Les plaisirs de Fourni

Publié le 18 Juillet 2011

 

P1220550.jpg

 

 

 

Quatrième séjour à Fourni, merveilleuse île grecque située entre Icaria et Samos

 

 

 

Au programme

 


 

Contemplation des paysages


P1220441.jpgUn résumé de l'île: les baies découpées, la garrigue, les petites routes qui piquent vers la mer, et au milieu  deux taches blanches, les silhouettes des apiculteurs vérifiant l'avancée de la production de miel de thym


 

Ramassage de ciste, sauge, citrons… 

 

P1220458.jpgLe village abrite une multitude de jardins qui croûlent de citrons… souvent trop hauts sur les branches qui dépassent des murs de clotures…

 

… Macérations diverses (mais j'avais vu juste pour l'alcool, j'ai dû passer au tsipouro, la gnole locale, que j'ai réussi à trouver brute, non parfumée à l'anis)

 

… Tests in vivo des recettes anti bobo de l'été (une abeille est tombée amoureuse de ma lotion parfumée pour les cheveux et me l'a fait savoir)

 

… Un peu de cuisine avec les produits locaux

 

P1220477.jpgune magnifique dorade rose dans son court bouillon démarré à froid


 

Essais de teintures végétales 


P1220481-copie-1.jpgJ'ai testé diverses plantes ramassées sur place sur du coton blanc avec la technique du tie and dye


 

Baignades dans une eau plutôt fraîche cette année


P1220594.jpgCrépuscule sur le port de Fourni, où l'eau est si claire qu'on s'y baigne; en face,  l'île de Thymaina.

 

 


 

Des lectures enchantées

 

Je conseille à tout le monde la lecture du Musée de l'Innocence du turc Orhan Pamuk (chez Gallimard), l'histoire d'un amour impossible (et pourtant, si il aurait pu l'être)  dans l'Istanbul des années soixante dix : finesse psychologique virtuose, analyse sociale sans concession mais sans donner de leçon, atmosphère merveilleuse (on y est, dans les yalis, ces demeures en bois au bord du Bosphore ou alors dans les cinés en plein air, les cafés bohèmes… ). Ça parle d'amour fou, du bonheur dans le malheur, de la mémoire, des femmes qui essaient de s'émanciper et trébuchent souvent. Un grand bonheur de lecture.

J'avais  déjà adoré Neige du même auteur, qui lui avait valu le Nobel.  


(ici, un article des Inrocks)

 

 


 

Et même des tête à tête avec la lune


P1220658.jpg


 


Rédigé par venezia

Publié dans #En Grèce

Repost 0
Commenter cet article

nansou 01/08/2011 20:05


C'est splendide, ça laisse réveur (euse) !


venezia 03/08/2011 10:41



Je ne m'en lasse pas…



Lyjazz 31/07/2011 14:44



Je suis tes conseils et suis à Marciac avec Le musée de l'innocence. A raison de qques pages volées par jour, je me régale, entre 2 concerts. Beau temps, pas (encore) d'orage, et qques HE dans le
sac.



venezia 31/07/2011 22:06



Quelle chance de t'impregner de musique à Marciac… et de découvrir le Musée de l'innocence… Bonnes sessions live auant qu' imaginaires…



Loulou 29/07/2011 01:37



Je prends bonne note de ta recommandation de lecture



venezia 29/07/2011 11:41



Loulou, tu te regaleras, c'est un vrai bonheur ce livre



Kat 21/07/2011 10:03



Merci pour la ballade !



venezia 24/07/2011 09:12



De rien, Kat



nicolas 19/07/2011 20:02



une île....toute pleine de mer et de soleeil, c' est joyeux, ça fait penser à la simplicité heureuse des Epicuriens, on y est en tout cas et merci ! je découvre ton blog...


un cueilleur cantalou



venezia 19/07/2011 22:09



merci , cueilleur cantalou



violette 19/07/2011 19:37



non seulement tu ecris a ravir mais tes photos sont allechantes surtout ta dorade lol tres colorée ! ca fais envie !


pas trop dur le retour ?



venezia 19/07/2011 22:09



Si, un peu dur, surtout sous la pluie… merci Violette



Médina 19/07/2011 19:01



Encore plein de choses à apprendre ( technique tie and dye),merci pour pour tous  tes articles ,tu n arretes pas de nous faire voyager



venezia 19/07/2011 22:10



la techique te and dye : je vais en parler prochainement, je me suis bien amusée



Lolapit 19/07/2011 17:11



Et voilà, du pur Venezia : hédonisme oecuménique, tous les sens confondus, "les parfums, les couleurs et les sons se répondent"...sans oublier les goûts. Bon c'est vrai, ça s'y prête la Grèce,
mais tu serais capable de nous sublimer un week-end à Maubeuge ;-)


Merci, donc!



venezia 19/07/2011 19:01



Lolapit, je ne connais pas Maubeuge, mais j'ai adoré Arras, et je pourrais me montrer lyrique à son sujet



michele 19/07/2011 16:41



Que de beautés en ce jour de pluie.


 


Je me délecte :


- de tes parfums (sans jasmin cette année?)


- de tes couleurs sublimes, douces et voluptueuses


- de tes nourritures (que sont les petits points blancs dans le court-bouillon en bas à droite? De l'ail?)


 


Et curieuse aussi de tes essais textiles, de ces parfums et teintures qui viennent très certainement dans les prochains messages.


 


Comment ça pas assez d'alcool?



venezia 19/07/2011 19:05



ichèle,


je suis partie beaucoup avant mon départ en Grèce que j'ai organisé à l'arraché, donc j'ai juste pu prendre un reste d'alcool à 90 qui trainait à la maison et un fond d'alcool à 96, c'est tout. A
Fourni, la pharmacie  n'aque du 70 dénaturé! Pas eu le temps non plus de préparer un glycériné pour le jasmin. j'ai donc fait une teinture alcoolique et tenté de sécher ds fleurs de jasmin,
pour les mettre dans une nouvelel série de coussins de reve à réaliser; Et Bien j'ai réussi à les conserver une  belle couleur crème et odorante et j'en suis très fière.


Les petits points blancs près de la dorade, en fait c'est un petit panache  de fleurs d'origan!



mlk 19/07/2011 13:35



Oh! la dorade, la lune en tête à tête, le bleu, les bleus, tout est génial


ce sont des vraies vacances à faire ce qui nous plaît, macérations ...


et savoir que tu es de retour enchantée



venezia 19/07/2011 19:06



Mlk, oui, ce furent de vraies vacances à  faire peu avec bonheur et application