Lotion tonique 6-32-79

Publié le 13 Février 2012

Pourquoi ces nombres? Parce qu'ils correspondent aux numéros atomiques du carbone (6), du germanium (32) et de l'or (79) et que cette lotion renferme à micro-doses ces trois composants.

 


 

J'avais découvert il y a pas mal de temps déjà "l'eau d'or" produite par les laboratoires Catalyons et que j'avais utilisée avec succès pour apaiser une conjonctivite rebelle liée à une intolérance aux produits pour les verres de contact.

 

Satisfaite de son efficacité, j'ai alors étendu son utilisation aux produits pour le visage.(Par exemple ici ou ici ou ici).

Et c'est ce qui m'a ouvert à une réflexion sur les ingrédients d'origine minérale. Notre corps renferme des minéraux en quantités plus ou moins grandes, ils sont nécessaires à son bon fonctionnement (intervenant notamment en amont comme catalyseurs). Ce n'est pas un scoop, mais on l'oublie souvent… (moi aussi… )

Encore faut-il que le corps puisse reconnaître et assimiler des minéraux absorbés par voie interne ou utilisés en externe.

 

Ce qu'explique le laboratoire Catalyons qui produit des eaux d'or, d'argent, de magnésium etc; (certaines ne sont plus à la vente en raison des changements dans la legislation) c'est que dans ces eaux, par un procédé breveté dans les années cinquante, une partie infinitésimale de ces minéraux est "dissoute" et, présente à l'état d'ions, devient alors plus facilement bio-disponible.

 

Il est entendu que j'utilise ces eaux en externe uniquement car de façon empirique, j'ai constaté qu'elles "marchaient bien". Je regrette en revanche de ne pas avoir  trouvé de publication scientifique conséquente sur le sujet (bien que le père de ces Catalyons, Raymond Valtat, ait été un polytechnicien).

 

Voilà donc pour le 32 (le germanium, tenu pour oxygénant) et le 79 (l'or, cicatrisant). 

 

Le laboratoire Catalyons quant à lui, propose trois différentes  "eaux vives" pour la peau.

 

Pour la shungite, notre numéro 6, c'est encore une autre affaire.

 

J'ai découvert son existence par hasard au cours d'une balade, quand une vitrine qui mettait de jolies pierres en vitrine m'a tapé dans l'œil. Je suis entrée, j'ai discuté… et je suis repartie avec des morceaux de shungite, c'est à dire des fragments rocailleux gris noir que j'ai dû longuement brosser sous l'eau avant emploi.

 

La shungite, c'est quoi? Une forme particulière de carbone (d'où le 6) que l'on trouve uniquement en Russie, et selon les hypothèses, soit fabriquée au fil des millnaires à partir de planctons fossilisés (et non de végétaux), soit provenant de l'explosion d'une météorite. La shungite serait dotée de nombreuses vertus, notamment elle fonctionnerait comme bouclier contre les champs électro-magnétiques. 

 

P1240131.jpg

fragments de shungite immergés

 

Mais ce qui m'a intéressée c'est que "l'eau de shungite" serait notamment bonne pour la peau (voir ici un article sérieux qui évoque cette propriété). Pour le reste, les débats font rage. 

 

J'ai donc préparé de l'eau de shungite selon le mode d'emploi conseillé. J'ai fait tremper les morceaux, longuement frottés au préalable pour les débarrasser d'une poussière grise collante, dans de l'eau peu minéralisée et j'en ai incorporé  dans la lotion. Voilà pour le 6. 

 

La formule au final:

 

 

P1240030.jpgOn ne voit pas grand chose, mais le liquide est parfaitement limpide

 

lotion 6-32-79

 

80g de chaque: eau d’or, eau de shungite, eau de germanium

8gtes EPP

3gtes elixir d'hématite (cicatrisant)

3gtes elixir Delph

1gte HE ciste

1gte HE géranium

 

Sincèrement, je trouve ce tonique vraiment efficace pour affiner le teint, assez puissant même pour que j'ai à le pulvériser sur peau déjà humide.

 

N.B. Ce qui m'a également poussée dans cette direction, ce sont les brevets déposés par ce cher laboratoire Gattefossé pour la création d'extraits de pierres précieuses ou semi-précieuses (très peu dosés) dotés de propriétés bénéfiques pour la peau.


Voir ici par exemple



 


Rédigé par venezia

Publié dans #lotion visage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sylvie 25/02/2012 22:24


merci Sabine pour le lien !tu l achetes sur ce site?bon dimanche.

Sabine 24/02/2012 10:10


Un peu de documentation sur la shungite ici:


http://www.navoti-shop.com/14-shungite-hygiene-energetique-protection-des-ondes

venezia 20/03/2012 06:45



merci pour le lien, Sabine: que ne fait-on pas en shungite!



sylvie 22/02/2012 13:22


c est tres interessant ,les pierres sont fascinantes et mysterieuses!la shungite particulierement ,en trouves t on facilement?mon pere portait ub bracelet en cuivre pour le soulager de ses
rhumatismes.merci pour tout.

venezia 23/02/2012 21:02



Je ne sais pas si on trouve de la shungite facilement, je suis tombée dessus par hasard en me baladant dans Paris.


 


d'après ce que j'en ai lu, on n'en trouverais que dans un endroit sur terre… même si ce genre d'affirmation m'étonne toujours un peu



nansou 20/02/2012 12:20

Gattefossé va fabriquer ses propres extraits ? C'est intéressant ça !

venezia 21/02/2012 23:02



Gattefosse fabrique déjà ses propres extraits … brevetés bien sûr et pas accessibles aux particuliers. Mais on peut trouver les brevets sur le net, c'est comme ça que j'ai vu qu'ils étaient tres
très très peu concentrés.



Sabine 20/02/2012 07:45


Bonjour, La shungite, j'en prends depuis l'été dernier un verre par jour pour neutraliser l'acidose que l'on a normalement de nos jours avec
l'alimentation moderne. 
 La condition générale s’améliore, la pression nerveuse disparaît, l’apport d’énergie et de vitalité est immédiat. Elle soulage maux de tête, de
dos, les rhumatismes, défaits les états névralgiques, normalise le sommeil, stabilise la tension artérielle, l’appareil respiratoire. Elle est recommandée pour soutenir l’organisme dans les
maladies suivantes : impuissance, anémie, allergies, gastrite, dyspepsie, maladie rénale, affections hépatiques, diabète, problèmes de vésicule biliaire, maladie du pancréas, faiblesse et
détérioration du système immunitaire, rhumes du cerveau, maladies cardio -vasculaires, cholécystite, fatigue chronique .


Pour l'argent colloïdal, j'avoue que c'est un peu compliqué surtout qu'il faut absolument  le
faire très soigneusement,  moi je le fait de manière artisanale en le surveillant de près et en mesurant bien la teneur en particules.
Je ne veux pas prendre de médicament ni de vaccins, je côtoie beaucoup de monde, des enfants malades, et je n'attrape rien, je ne suis jamais malade.
Cet hiver, j'ai eu un jour dans la soirée, un petit début de rhume et le lendemain, plus rien.
Je me sens en très bonne santé malgré le fait que je ne mange jamais de fruits.  
Je veux bien développer plus par MP. Si cela peut aider, pour ne pas trop allonger le post.

venezia 21/02/2012 22:56



Merci beaucoup pour toutes ces précisions, Sabine.



Sabine 18/02/2012 20:26


Bonjour,
Je passe souvent lire ce site merveilleux mais quand je vois citer les produits que j'utilise, je ne peux m'empêcher d'intervenir, j'espère ne pas trop être hors sujet.
Je bois tous les jours un verre d'eau de shungite (ainsi que du Kombucha et du kéfir)
Pour l'argent colloidal, on peut le fabriquer soi même.
Et je peux dire que je ne suis jamais malade, je ne prend jamais d'antibiotiques ni rien comme anti-rhume ou anti-grippe.
Quand les médecins ont mes résultats sanguins sous les yeux, ils n'en reviennent pas et me disent "mais on ne voit jamais d'aussi bons résultats"
Bonne continuation.

venezia 19/02/2012 21:20



merci sabine pour votre passage et vos commentaires qui piquent la curiosité!


-L'argent colloidal est-il difficile à fabriquer?


 


-Depuis combien de temps buvez vous de la shungite? Et quels effets avez-vous observé?



Lys Blanc 16/02/2012 14:12


Merci pour ce formidable article.


J'utilise parfois aussi les minéraux pour booster un peu l'efficacité d'une crème ou d'un baume mais je suis loin encore de tout connaître et je suis ravie de lire ton article qui ouvre de
nouveaux horizons avec cette fois des pistes plus scientifiques.

venezia 18/02/2012 18:05



Lys blanc,


merci de ta visite; Pour les pistes scientifiques: j'aurais  bien aimé trouver mieux



Lyjazz 15/02/2012 23:57


Ah, encore la shungite qui croise ma route ! ça fait quelques mois que je la rencontre partout.... je crois qu'on a qqch à faire ensemble elle et moi.


sinon, les eaux d'or, oui, mais aussi l'eau d'argent, ou plutôt l'argent colloïdal, qui est une petite merveille : http://www.biocolloidal.fr/ c'est un médecin alternatif qui nous l'a prescrit et vraiment cela semble efficace.... à tester en cosmétique aussi, tiens !


tu ouvres la voie, comme souvent !

venezia 18/02/2012 18:02



Lyjazz,


 


Merci pour lton éocation de l'argent colloidal, j'en ai souvent entendu parler, mais je ne l'ai jamais testé. Tu l'as déjà utilisé pour quoi?


Le laboratoire catalyons produit aussi de l'eau d'argent (notamment pour les yeux et pour lenez) mais je n'ai pas testé car l'eau d'or m'avait bien apaisée. A voir un jour



marie 15/02/2012 23:18


L'eau d'or ! tu parles comme ça me parle. Lorsque j'étais adolescente il y avait cette merveilleuse herboriste dans la petite ville de Canne loin de la croisette, qui préparait des tisanes bien
sûr et elle ajoutait à son tas de plante avant de l'ensacher une grande feuille d'or qu'elle malaxait au plantes. C'était incroyablement poétique et magique. Ca m'a soufflé l'idée pour le baume
de passage.


J'ai moi aussi ces pierres de shungite pas encore utilisées. Mais ça ne va pas tarder.


Hildegarde de Bingen parle si bien de ses minéraux et pierres, elle en a une connaissance intime par révélations si étonnante, une connaissance directe.

18/02/2012 17:55



Marie,


tu as absolument raison de citer Hildegarde.  qElle évoque si bien les peirres précieusess qui étaient très utilisées à son époque, en décoration comme en thérapeutique.


 


Merci pour cette magnifique idée de tisanes triturées à la feuille d'or



lolitarose 15/02/2012 23:13


J'avais été très interessée par les elixirs de pierre après avoir lu un article de gattefossé dans leur revue Addiactive et je m'étais jurée d'y regarder de plus près, mais à part l'eau d'or que
tu m'avais fait découvrir et que j'ai incorporée dans un soin, je ne suis pas allée plus loin dans ma démarche. Du coup ton article me redonne l'envie de m'y plonger. C'est vrai que comme Michèle
 - et c'est vrai également pour certains actifs extraits de plantes aux vertus anti-tout - je ne saurais dire ce qui au final fait du bien à ma peau. Je remarque plutôt ce qui ne lui
convient pas car les "problèmes "sont alors immédiatement visibles et de manière forte. J'aurais donc tendance à dire que tout ce qui ne détériore pas est bénéfique. Et comme j'aime beaucoup
m'asperger d'hydrolat le matin au réveil, je suis sûre que ma peau apprécierait un elixir de pierres : je vais envisager de recycler quelques bagouzes.  

venezia 18/02/2012 17:52



Un recylcage de bagouzes? … Ce sera le chic absolu


 


j'utilise tant les plantes que je me suis dit que ce serait pas mal d'apporter d'autres éléments à la peau pour changer…