Patisserie savonnesque: cœur chantilly, meringue et cupcake

Publié le 10 Mai 2011

 

 

Dans la série des essais, il me manquait encore la pâtisserie savonnesque avec la technique des savons fouettés. Je me suis donc lancée.

 

 

Je voulais faire des cupcakes. Comme j'ai prévu un peu large pour la pâte (les cupcakes sont tout mini), j'ai  aussi réalisé des cœurs. Par ailleurs, comme j'ai  testé la consistance des meringues avant de me lancer dans de la décoration à la seringue, j'en ai  aussi fait des tout meringue…

 

Les cœurs et les cupcake ont une base "chocolatée" en cold process.

 

Savons meringués


1° partie: le socle, que je souhaitais foncé


700g huiles:

Macadamia 37

Rose musquée 3 (non prévu! Suite à une erreur d'étiquetage de la boite, je pensais verser du macadamia, je m'en suis très vite rendue compte à la couleur très soutenue)

Palme  bio 160

Beurre de cacao 70

Huile d'arachide raffinée 180 (il faut bien que je vide la bouteille!)

Coco 180

huile d'amande douce 50

Ricin 20

J’ai oublié  la vitamine  E

Dans les huiles:

2 grosses cuil à café de poudre de cacao+ 2 pincées ocre rose d'Italie

 

Eau déminéralisée 260g

Soude pour un surgraissage à 6-7

 

à la trace:


-20 g huile à la girofle

-15g He orange fold

dilués dans 5g wusulan pour fixer. J'ai bien parfumé car je n'ai pas mis d'HE dans la partie meringue

-1 ampoule de jus d'aloe vera


 

P1210995.jpgJ'ai préparé ces socles la veille de la partie meringuée. J'ai strié leur surface encore tendre le lendemain pour que la meringue puisse adhérer.


 

2° partie: la  meringue rose en savon fouetté

 

C'est une recette du livre de Michèle avec 80% huiles et beurres durs 20% huiles liquides. Je l'ai juste multipliée par deux.  Après avoir lu des tas de récits sur les difficultés des savons fouettés, j'ai prudemment préparé le mélange d'huiles dures  la veille au soir pour le faire prendre au froid.

 

La veille faire fondre:


120 palme bio,

180 coco

90 karité

90 beurre de cacao

5 gelules vit E. Bien mélanger, placer au froid,.

Ressortir le récipient dès le lendemain matin si on fait les savons dans l'après midi.


Pour les 20% d'huile liquide restants, soit ici 120g, j'ai pris de l'huile de grignons d'olive car je n'avais que ça sous la main … Pour une couleur finale très homogène, j'ai dilué dedans une demi cuil à café d’ocre rose d’Italie et rajouté quelques gouttes de colorant liquide tomato red (TKB)

 

Soude:

82g soude et 186 g d'eau déminéralisée dilués (refroidis à 38°). J'ai calculé, le surgraissage est d'environ 8.

 

Fabrication

 

P1210997Avant l'ajout de l'huile d'olive

 

Touiller les huiles dures avec une baguette en inox pour assouplir le mélange puis fouetter (batteur avec fouets en inox, trouvé chez Hema, boutique néerlandaise style ikea -mais sans meubles ni grosses pièces -une mine quand on cherche de l'inspiration pour les détournements d'objets) jusqu’à ce que le mélange blanchisse et se fasse plus crémeux (comme une crème fraîche épaisse).


Ajouter l’huile d’olive colorée en plusieurs fois, en fouettant entre chaque ajout jusqu'à obtenir une consistance meringue (la pâte fait des pics autour des fouets).

 

Verser  ensuite  dessus le liquide avec la soude par toutes petites quantités. Si tout se passe bien, le mélange ne tombe pas. A la fin, pressée, j'en ai trop versé d'un coup, et patatras, tout s'est liquéfié. J'ai fouetté au batteur, résultat nul. J’ai dû sortir le mixer à pied, ça a repris, ouf.


La cuisine commençait déjà à être bien pagailleuse. Ça ne s'est pas arrangé quand j'ai attaqué l'opération meringage. J'ai trouvé (toujours chez Hema), une grosse seringue avec cinq douilles pour pâtisser. Je l'ai d'abord remplie directement grâce au bec verseur du saladier contenant la pâte à savon, puis après épaississement, à la cuillère. Avec débords bien sûr… 

 

Pour trouver la bonne texture, j'ai fait des essais dans des caissettes en papier sulfurisé;  j'ai fini par atteindre la consistance idéale et me suis lancée… Je retiens l'idée des caissettes comme moules, à utiliser en double pour éviter qu'elles ne s'aplatissent et se déforment trop sous le poids de la pâte. Le démoulage est très facile. Les savons réalisés dans les caissettes ont une base en fouetté liquide, et un décor en fouetté ferme si je puis dire.

 

Décoration finale

 

P1220002.jpg baguettes de savon glycériné


J'ai posé à la surface des plus gros savons des rondelles taillées dans des baguettes de savon glycériné parfumé au vetiver; elles ont l'apparence de pâte de fruit.

 

Là aussi, il s'agit d'une recette de Michèle (je teste peu à peu tout son livre!)

 


P1220003.jpgRose glycérinée au vetiver

 

J'avais fait des roses translucides en suivant sa formule et par ailleurs coulé des bâtonnets dans un moule en silicone avec ce qu'il me restait de pâte.

 

 

La recette:

 

60g ricin

100g palme

40 coco

 

29 g soude diluée dans 60g eau


47g sucre en poudre

44 glycérine

95g alcool à 90


10ml huile essentielle de vetiver

colorant rouge TKB

 

Par rapport aux explications, bien détaillées, du  livre:


- Une grande surprise: quand la glycérine est ajoutée au sirop, le poids monte en flèche!! Il est passé de 44 à 64g, ensuite, j'ai arrété de peser pour ne pas flipper…


-Ça n’a pas bouilli quand j’ai ajouté l’alcool.

 

Fin de  la parenthèse savons glycérinés.


 

P1220008.jpgEn fait, c'est un mini cupcake car la photo est en gros plan. La surface du socle a vite blanchi, le reste ne bouge pas


Sur chaque cupcake, j'ai placé un mini-reglisse dragéifié

 

P1220004.jpgLe savon meringue rose entièrement en fouetté.


Et j'ai saupoudré des vermicelles de sucre colorés sur toute la colonie patissière.

 

P1220006.jpgLe cœur chantilly (plus gros que le cupcake) avec son "fruit confit" en glycériné

 

Après, j'ai nettoyé pendant une bonne heure…

 

mais mission accomplie.

 


Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

michele 16/05/2011 15:34



Tes cupcakes sont si mignons que pour une fois, je vais apprécier de ne pas les mettre tout de suite dans la douche.


J'aime beaucoup ce rose très doux presque saumon, c'est une idée intéressante cette association de couleurs.


 


Les caissettes en papier marchent très bien aussi pour le savon qu'il soit à froid ou fouetté.


Le démoulage est très facile et ce type de moules en papier était très utilisé autrefois pour couler les savons amygdalins.


Je regrette simplement qu'ils s'affaissent légèrement sous le poids de la pâte à savon mais c'est très joli.


Merci pour le cadeau mini!


 



venezia 17/05/2011 21:36



j'avais vu la photo de tes petites méringues dans le livre et en plus, je n'avais que ça vraiment sous la main quand j'ai découvert que j'avais beaucoup plus de pate à couler que prévu!


 


l'idée de savons amigdalins réalisés dedans me plait beaucoup (je n'arrive pas à visualisrer sur le net les moules que tu as pu utiliser pour les tiens!)



Irène 13/05/2011 22:13



C'est magnifique et raffiné, bravo !


Quelle frénésie, tu es vraiment en période de créativité intense.


Il faudra bien que j'essaie un jour, ne serait-ce que pour voir ce que l'on peut vraiment tirer de cette bête là (je parle du savon fouetté !).


 


Merci !


 


 


 


 



venezia 15/05/2011 21:04



Ce qui est agréable , c'est l'aspect "glaçage de gateau", très lisse, de la texture.



christine 12/05/2011 16:16



Superbes cupcakes, on aurait presque envie de les manger ! J'avoue avoir un petit faible pour la rose glycérinée, j'adore le parfum du vétiver



venezia 13/05/2011 15:51



c'est un vetiver très puissant, mais je n'arrive pas à me souvenir de sa provenance



La Savonnerie Clandestine 12/05/2011 16:07


Je n'aurai qu'un mot..MIAM! Ton rose obtenue est superbe! Belle décoration!


venezia 13/05/2011 15:42



C'est un peu grâce à toi…  après avoir eu entre les mains ton beau savon "au nom de la rose", dont je mets le lien ici



Kat 12/05/2011 09:16



Impossible de toucher à de telles merveilles ! Ton making-of bien détaillé est passionnant... merci de partager avec nous une expérience aussi originale ! Quel talent vous avez Michèle et toi !



venezia 13/05/2011 15:51



Kat, ne sois pas modeste, tu crées de véritables merveilles et tu as ton univers



mlk 11/05/2011 15:49



M'étonnais beaucoup que tu n'allies pas talent de savonnière et de cuisinière gourmande


C'est trop mignon, fun et tu me donnes des envies


Ne serait ce que de "buller" au fouet ballon et plonger dans le livre de Michèle


pas à pas


C'est vrai aussi que tu as le punch agitateur!


 



venezia 13/05/2011 15:49



Mlk,


la savonnerie demande de la concentration et des clacluls préalables parfois laborieux  qui permettent de débrancher des autres occupations



Colchique 11/05/2011 15:07



Venezia, magnifiques pâtissavoneries ! Bravo !


 


Les savons glycérinés transparents me plaisent également beaucoup ainsi que leur couleur pâte de fruit à l'orange.


 


Trois savons différents, dont le fouetté et le transparent qui sont plus longs à réaliser que le premier savon qui sert de support aux pâtissavonneries, c'est beaucoup de travail, mais le
résultat en valait vraiment la peine.



venezia 13/05/2011 15:48



Colchique,


j'avais vraiment envie de tester de nouveleles techniques. Il me reste encore le savon à chaud à tester, plus d'innombrables variations sur le cold process: je voudrais notamment tenter le tout
palme, le tout amande, etc



soleilsourire 11/05/2011 09:38



Jolie performance et merci pour toutes tes expliquations.



venezia 13/05/2011 15:45



Merci à toi pour ton message



Sealeha 11/05/2011 09:15



Quelle patience pour faire ces savons en 3 étapes !! Je n'ai encore jamais essayé les savons transparents, ça me tente de plus en plus... Bravo pour ta persévérence !



venezia 13/05/2011 15:45



Quand on étale dans le temps, ça va… Les savons transparents sont jolis mais ce ne sont pas les plus doux



zsa zsa 11/05/2011 08:49



ils sont gourmets (c'est plus classe que gourmand!) !!!!!


et je suis confuse, mais je me réjouis à l'idée de ne pas être la seule à laisser un chantier incommensurable quand je patisavonne!!!!



venezia 13/05/2011 15:44



comment  faire des patisavons sans mettre le bazar, j'aimerais bien le savoir…