Inde: l'aumône d'un sage

Publié le 8 Avril 2012

Ce ne sont pas les ascètes et les saddhus qui manquent en Inde. Celui que nous avons croisé par hasard près d'un temple jain à Khandagiri nous reste en mémoire.


 

A une dizaine de kilomètres de Bhubaneswar, dans l'Orissa, deux ensembles de grottes sculptées par des jains (certaines datent d'avant JC) sont éparpillées sur deux collines de part et d'autre de la route.

 


Dès l'entrée d'Udayagiri, le premier ensemble de grottes, une  odeur de … lilas embaumait tout le site. Doutant qu'il s'agisse de vrais lilas, j'ai reniflé plantes et buissons environnants jusqu'à trouver l'origine de ce grisant nuage parfumé. Il émanait de jambolaniers, arbres qui peuvent pousser à l'état sauvage, mais sont aussi plantés dans des enclos sacrés (notamment en lien avec Krishna et Ganesh).  Les graines et les fruits sont comestibles, ils possèdent des propriétés médicinales comme les feuilles. Voir ici, un article très complet.


 

P1240552.jpgSyzygium cumini L. Skeels (syn. Eugenia jambolana Lam.) (Myrtaceae)  prunier de Java ou jambolanier

 

 

 

P1240549.jpgEléphant à la fleur de lotus (grotte n° 10, dite de Ganesh, Udayagiri)

 

Nous avons visité différentes grottes, dont quelques unes furent occupées par des ascètes  jains jusqu'au Moyen âge.

 

 

P1240539.jpg

Le temple jain au sommet de la colline de Khandagiri; on aperçoit des grottes à droite.

 

De l'autre côté de la route,d'autres grottes et un temple jain. C'est là que nous avons découvert le sage.

 

Vétu d'un petit pagne, ses effets tenant dans un sac, il était installé non loin du portail d'entrée donnant accès au temple.

 

P1240568.jpgLe sage au beau visage près de sa flaque d'eau.

 

Il était calme, concentré, ne semblait pas particulièrement en transes.

 

 

SAGE-INDOUX.jpg

Sur les braises (photo MC)

 

 

Quatre fois d'affilée, il a semblé entrer en lui-même, avant de s'avancer et de marcher trente secondes sur des braises; ensuite il est allé rafraichir ses pieds nus dans l'eau. Il ne demandait rien, il était dans son monde.

 


 

SAGE-INDOUX-2.jpgLe sage se dirige vers le portail (photo MC)

 

Ensuite, il a tiré de son sac un tout petit pochon en plastique, en a sorti une pièce et il est allé la donner au gardien assis devant l'entrée, le saluant avec respect. Ce gardien recueillait la monnaie laissée par ceux qui avaient visité le temple et reprenaient les chaussures laissées devant la grille.

 

P1240569.jpg

  Après l'offrande, devant la grille.

 

 

Puis le sage est retourné s'assoir et a allumé ce qui était peut-être un pétard.


 

Il y a toujours quelque chose à offrir.

 

Une leçon de vie.

Rédigé par venezia

Publié dans #Balades indiennes

Repost 0
Commenter cet article

Lyjazz 18/04/2012 00:33


J'aime beaucoup me promener en Inde avec toi. 


Je viens de lire tous les épisodes, que je me réservai pour un soir au calme. 


Et voilà que la méditation et le calme de ce sage font une ouverture au monde, un regard profond qui englobe tout.... 


L'essence de l'Inde extraite et redistribuée jusqu'en cosmétique : couleurs, odeurs, flore, nourritures, personnes. 


On sent que tu aimes ce pays que je rêve d'aller voir de plus près. 

venezia 18/04/2012 22:38



Merci Lyjazz pour tes promenades virtuelels en territoire indien. L'inde ne laisse pas indifférent, et venir voir de plus près, c'est parfois tomber dedans!



Colchique 11/04/2012 15:43


Venezia, merci beaucoup pour ces superbes photos très dépaysantes !


 


J'espère que tu as pu récolter quelques fleurs parfumées !


 


Ce très beau sage s'il vivait en France pourrait être mannequin.


 


La corne sous les pieds doit être tellement épaisse à force de marcher pieds nus, que peut-être les braises sont les bienvenues pour la diminuer.


 


J'aurais tendance à penser que marcher pieds nus pour ce sage sur des braises, doit représenter un peu la même chose que si l'une d'entre nous marchait sur des braises avec des semelles en cuir.

venezia 18/04/2012 22:56



Colchique, je n'ai hélàs pas récolté de fleurs car j'ai identifié l'arbre après coup!



Kat 10/04/2012 09:26


Ces photos et ton texte me plongent dans un silence profond et émerveillé, rien ne saurait montrer mieux l'étonnante capacité de ces gens à intérioriser leur vie.... Merci.

venezia 18/04/2012 22:58



Kat,


 


j'ai souvent ce sage en mémoire depuis ce moment. Il me fait basculer dans un autre univers.



mlk 09/04/2012 15:34


sage, simple parmi les simples


J'y trouve une part Christique et c'est bon de ressentir toute la beauté du divin en l'homme


As tu pris une offrande de ce magnifique arbre?


Je suis étonnée de ne voir ce sage jaîn avec sa balayette pour ne nuire à nulle animal


mais il est certainement en lévitation


Un sage au pétard! il est vrai que cela ne peut que leur être permis à eux


Tu termines sur un beau moment de ce que nous réserve L'Inde, la solitude irradiante et céleste


 

venezia 10/04/2012 00:25



Mlk,


 


je n'ai rien pris de cet arbre car je n'ai pu l'identifier qu'à mon retour… Disons que j'avais pris une feuille que j'ai perdue…


Tous les jains n'ont pas de balayettes, ça dépend des courants et d'ailleurs je me demande même s'il était jain ou simplement un sage ascète.


 


"Solitude irradiante et céleste": merci Mlk, nul ne saurait mieux dire.



Irène 09/04/2012 13:43


J'ai pu ouvrir le PDF concernant l'arbre, Venezia : une merveille ce document.


En effet, il existe également en Côte d'Ivoire.


 

venezia 10/04/2012 00:22







Irène 09/04/2012 13:35


J'ai retrouvé les les lignes que je lisais hier. Il s'agissait de l'"ahimsâ", principe du non dommage ou de l'absence de nuire qui implique une attention sans faille à l'autre.


Mais il y a plus dans l'attitude de ce Sage : sa générosité implique une confiance absolue dans demain. Il donne et ne se préoccupe pas car il sait qu'il aura.


Je me permets de mettre un lien que je trouve intéressant relatif à la marche sur le feu.


http://www.revue3emillenaire.com/blog/la-marche-sur-le-feu/


Mais cet homme ne fait pas cea dans le cadre d'une cérémonie ...


C'est un Grand ...

venezia 10/04/2012 00:22



merci pour le lien Irène.


 


Ce qui m'a titillée c't que lors des marches sur le feu, souvent, comme les gens sont en transe, ils n'ont pas besoin de se rafraichir les pieds. Dans ce que j'ai vu, c'était différent, c'est
pouquoi je pense qu'il n'y avait pas transe mais concentration.


 


Ce que tu écris sur la confiance absolue dans le lendemain ùme parle beaucouo,  c'est ce que j'avais ressenti.



marie 09/04/2012 00:19


Sais-tu quel rituel il accomplissait en marchant sur ces braises ?


C'est à la fois une rencontre olfactive et visuelle ?! Ce travail alchimique de la forge où l'on est façonné par le feu, où ne brûle que ce qui est impur. Le dépouillement comme une pureté
absolue qui donne toute sa valeur au don accompli. Un enseignement silencieux qui a parlé à ton coeur....

venezia 10/04/2012 00:18



Marie,


 


je ne sais pas du tout s'il s'agissait d'un rituel personnel ou non.  J'ai un peu cherché mais je n'ai rien trouvé à ce sujet à propos  du jainisme.


C'est moins la marche sur les braises qui m'a marquée que le personnage lui-même



Irène 08/04/2012 22:38


Concernant l'arbre - que je connais, j'en suis certaine - ton lien ne marche pas Princesse.


Quant à ce Sage ... L'élégance suprême, le respect suprême. Il domine le feu, la douleur, il est parvenu à un niveau élevé mais c'est bien dans les traditions et mêmes obligations des Jains
d'être respectueux et compatissants envers autrui. Je lisais un texte à ce sujet cet après midi et je ne parviens pas à remettre la min sur mon petit livre, mais c'était parfaitement expliqué en
deux phrases.


Respect ...


Et merci à toi de nous transmettre avec ces images et ton ressenti une si grande et belle leçon de générosité et grandeur d'âme... 


 


 

venezia 08/04/2012 23:03



Irène,


 


Zut alors, je viens de re-vérifier, chez moi, le lien marche, mais le texte met longtemps à s'afficher car c'est un pdf.


c'est le dépouillement absolu de cet homme associé à sa générosité qui m'ont bouleversée.



Cristine 08/04/2012 17:01


merci de nous faire profiter de ce magnifique voyage, je n'ai pas manqué un épisode!

venezia 08/04/2012 23:01



Merci Christine pour tes visites et ce message, j'arrète là pour l'inde, il faut bien rentrer au bercail un jour ou l'autre…