Islande et thym arctique

Publié le 23 Décembre 2011

 

P1230793.jpg Vue du port de Reykjavik avant le lever du soleil (photo prise avec un réglage haute sensibilité) depuis le clocher de l'église Hallgrímskirkja, magnifique bâtiment moderne  qui surplombe la ville

 

P1230771.jpgLa nuit, les petits cimetières de campagne sont éclairés

 

 

Lors de ma brève virée islandaise, j'ai découvert avec étonnement qu'une variété de thym poussait sur l'île…

 

 

Je sais que certains thyms sont bien apprivoisés dans le nord de la France, mais j'ignorais que d'autres pouvaient prospérer sous des climats encore plus froids.

La variété islandaise baptisée thym arctique (Thymus praecox ssp arcticus) est présente également dans les pays scandinaves, au Royaume Uni, en Irlande, etc. J'en ai acheté un peu, joliment séché et j'ai testé sur une salade: le goût à peine fleuri n'est pas celui du thym. Sur l'étiquette du petit bocal, il est recommandé en association avec les viandes blanches, le gibier, la truite, le saumon… et sur les salades. 

 

L'HE extraite du thym arctique islandais a pour composant principal l'acétate de linalyle, ce qui est également le cas chez ses cousins norvégiens ou groenlandais ( voir ici et ici les tests sur les HE extraites de thyms ramassés dans ces régions). C'est une molécule présente en abondance dans la lavande à qui elle donne sa caractéristique odorante. J'ai donc ressenti mon pot, peu convaincue par le parfum, puis j'ai décidé de tester en tisane pour savoir si la note lavande allait ressortir. Oui, très légèrement, au palais plutôt qu'au nez.


 

P1230960.jpgBien séché, le thym arctique a gardé ses couleurs

 

L'acétate de linalyle étant un ester monterpénique, sédatif, anti-inflammatoire et spasmolytique, l'infusion de thym actique serait donc à conseiller le soir, surtout quand on a le rhume…


J'ai trouvé assez peu d'informations sur les propriétés thérapeutiques de la plante, sinon que la tisane combat la gueule de bois et les refroidissements.

 

 

L'islandaise Audur Ava Olafsdóttir, auteure de l'exquis roman Rosa candida (ed. Zulma) parabole autour d'un jeune jardinier amoureux des roses, évoque brièvement le thym arctique dans une interview ( ici ).


Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

emadra 28/12/2011 22:12


Superbes photos bien agréables à l'oeil pour la fille de la ville habituée au gris.


Mais il y a aussi la fille de la campagne, qui confirme que le thym pousse très bien dans le nooord malgré les nombreuses gelées de l'hiver.


Contrairement au romarin, par exemple, qui est annuel .. il gêle !

venezia 03/01/2012 17:44



le thym est un vrai robuste qui pousse sur rien en Grece où  il semble se nourrir de pierre et de lumière.



lislandais 27/12/2011 13:20


Merci pour l'info. J'ignorais qu'il existait du thym sur l'île.

venezia 03/01/2012 17:15



merci pour ce message qui m'a permis de découvrir votre beau  blog islandais



mlk 27/12/2011 11:07


surréel, ce paysage


Le thym est un "féroce" je crois et vivre en conditions extrêmes devraait pousser le parfum et les propriétés il me semble


Moi, cela me rappele l'univers de Tim Burton


@Marie


géranium menthe et des bises


 

venezia 03/01/2012 17:14



Mlk, j'ai pensé la meme chose que toi pour le parfum, mais non,c'est juste un soupçon lavandé,  très discret



marie 26/12/2011 21:15


Tu vas de terre de feu en terre de feu dis-donc toi! Du thym et des cimetières illuminés, c'est complètement surréaliste


J'aime tant la façon dont tu partages tes voyages avec nous. Merci.


Aujourd'hui j'ai rentré les géraniums parfumés au sous sol. Car ce matin il y a eut des gelées blanche. Le géranium menthe est tellement beau, dés qu'on le touche il embaume. Il faut vraiment que
j'arrive à faire des boutures pour vous en donner. Je vais réessayer.


Des bises par millier........

venezia 03/01/2012 17:13



Marie, merci pour ce message botanique qui me fait voyager sur les ailes odorantes du géranium menthe



Colchique 25/12/2011 14:32


Venezia, merci beaucoup pour ces photos très dépaysantes ; de vraies photos de Noël sous la neige.


 


Je suis également très admirative devant ton talent pour sécher ce thym qui a gardé ses belles couleurs.

amm 26/12/2011 19:27



Colchique, ce n'esrt pas moi qui ai séché ce thym… il y avait bien trop de neige poru que je puisse en ramasser! je l'ai acheté comme ça, et j'en ai acheté justement parce qu'il avait gardé ses
couleurs.



Irène 24/12/2011 19:34


Merci pour ces informations et ces photos.


Je suis très sensible aux cimetières éclairés la nuit. Cela me fait penser à Baudelaire ...


La couleur de ce thym est joliment conservée et on va voir ce que vous allez nous sortir, avec Michèle, de vos essais.... Car je suis certaine que ce thym si opiniâtre va continuer à être
transformé par vos soins ...


Merci et bises

venezia 26/12/2011 19:23



irène, j'ai tout gardé pour moi car le pot est tout petit et on l'a déjà bien testé… dans la cuisine!



Loulou 24/12/2011 15:57


Michèle et Lolitarose ont dit ce que je voulais dire, enfin à l'exception du herb tea


Merci pour ce beau partage Vénézia. Bises.


 

venezia 24/12/2011 17:54



Bises à toi Loulou, et très bonnes fêtes.



lolitarose 23/12/2011 20:07


Quel joli voyage ! et qui m'a permis de découvrir ce thym scandinave et ce roman qui du coup me fait bien envie...


Si ce thym est préconisé pour les gueules de bois, la période est parfaite pour tester. Tu nous diras après les fêtes ;)


Bises

venezia 24/12/2011 10:10



Je vais essayer d'être raisonnable, j'ai testé en tisane du soir, c'est doudou à souhait.


 


Pour Rosa candida, je pense que tu devrais beaucoup aimer…



michele 23/12/2011 17:10


Voilà l'Iceland herb tea soap  est fait depuis 2h et repose au chaud.


 


Juste 200g pour tester. Je voulais faire minimaliste (infusion, macérat, 3 huiles)  mais j'ai quand même mis du lait de chêvre, tenté des couches et j'ai parfumé aux HE.


C'était un peu sportif sur ce petit volume pour les couches.


 


On verra demain si c'est beau. Merci pour le herb tea, il m'en rest un petit peu!

venezia 24/12/2011 10:08



Tu es u e rapide, j'ai eu tant de trucs à faire que je n'ai encore rien mis en chantier… et je bosse jusqu'à mercredi!



michele 23/12/2011 10:45


Quand tu écris ester monoterpénique, j'accours


C'est me semble t-il LE trésor des plantes et les Lamiacées que tu apprécies je crois n'en sont pas dépourvues.


 


As-tu pu sentir l'HE de ce thym?


J'aime beaucoup cette plante en cuisine même si je me bats constamment avec les tiges pour en récolter les mini-feuilles qui sont implantées "à l'envers". Je n'aime pas trop mettre les branches
entières dans la nourriture.


 


Avec cet hiver doux, le mien tient vaillamment encore dehors sur le rebord de la fenêtre.


Est-ce que ces plantes à essences peuvent développer la même puissance dans les pays froids? Il est certainement normal que son parfum soir discret.


 


En tous cas la couleur restituée après séchage est digne de toi et de ce que tu arrives à rapporter de Grèce. Les Islandais savent y faire donc.


 


Cette lumière doit être sublime mais je me demande si je ne tournerais pas dingue dans un pays où la durée des jours et des nuits est chamboulée à ce point là.


 


Magnifique ce voyage! Il t'a réussi.

venezia 24/12/2011 10:07



Hélàs, non, il n'y a pas de distillateurs en Islande, donc je ne sais pas si l'HE de thym arctique a des notes de lavande ou pas. je trovue que souvent les labiées nordiques ont une note plus
âpre que les méridionales., c'est notamment le cas du romarin.


 


Pour la collecte de thym grec,, nous passons vraiment des heures à ne ramasser que les sommités fleuries…