'abord les deux zestes que j'ai mis sont puissants, et peut être que la co distillation petit
grain-néroli a eu son mot à dire (je l'ai hélàs terminée)


Quant au keffir, c'est bien du zeste (marque: pranali, ils ont un site ici). Je l'ai acheté quasiment au vol à l'aéroport de Bangkok: je suis tombée sur un stand enchanteur mais j'avais à peine quelques minutes
avant l'embarquement  car j'avais passé bien plus d'une heure pour boucler les formalités en raison d'une foule dingue! Je rageais ferme.



mlk 10/01/2011 11:01



PPP, j'ai ouvert mon précieux et humé


Un vanillé chocolaté, très doux , j'y ai trouvé aussi la note citrus


ne connaissant pas l'angélique, je ne peux dire si elle ressort, il n'y a pas de note verte, puissante, l'ensemble est rond et presque "enfantin" comme une peau de bébé


Tu as raison aussi, il sent le chaud, entre épices et sucre


j'ai transvasé cet élixir dans un de tes sprays à capuchon doré et dans un autre petit flacon


et à mon grand étonnement, ta petite fiole avait un corps bien généreux


alors, ce parfum, va bien me sourire un bout de temps


Ton choix d'hv de support est très fluide et pénètre vite



venezia 10/01/2011 18:36



mlk,


 


ce que tu appelles note chocolatée doit appartenir à l'angélique que l'on sent curieusement en début et non en fin, en tout cas sur moi. je dirais plutot note cacaotée car il y a une petite
pointe d'amertume initiale.



Colchique 09/01/2011 23:54



Venezia, magnifiques fioles ! Les couleurs sont superbes ! Dommage qu'on ne puisse pas sentir l'odeur en regardant les images.



venezia 10/01/2011 18:34



… je trouve ça dommage aussi! a quand les conexions parfumées?



eau de rose 09/01/2011 17:54



bonne année 2011 à toi Vénézia.


 


J'ai eu l'occasion de tester olfactivement l'huile essentielle de racines d'angélique de Myrtéa. j'ai personnellement ressenti une odeur sucrée. Etait-ce parce que je l'ai associée à une idée de
savon aux fruits confits ?


 


J'aime quand tu nous décris une huile essentielle : c'est si enchanteresque.


 


J'ai trouvé (mais non encore acheté) sur http://www.carre-lutz.com/acatalog/flacon_a_parfum_murano.html des
flacons pour parfum en verre de Murano. ça a l'air intéressant.


 


J'avais chargé mon fils ainé de m'en trouver d'identique quand il a été en voyage d'école à Murano au printemps mais il n'a rien trouvé de tel. Les seuls qu'il ait pu trouvé n'étaient
pas opaques (je l'avais bien briefé sur ce coup là.


 



venezia 09/01/2011 19:12



une note sucrée, ça m'intrigue beaucoup! (Myrtea diffuse  d'excellentes He).


 


Je connais ces petits flacons que l'on voit beaucoup à Venise (… et moins chers que sur internet). ils sont plus grands que les fioles que j'ai trouvées à Murano (dans le coin d'une seule
boutique)… j'avais beaucoup cherché