Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Pochons d'herbes à la thai: luk pra kob maison

J'avais reçu en cadeau du Laos un très joli pochon d'herbes (luk pra kob en thai) que l'on utilise en Asie pour effectuer des massages doux. J'ai fini par le défaire entièrement pour voir comment il était fabriqué… et pour tenter d'en faire à mon tour.


 

Ce qui me fascinait le plus, c'était la beauté du pliage. Pas de couture, juste une cordelette avec une façon intrigante de tortiller le tissu … J'ai oublié de photographier l'original avant de le défaire… 

 

Je me suis donc lancée.

 

Le contenu des pochons: farce d'herbes

 

Les luk pra kob thai renferment des herbes et des épices locaux, dont beaucoup tenus pour  détoxifiants. Dans ce que j'ai pu recenser: gingembre, lemongrass, citron vert, curcuma, feuilles de camphrier, d'eucalyptus, de tamarin, de pandanus, shikakai, sel, menthol, patchouli  etc.

( Voir ici, ou ici ou encore ici avec des photos de la réalisation du pochon).


N'ayant pas sous la main des herbes fraîches thai (ou alors, pas bio), j'ai décidé de  choisir des plantes et des ingrédients que, d'expérience, je trouve intéressantes pour la peau.


*J'ai commencé par réunir plusieurs argiles douces (blanche, bleue, violette) que j'ai légèrement humidifées avec de l'eau d'Uriage et de l'hydrolat de lavande avant de les laisser sécher. Outre ses propriétés détoxifiantes, l'argile permet de mieux amalgamer les plantes. 


*Ensuite, j'ai mixé pas mal de flocons d'avoine bio que je trouve très apaisants pour la peau.


 

P1230157.jpgTamisage des flocons d'avoine. J'évite le métal; la cuillère est en nacre, les mailles de la passoire en nylon


*Puis j'ai ajouté chaque ingrédient listé ci dessous, après l'avoir mixé finement puis tamisé. Mieux vaut mixer séparément pour obtenir des poudres homogènes. 


 

P1230159.jpgAjout de la poudre de roses rouges



La liste peut bien sûr varier selon les préférences… et ce qu'on a dans les placards.


Roses rouges

Consoude feuilles bio

Matricaire fleurs

Graines de sésame (un peu car ça colle)

Thé vert cru bio

Gingembre en poudre maison bio

Fenugrec indien bio

Sauge grecque sauvage

Fenouil graines bio

Roses roses marocaines

Zaatar israelien ( à base de marjolaine, thym, sésame, etc)

Tulsi indien bio (basilic sacré)

Algues bretonnes

Poudre de santal indienne

 

J'ai obtenu près de 500g de poudres, un long labeur qui m'a permis de confectionner environ 12 pochons.


 

J'ai ensuite parsemé le mélange  de gouttes parfumées:


-HE de keffir lime (peau), les écorces de keffir se trouvent dans toutes les formules de pochons thai.


-Absolue de rose bio.

 

J'ai laissé reposer 24 heures en touillant régulièrement puis j'ai attaqué la confection des pochons.


 

P1230167.jpgLa petite famille pochons. Ils  ont donc l'aspect d'un baluchon, surmonté d'un manchon roulotté. une cordelette permet de le tenir.

 

Pliage du pochon

 

Le modèle original est taillé dans une pièce de coton de 22cmX29cm. La poudre (solidifiée après usage) est posée au tiers de sa surface.

 

J'ai découpé des rectangles dans un vieux et beau drap ancien (déchiré de vieillesse) en coton.

 

Ensuite, j'ai un peu tâtonné pour trouver le pliage.


Tentative d'explications en images:

 


 

P1230162-Bon.jpgPoudre (40g environ) posée au tiers du rectangle


 

P1230163.jpgLe baluchon est ficelé avec une cordelette de coton (achetée en Grèce, paradis des ficelle de toutes sortes). Elle est très proche de l'original. Comme on ne plis pas au milieu, les pointes de tissu du baluchon sont de hauteur inégale. On pose le pochon en disposant les deux bouts de la ficelle vers le haut, elles passent devant le pliage disposé en éventail, petits plis sur le devant. 

 

 

 

P1230164.jpgOn replie l'éventail en un bandeau en coinçant les petits plis à l'intérieur. Puis on retourne le tout de l'autre coté et on roulotte le bandeau jusqu'au bout en commençant par une extrémité (cela se fait perpendiculairement au pochon). On obtient un petit rouleau, à serrer le mieux possible et on rentre le bout restant (à obtenir en biais) sous le tissu du rouleau à l'aide d'une pointe (j'ai utilisé une baguette coréenne en métal). Les deux cordelettes doivent ressortir par le haut du roulotté. On les tortille ensemble en cordelette pour faire une anse et on la noue autour du pochon, à l'endroit où il est resserré. Ouf…

 

 

P1230171.jpgEt voilà le travail…

 

 

 

L'utilisation

 

Ces pochons réchauffés à la vapeur sont appliqués sur le corps, notamment sur les articulations ou sur le visage (selon les plantes utilisées), souvent après avoir massé la  zone. On tamponne la peau avec le pochon chaud d'une main ferme mais sans frotter. L'humidité doit faire  légèrement exsuder la poudre de plantes qui doit être odorante. 

 

J'avais testé celui que j'avais reçu dans ma baignoire et  trouvé ce moment très agréable.

 

 

il suffit donc de chauffer un pochon en le plaçant  dans un panier vapeur (chinois ou une marguerite). Puis de l'appliquer sur la peau quand il est chaud, mais pas trop. Garder le panier vapeur à côté si nécessaire pour réchauffer régulièrement le luk pra kob. On peut aussi se faire aider… 


Un pochon peut servir deux ou trois fois à condition de le faire sécher puis de le conserver au froid entre deux usages … sans attendre trop longtemps quand même.

 

Amusez vous bien si vous essayez…

 


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

lescometiquesdestelle.over-blog.com 25/12/2011 21:37


comment ça? tu ouvres le pochon, tu enlèves les poudres et hop en machine... Oo

venezia 26/12/2011 19:28



Ouh là, c'est trop de boulot… je n'aurais pas la patience car c'est une affaire  d'entortiller ces pochons



lescometiquesdestelle.over-blog.com 23/12/2011 18:45


oui c'est sûr!! tu ne peux réutiliser que le tissus passé à la machine à laver!

venezia 24/12/2011 10:10



… ce qui est impossible avec les poudres dedans!



lescometiquesdestelle.over-blog.com 19/12/2011 23:05


j'avais eu un massage chez l'exthéticienne avec ce type de pochons, et elle massait avec le pochon  le dos préalablement enduit d'une huile pour que ça glisse, et ma foi, c'était top!!


vraiment très relaxant!

venezia 23/12/2011 09:24



L'idée de l'huile est très interessante, mais dans ce cas, je pense que ce serait déicat de se sevir plusieurs fois du pochon



Al 01/12/2011 13:42


bonjour,


j'avais déjà écrit un commentaire, mais je le complète car j'ai retrouvé un exemplaire en déménageant. Il s'agit d'un gant pour massage et bain, mais c'était super sous la douche aussi. Le gant
est en Raffia avec une anse pour glisser la main. Il est garni de copeaux de savon, citronnelle, écorces de combawa, basilic et menthe. Il y a un autre ingdient que je ne connais pas : oryza
sativa (rice) Bran oil. Si cela inspire qq'n ...

venezia 03/12/2011 13:48



Merci beaucoup Al, belle idée inspirante;


 


l'huile que tu cites est l'huile de son de riz courante en Asie et même en italie. On en trouve quand meme plus facilement en france maintenant



Irène 28/10/2011 18:04



Le troisième lien ne fonctionne pas chez moi ...



venezia 30/10/2011 18:17



Il marchait qaund je l'ai installé… je vais à nouveau vérifier, Irène, merci



Loulou 26/10/2011 23:54



Oui, Vénézia, il s'agit bien de pilou-pilou. Je ne me souvenais pas du nom "français"!!!



venezia 30/10/2011 18:14



c'est un mot qui me ravit!



Irène 26/10/2011 18:42



Chère Princesse de contes de réalité, j'adore ce pochon et je ne le mouillerai pas tant qu'il aura de l'odeur.


On m'avait fait un massage à l'huile chaude avec ce genre de pochon (nettement moins sophistiqué que le tien) et c'était très agréable,


 


Bravo pour ta délicatesse et ton savoir faire et ta générosité qui s'expriment  dans tant de domaines différents pour notre plus grand bonheur.


 



venezia 30/10/2011 18:14



irène,


 


j'espère quand meme que tu le testeras  pour de vrai un jour ou l'autre…



Loulou 25/10/2011 23:55



Vénézia, tes pochons sont magnifques. Les draps usés en flanelette sont aussi très très doux et se recyclent bien.


Très belle idée de cadeau à faire ou à se faire.


Je vous préviens, poi aussi, je fais partie du charter! 


 



venezia 26/10/2011 10:03



que j'aime le terme flanelette, est-ce ce qu'on appelle ici du pilou-pilou?


 


Pour le charter, il y a de la place!



mlk 24/10/2011 13:36



J'aime, et j'aime, l'odeur si apaisante, le pliage, la forme ronde


tant et tant qu'il ne sera pas mouillé mon pochon


ce sera mon baluchon doudou, ma tente sous la pluie


mon talisman, l'odeur est juste céleste



venezia 24/10/2011 22:25



je n'avais pas pensé au baluchon doudou, masi c'est une bonne idée



Médina 24/10/2011 12:56



Merci venezia de nous faire voyager et de partager avec nous tes recettes ,tu es de une générosité  extreme



venezia 24/10/2011 22:25



Medina,


 


c'est en partageant que nous prgressons toutes (et tous)