Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Queensland: des calophylles sur la plage

 

La côte nord est de l'Australie, dans le Queensland, est un incroyable conservatoire botanique.


 

P1000144.jpgMangrove sur la côte entre Cairns et Cooktown, plus au nord

 

 

De nombreuses zones côtières sont en fait des mangroves où arbres et arbustes poussent à la diable les pieds dans l'eau. Il n'y a pas grand monde que ça dérange.

 

 

P1000079.jpgDeux maîtres "-surfeuses sauveteurs " sur la plage d'Ellis Beach, près de Cairns (en arrière plan, un filet de protection anti meduses)

 

De novembre à mai, de méchantes méduses contrarient toute baignade; on doit se contenter de nageoter dans des espaces préservés par des filets… quand les crodocodiles de mer ne sont pas là pour grignoter un cuissot au passage.

 

 

P1000147.jpgCalophylles avec boutons floraux (les fleurs sont, paraît-il très parfumées)

 

 

Au bord de l'eau, de jolis arbres aux feuilles luisantes. Des calophylles, annonce un ranger. Le fameux calophyllum inophyllum (famille des guttiferae) dont les amandes pressées donnent l'huile de tamanu (le nom polynésien)? 

 

Oui, m'ont confirmé à la fois: 

 

-un excellent livre consacré aux plantes endémiques de la région: Plants of tropical North Queensland, the compact guide de John Beasley (édité par l"auteur) 

 

-une viste au jardin botanique de Singapour, où j'ai revu un calophyllum sagement étiqueté…

 

 

P1000326.jpg

 

P1000331.jpgLe calophylle de Singapour

 

Trouve-t-on pour autant de l'huile de tamanu au Queensland?

 

Je sais bien que ma visite a été fort rapide, je ne peux donc jurer de rien… mais je n'en ai pas trouvé. Celle repérée sur internet et qui est commercialisée en Australie vient des îles Vanuatu.

 

Pourtant le calophylle appartient bien à l'univers aborigène traditionnel comme l'explique par exemple le premier texte mis en lien ci-dessous. Tout, dans l'arbre était exploité. Le bois, très dur, les fruits, dont on tirait une teinture jaune, ou en triturant les amandes, un onguent anti-douleur. Ce qui m'intrigue c'est que l'huile y est dite toxique. Je suppose qu'il s'agit de son ingestion. Elle était utilisée pour la pèche.

Elle est extraite des amandes du fruit, de la taille d'une noix. Mais le rendement n'est  intéressant que si elles sont bien sèches. Il faut donc ramasser les fruits une fois tombés, ce qui n'endommage ni n'épuise les arbres. Certaines variétés de calophylles sont protégées dans le Queensland. Les publications scientifiques australiennes s'y intéressent surtout dans l'optique " bio carburants"…

 


 

Liens

 

 

ici: excellent article en anglais sur les calophylles de la côte du Queensland (Cardwell est au sud de Cairns, je n'y suis pas allée). 

 

ici autre article documenté (en anglais) sur les usages et les propriétés du calophyllum

 

Bon résumé des propriétés de l'huile de calophylle (en français) ici, outre l'article d'AZ  (qui source son huile en Inde) ici


C'est une huile que j'utilise souvent pour son efficacité anti inflammatoire.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article
L

Très intéressant en effet. ça donne envie d'aller se promener en Australie et discuter avec les aborigènes de leurs méthodes de soin et utilisations des plantes.


J'utilise l'huile de calophyle inophylle pour les pb de peau : dans mon baume anti herpès, pour l'eczéma aussi (avec celle d'avocat). 


Des infos sur ce livre : L'huile de calophylle inophylle, le renouveau d'une plante sacrée, de Yves Bertin, naturopathe (pas noté les éditions, désolée)
Répondre
V


Lyjazz,


 


j'apprécie moi aussi beaucoup le callophylle , surtout pour sa force anti inflammatoire, et accessoirement pour sa belle teinte aux reflets verts.J'aime bien son odeur aussi;



C

Venezia, merci beaucoup pour ce superbe article !


 


Incroyable de voir les arbres pousser si près de l'eau de mer !
Répondre
V


Ce sont des végétations de mangroves, Colchique, qui supportent et même tirent profit de l'eau salée.



M

Ah! les mangroves!


Voir, un de nos compagnons de cosmétique et santé pour de vrai, quelle bonheur


Je ne sais si te souviens, mais à un moment on ne trouvait plus d'huile de tournesol en magasin...Bio carburant, quelle aberration


Je suis toujours ravie et surprise de ce que tu ramènes de tes voyages, tu arrives toujours à dénicher un joyau à partager
Répondre
V


Mlk,


Mon regret, c'est que je passe toujours quasiment en courant…


Le fait que l'on ne ramasse pas les fruits du calophylle ma vraiment étonnée…



I

Ah, brusquement, l'Australie m'attire davantage !


J'adore la première photo.


Les caophylle en bio carburant ? Au secours !


Merci Venezia.
Répondre
V


Tu adorerais la foret primaire australienne, Irène.



M

C'est étonnant, ils ne se ressemblent pas du tout ces deux calophylles. Ils ne doivent pas être de la même espèce, seuls les C. inophylum donnent l'huile de tamanu non?


 


Je trouve que la première photo est celle qui semble le plus être un inophyllum avec les feuilles rondes et cirées.


 


Le Vanuatu n'est pas très loin de là quand même et les graines doivent bien flotter sur la mer comme le coco.


Y en a t-il dans les terres, ailleurs qu'au bord de mer?


 


Très intéressant tes retours! Merci.


 
Répondre
V


Michèle, celui de Singapour est pourtant aussi un calophylle inophylle comme l'indiquait la pantarte placée devant


(je n'arrive pas à faire un copié collé convenable de cette pancarte qui s'affiche en géant dans le commenaitre… )


Il y a des calophylles dans toute la zone australasienne, je me suis surtout étonnée de ne pas trouver d'huile élaborée en Australie…


Il y a effectivement aussi des calophylles en forêt , plus hauts et plus grands (jusqu'à 30mm )



N
Tu as du te régaler de découvrir toutes ces plantes dans leur milieu naturel !
Répondre
V


Nansou, le temps m'a manqué, car il y abait tant de plantes interessantes!