Parfum solide en stick vert solaire

Publié le 31 Janvier 2015

Encore une recette de parfums, j'en ai quelques unes dans mes tiroirs… ,

 

J'offre toujours à Noël  un baume parfum à deux jeunes filles chères à mon cœur. Le défi: ce sont des jumelles,  je dois donc imaginer deux formules à la fois proches et différentes. 

 

Cette année, j'ai préparé des baumes en stick, très pratiques.


Les parfums solides sont assez faciles à faire car on peut leur incorporer des cires florales souvent très parfumées… parfois trop même. Le secret réside dans le dosage. C'est en particulier le cas de la cire de feuilles de violettes (trouvée chez dans ma Nature, mais en rupture de stock en ce moment), petite bombe olfactive qui occupe facilement  le terrain. 

En revanche, j'ai remarqué que celle de mimosa arrondissait bien les angles et j'en utilise désormais souvent dans les parfums solides. (Elle provoque parfois des allergies, vérifier avant de se lancer).

 

J'ai également utilisé un sompteux cadeau d'Irène: son beurre de jasmin, (gardé précieusement au frigo, il n'a pas bougé) si suave que je ne me résolvais pas à l'employer, ce qui est dommage!


Le mélange d'huiles liquides est déjà parfumé. La ligne des mélanges d'huiles de Puressentiel, comme la gamme d'huiles de massage de Weleda sont très intéressantes quand on ne veut pas multiplier les achats d'HE ou d'huiles et avoir quand même une bonne base, complexe, déjà odorante. Quand on débute, c'est une solution pout obtenir des résultats sophistiqués à moindre effort (et moindre coût). Je conseille d'explorer les rayons  des grandes surfaces -en regardant bien les INCI pour décrypter la formule-. J'utilise par exemple parfois dans les baumes ou même les crèmes corporelles une huile de massage pour bébé de chez HEMA (2€50 les 200ml, au calendula) bien formulée.


NB j'utilise aussi de chez eux quand j'ai la flemme-c'est à dire souvent- le gel jambes pour … future maman (ce qui n'est pas mon cas) que je dope avec des huiles essentielles circulatoires ou rafraichissantes. On met les gouttes à hauteur de 2% maxi, hop on secoue et hop, c'est pret (par exemple: 0,5% menthe poivrée+ 0,5 mastic -ou à défaut  : lentisque pistachier- + 0,5% cyprès).

 

Formule générale pour un parfum solide concentré:

 

24% de cires dont les 2/3 en cires florales mais on peut en mettre moins

20% de beurres tendres (karité nilotica, avocat)

42% d'huiles végétales, ou de macérats huileux parfumés. Très faciles à faire: les macérats aux épices ou aux écorces d'agrumes bio.

14% environ d'HE

colorant aux choix, pourvu qu'ils soit liposoluble

 

Parfum solide vert solaire  sur 50g 

 

3 cire de jasmin

4 cire d’abeille jaune bio en feuilles

1 cire de violette

4 cire de mimosa

 

5 beurre d'avocat

5 beurre de jasmin (merci Irène)

 

2 cetyl palmitate (pour la texture)

 19 huile lavande néroli (Puressentiel)

 

  He

1 pomelo

1,3 lavande

0,5 basilic inde

0,3 menthe poivrée

0,3 angélique

1 cèdre

0,5 vetyver

0,8 jasmin

0,3 lime

0,5 bois de ho

 1,5 néroli

j'ai coloré au pastel, ce qui a donné du vert

 

J'ai appelé ce mélange vert solaire en raison du trio : angélique basilic menthe poivrée, illuminé par les agrumes et le néroli (et maintenu à terre par le cèdre et le vetyver).

 

 

Le deuxième parfum est très capiteux, notamment à cause de la note de cire de violette plus présente

 

Parfum solide jasmin fruité  sur 50g 

 

2 cire jasmin

2 cire feuilles de violette

4 cire mimosa

4 cire d'abeille bio en feuilles

 

5 beurre avocat

5 beurre jasmin Irène

 

2 cetyl palmitate

  13 macérat vanille maison 

6 huile au pomelo maison

 

1 pomelo

`0,5 neroli

0,5 lavande

0,3 absolue fleurs d’oranger

0,3 absolue de mimosa

0,3 davana

5gtes CO2 jamin

20gtes attar jasmin

5gtes basilic d’inde

1 cèdre

1 santal

0,2 bergamote

2 gtes rouge baiser (AZ) pour la couleur

 

on peut bien sûr mettre moins de variétés d'HE.Avec 3 djà, ça fonctionne bien, surtout s'il y a des cires florales présentes. 

A vos éprouvettes.  

 

Rédigé par venezia

Publié dans #parfums

Repost 0
Commenter cet article