Les savons qui ne voulaient pas être bleus…

Publié le 15 Janvier 2011

J'avais fait dès mon retour de Thailande deux expériences savonnesques avec les fameuses clitories de Ternate, ces fleurs qui teintent l'eau (et le lait … ) d'un bleu très puissant.

 

J'ai d'abord tenté divers essais pour les infusions


 

P1200830.jpgDans le lait de jument, après une nuit au frais (d'où le cercle de condensation)

 

Infusées dans du lait ou de l'eau, les fleurs donnent un bleu vraiment intense. Trois fleurs semblent suffire pour un demi litre de liquide; mais j'en ai mis 10 pour 25g de lait.

 

P1200835.jpg

Dans de l'huile en revanche, résultat nul, à froid ou à chaud.

 

 

Liquide de dissolution de la soude

 

-25g lait de jument infusé avec 10 fleurs de clitoria,  laissé une nuit, très  bleu (filtré, il en reste 21g) ajouté aux huiles

 

-89g eau bleue

 

soude pour un surgraissage à 7-8.

 

P1200839.jpgl'eau bleue pour diluer la soude

 

Le mélange de la soude avec l'eau bleue donne un liquide jaune vif.


P1200841.jpgAprès incorporation de la soude… : du jaune. On  aperçoit les glaçons destinés au refroidissement du mélange au fond de l'évier

 

Huiles

 

11g huile colza+89g olive mis à macérer avec 10 fleurs : ne change pas de couleur.

 

reste 93g après filtrage, complété jusqu'à  100g avec ajout d‘olive.

+

90g coco

110 blanc de bœuf

+ lait ajouté qui colore

 

Le mélange soude+huiles donne un ton orange vif.

 

Parfum


9g HE cypres

4g HE  thym citron

2g HE  pin sylvestre


+ Ajout une demi cuillérée à café de sirop de kittul (un palmier de Ceylan)

 P1200844.jpg

Les savons à peine coulés dans les moules…

 

P1210034.jpgAprès quelques jours de séchage. On aperçoit un peu d'orangé qui va finir par s'évanouir et en bas à droite, le bleu sombre d'une fleur 

 

Les savons qui ne voulaient pas être bleus sont d'un très beau blanc, avec des  taches sombres qui correspondent aux clitories quand j'en ai récupéré pour les placer dans la pate. 

 

Le parfum est très sylvestre.

 

j'ai fait une autre série  plus bleue… à cause des pigments que j'ai rajoutés!

 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michele 21/01/2011 12:59



Je me suis mal exprinée.


En fait je voulais dire que normalement le tissu végétal (la cellulose entre autres) devrait foncer et devenir marron comme toutes les plantes hormis le calendula.


Car même si le colorant ne tient pas au pH élevé sans passer par du marron, la cellulose devrait être marron au final.


Combien de temps les avais-tu gardé avant de les offrir?


 


 



venezia 21/01/2011 14:36



Irène semble dire que les fleurs de son savon ont viré au marron. Il faudrait que je demande aux autres destinataires.


La photo date du 3 janvier (j'ai vérifié sur l'appareil) , soit  plus d' un mois après la fabrication;



Jazz 20/01/2011 15:24



C'est dommage, tu t'es donnée du mal pour avoir des savons bleus ! Heureusement, ils sont jolis comme ils sont :-)


Ceux que j'ai faits avec de l'argile violette il n'y a pas longtemps, je ne pourrai pas les offrir, ils sont d'un marron qui ne me plaît pas.


Ton expèrience est très intéressante et me conforte dans l'idée que les micas, oxydes, ultramarines et ocres sont les pigments les plus "sûrs" !



venezia 21/01/2011 14:41



Jazz, le vert ner pose en général pas de problèmes,  compris l'argile verte



Irène 19/01/2011 18:36



J'aime beaucoup ce savon.


Le mien n'a pas de bleu, que des petites tâches marrons, mais l'odeur est splendide.


Dis-moi, ma parigote, la spécialiste des macérâts, fais le ton macérât bleu.


Moi, je vais essyer autrement afin d'avoir de bleu magnifique dans une crème.


Merci Princesse ! 



venezia 20/01/2011 09:40



Merci Irène, ayant distribué les savons, je ne sais pas comment les fleurs ont évolué!



Loulou 18/01/2011 17:26



Vénézia, tes savons sont très beaux, même blanc et bleu... moi j'aime! Le pigment ne semble pas être soluble ds l'huile, p-ê que Chabou pourrait suivre cette piste pour son orcanette??? 


P-ê que la prochaine fois, tu pourrais ajouter l'eau de cuisson de ton riz bleu ou un peu de riz bleu séché et moulu?



venezia 20/01/2011 09:39



Pour ma premère série, j'avais utilisé justement l'eau de cuisson très bleue du riz bleu (dont j'avais parlé sur mon blog). sans trop de résultat (à peine un légere nuance). je vais essayer de
poster cette série



metisse 18/01/2011 09:07



Le bleu est vraiment difficile à obtenir. Le seul savon un peu bleu que j'ai obtenu, l'a été grâce à l'ultramarine... La soude nous joue vraiment des tours avec les couleurs! en revanche tes fleurs bleues et l'eau sont vraiment magnifiques!



venezia 20/01/2011 09:38



Metisse,


 


c'est vrai que l'ultramarine fait des merveilles ainsi que les micas bleus.



amy-savon 17/01/2011 16:42



Blanc mais tres joli!



venezia 20/01/2011 09:36



merci Amy… et bienvenue à ton petit  fils!



Colchique 17/01/2011 11:23



Venezia, dommage que ce joli bleu commence par changer de couleur pour disparaître au contact de la soude.


 


Quand je vois le résultat sur tes savons, j'ai tendance à penser que le colorant que donne cette fleur est très fragile un peu comme le jus de betterave.


 


Je me demande si ce colorant, même dans une crème avec un pH qui lui convient, va donner un bleu qui ne vire pas dans le temps, c'est à dire qui s'oxyde au contact de la lumière et de l'air.


 


Avec ce colorant tu devrais obtenir des crèmes d'un magnifique bleu et j'espère que tu vas en faire une pour nous la montrer sur ton blog, car je voudrais savoir si la couleur bleue tient le coup
sur la durée.



venezia 20/01/2011 09:33



Dans l'eau en tout cas, ça ne bouge pas, c'est incroyable. J'ai laissé au frigo un récipient avec de "l'eau bleue" filtrée, ça fonce même au fil des jours (en raison des micro particules en
suspens  je suppose)



lolitarose 16/01/2011 22:23



Ha Ha, j'ai bien rit en lisant le titre car j'ai justement fait un savon bleu cet après midi et bien sûr il n'est pas bleu ! et pourtant j'y ai mis des pigments ! Sacrée soude, elle nous aura
toujours !


Heureusement un savon blanc, c'est toujours très beau. Après les non mauves à l'orcanette, les roses pas roses, nous voici avec les bleus pas bleus. 



venezia 17/01/2011 07:45



Lolitarose,


 


on l'aura, cette soude…Si ça continue,  je vais finir par prendre des cours de chimie!



michele 16/01/2011 20:22



Je ne comprend pas 


Si la fleur reste bleue, le savon aussi aurait dû rester bleu... A moins que la fleur soit devenue marron depuis ta photo ?


 


J'adore ces moules qui sont très chics malgré leur banalité. Ils donnent de très jolis savons quelle que soit la couleur.


Je trouve en effet que certaines formes vont mieux à certaines couleurs.


 


Il me semble que tu récidives avec le sirop de kittul en savonnerie. Je croyais que tu cherchais à t'assagir



venezia 16/01/2011 22:15



Michèle,


je n'ai plus de savon sous la main, mais la fleur n'est pas devenue marron. Tu remarqueras que la pate à savon est passée du jaune orangé au  blanc sans virer au marron.


je pense que le gras de bœuf est pour beaucoup dans la couleur du savon. Pour l'autre série faite avec des clitories, j'ai eu une sorte de mauve pour certains…


 


Le sirop de kittul me faisait de l'œil



nansou 16/01/2011 16:45



C'est dommage, ce bleu était si beau...



venezia 16/01/2011 22:15



J'ai fait des glaçons spectaculaires avec à Noel!