Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

La patrie du citron caviar (ou finger lime)…

C'est l'Australie, et notamment, la forêt primaire du Queensland.

 

 

 

P1000052.jpgRainforest du parc national de Lamington, dans le sud du Queensland


 

J'ai eu la grande chance de pouvoir m'y promener… et en discutant, j'ai appris que les citrons caviar, appelés ainsi en français car leur pulpe se présente sous la forme de grains  acidulés jaune pâle, y poussaient à l'état sauvage.

 


 

P1000069.jpgPhoto prise juste avant la tombée de la nuit, j'ai visé sur le citron caviar, plus ne que le feuillage…


 

J'ai demandé à voir un de ces arbres. Ils étalaient leurs branches très épineuses …  juste au dessus d'un stinging tree (gympi gympi ou dendocnide moroides) buisson de plantes classées comme dangereuses car leurs feuilles sont couvertes de fines épines siliceuses particulièrement urticantes. Bref, ce n'est pas moi qui suis allée attraper les citrons, de la taille et de l'apparence de mini avocats ou de gros cornichons.

 


 

P1000097.jpgPlant de finger lime vendu au marché dominical de Port Douglas, sur la côte du Quueensland près de Cairns. On voit bien la taille des épines…

 

 

Le microcitrus australasica est une espèce endémique des forêts primaires du sud du Queensland et du nord de la Nouvelle-Galles du Sud. Il est cultivé depuis une quinzaine d'années environ en Australie; en France, les pépiniéristes Bachès l'ont acclimaté et au Portugal, JP Brigand, auteur de mon blog gourmand préféré, non seulement en produit dans son jardin de cocagne mais en invente aussi des utilisations savoureuses. Voir ici

 

J'en ai rapporté deux en France dans un végétabag, emballage que je recommande vivement à tous les amoureux des cueillettes vagabondes. En voyage, j'y glisse aussi parfois des biscuits secs, ce qui leur évite un ramollissement trapide. J'avais trouvé ces sacs à Paris à la grande Epicerie du Bon Marché, en rupture de stock depuis quelque temps. On les trouve sur internet. 

 

Les citrons caviar sont donc arrivés intacts, je les avais planqués dans la trousse de toilette au cas où des douaniers ne me les confisquent (les réglementations sanitaires sont parfois complexes).

 

P1000353.jpgCitron caviar entrouvert, pret à être dégusté…

 

J'en ai déjà testé un sur des harengs (préparés à l'huile ) qu'il a magnifié.

 

Appelé finger lime en Australie, le citron caviar est vendu en France … quasiment au prix du caviar.

 


 

Liens en anglais


wikipedia ici

 

sur les variétés australiennes: ici

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article
A

Je n'ai jamais entendu parler de ce caviar de citron. Mais comme je l'ai visité ce site, j'ai découvert qu'il ya un caviar de citron. Je me demande si son goût est comme un citron normale
là-bas. 
Répondre
V


il ne s'agit pas de caviar de citron… mais de citron caviar!!



I

Merci de la précision Venezia
Répondre
V






I

Merci Princesse de nous offrir notre récompense de ton absence ...


J'ai pensé. pour l'aspect, à la grenade dont j'aime bien faire éclater les grains ...


Quant à l'Australie, moi pas envie d'y aller, je ne sais pas pourquoi


Mon fils m'a rapporté de son voyage à la Réunion un livre de cuisine dont je ne pourrais pas faire grand chose, tellement il y a de produits que je ne connais pas ...


Mais j'adore le partage de tes découvertes. Merci
Répondre
V


Coucou Irène,


 


La réunion a un fantastique patrimoine botanique, en raison de son long isolement historique qui a préservé la biodiversité, comme l'Australie.


 


Les rains de grenade sont plus gros et plus durs que ceux du citron caviar.



J

et toi tu es ma botaniste préférée
Le prix du finger lime doit être proportionnal au désagrément qu'il y a à la récolter, j'utilise une grande pince à braise normalement destinée à la cheminée...
dès que tu t'approche il te pique
les australiens ont commencé des plantations industrielles,  on en trouvera donc de plus en plus.
Le problème majeur est : qu'en faire ?
Ce qui montre bien qu'il y a une longue dstance entre un fruit cultivé nécessairement amélioré par l'homme
et ces fruits sauvages
Répondre
V


Merci de ta visite, jp. Qu'en fair, demandes-tu? Mais en manger, je trouve que c'est parfait comme condiment sur  n'importe qu'elle salade. Ça permet de croquer à meme un citron…



C

Je n'ai jamais goûté non plus au citron caviar ; ça doit être très agréable de sentir les grains exploser sur la langue ! j'attends aussi des détails sur la saveur.


Je ne connaissais pas ces vegetabags, c'est super.


 
Répondre
V


Catherine,


La saveur est citron citron, la surprise réside dans la texture, et sur le fait que l'on peut croquer du citron sans  grimacer d'acidité.



E

moi aussi cela m'a donné une envie intense de gouter.....merci pour cette nouvelle escapade !
Répondre
V


j'ai vu qu'on en trouvait en france mais à des prix éhontés!



C

ça donne envie d'en cultiver !
Répondre
V


Hélàs Cerise, mes deux citron caviar ne renfermaient pas de pépins…



M

Tu nous montres là cet étonnant continent qu'est l'Australie. A la fois très proche de l'Europe dans les villes et d'un dépaysement total en ce qui concerne flore, faune et autres paysages.


J'adorerais faire éclater sur la langue l'une de ces billes de citron. Alors dis nous tout : Le goût, la texture, jus ou pas jus...?


 


Et encore merci pour ces voyages avec toi!


 
Répondre
V


Michèle,


 


tu résumes parfaitement ce que j'ai ressenti: une nature d'une force incroyable, sauvage, cotoyant un pays très anglo-saxon, -où dans les petites villes, mieux vaut ne pas chercher à diner après
9h du soir!-


 


ces grains craquent dans la bouche avec la meme légèrre rsxistance élastique qu'un œuf de saumon, et le parfum est vraiment très net.



E

Sorry SES perles !
Répondre
V






E

Très belle plante atypique qui sait parfaitement se défendre seule !


Qu'il est magnifique ce citron caviar avec ces perles translucides, que je ne connaissais pas non plus.


Merci une nouvelle fois de nous faire partager tes beaux voyages, j'adore 
Répondre
V


Merci Emadra, je regrette seulement que l'on puisse trouve si difficilement sur place, en Australie, les merveilles de la nature australienne… et il y en a plein…