Savon à la myrrhe et au labdanum

Publié le 29 Janvier 2012

J'ai voulu tester dans un savon une huile au labdanum récemment préparée.

 

J'ai adopté la technique du wusulan présentée ici: faire macérer de la résine dans un peu d'alcool, évaporer l'alcool (facile avec les radiateurs allumés en hiver) recouvrir d'huile et laisser macérer au chaud. Le résultat: une huile très parfumée.

 

J'ai décidé de tester sans ajout d'HE avec juste un peu de poudre de myrrhe censée faciliter la fixation des parfums.

 

Je poursuis ma nouvelle série coco surgraissé à 20%. J'ai complété le coco avec de l'huile d'arachide raffinée pour obtenir une teinte claire. Ce mélange, l'un de mes préférés, donne une mousse très fine pour un savon très doux.

 

 

Savon myrrhe labdanum

 

240g huile de coco

60g  huile d'arachide raffinée

1 cuil à café argile blanche

½ cuil à café poudre de myrrhe

½ cuil à café CO2 romarin (anti oxydant)

2 gelules toco 500 (vitamine E anti oxydante)

 

110 eau déminéralisée

soude pour un surgraissage à 20


à la trace: 2,5 cuil à café d'huile d’olive au labdanum (pour 300g d'huiles)

Mica nacré

 

 

P1240018.jpgLes minuscules points sombres sont du labdanum

 

 

Pour décorer, j'ai placé un petit bouton ancien au milieu de chaque moule marguerite. Je les avais maintenus avec une baguette lors du versage de la pâte à savon, mais certains ont bougé. 

 

Verdict odorant: parfum très doux, mais vraiment très discret… Peut être faudrait-il augmenter la dose d'huile parfumée, qui l'était vraiment pourtant.

 

A défaut d'embaumer, j'espère que ces savons auront des vertus réparatrices en raison de la présence du labdanum et de la myrrhe, cicatrisants.

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

Irène 14/02/2012 11:13


Ah, je reviens concernant l'argile blanche : elle éclaircit effectivement la couleur finale du savon, d'après mes exprimentations.

venezia 14/02/2012 13:20



Merci pour ton témoignage Irène;  j'ajoutera: peu suffit.



lolitarose 05/02/2012 17:07


J'adore cette petite fleur de bouton au centre, c'est très raffiné !


Comme le dit Michèle c'est dur de parfumer un savon sans vrai parfum, la soude détruit tout ! ça n'est pas pour rien que les savonniers refondent (ou ramollissent) leur savon avant de la
parfumer, et là ça tient ! Peut-être faudrait-il couler le savon sans parfum, puis après quelques heures quand il a pris de la consistance mais qu'il est encore mou, le parfumer puis le
refaçonner, mais ça ne donnera pas d'aussi jolies formes bien sûr.


Bises 

venezia 05/02/2012 22:01



Coucou Lolitarose,


 


je fais souvent de la refonte (que je ne publie pas), bien spur, on obtient des savons parfumés si on y met ce qu'il faut, mais franchement pas beaucoup plus que si on dose beaucoup les savons en
cold process



Jazz 04/02/2012 05:30


Il est vraiment très joli et délicat ton savon, Venezia !

venezia 05/02/2012 21:59



Merci Jazz, mais le parfum est vraiment evanescdent.



Colchique 31/01/2012 16:29


Venezia, superbe savon et j'aime beaucoup le bouton à l'intérieur de la fleur.


 


Comme Mlk, je pense que l'ajout d'argile blanche doit t'avoir permis d'obtenir un blanc plus soutenu et plus mat.

venezia 05/02/2012 21:59



Même un soupçn d'agile blanche apporte, je dirais d'abord de la finesse dans la texture et un peu de mat; pour la couleur, je suis moins sûre



michele 30/01/2012 21:26


Si tu n'avais pas dit qu'il s'agissait d'un bouton, j'aurais cru à des grains de riz colorés coulés dans du melt and pour transparent. C'est si joli!


 


Quant à l'odeur, tu m'en voudrais si je répète que je ne crois plus à ces astuces pour le parfum? HE, parfums artificiels sont le gage de la réussite.


 


Certains macérats de plantes mais pas tous, certaines farines mais pas toutes donnent une odeur mais je ne dirais pas qu'elles fixent, elles me semblent se superposer aux parfums qu'on y met.


 


Pour moi un fixateur est un exhausteur de parfum mais ne se superpose pas à l'odeur, je ne sais si je suis claire.


Mais j'admire ta recherche sans fin. C'est toujours formidable de chercher et la savonnerie est vraiment un domaine miraculeux pour ça


 


J'adore ce moule !

venezia 05/02/2012 21:58



Michèle,


 


je suis tétue, c'est vrai, mais la chimie olfactive me passionne et je suis  sûre qu'il y a des moyens de parfumer  autres. il faut juste les trouver.


Je pense que les résines peuvent fixer en s'évanouissant, comme le fait le benjoin dans une composition parfumée



Catherine 30/01/2012 20:27


Il est trop mignon avec ce petit bouton !. La couleur est bien jolie, bien blanche avec ce petit moucheté.


Dommage pour l'odeur, j'espère que tu vas finir par trouver le bon équilibre, tu y arriveras, j'en suis certaine.


En attendant, il est bien joli et s'il est tout doux, c'est déjà ça.

venezia 05/02/2012 21:55



Catherine, je reconnais que je m'obstine… mais j'y arriverai! Enfin, je l'espère…



Irène 30/01/2012 17:42


Il est tout beau ce savon si joliment orné.


Je pense qu'en pourcentage, cela ne fait pas lourd ta dose d'huile paarfumée. Essaie de comparer avec le pourcentage d'HE que tu mettrais normalement. Dommage, dommage. Mais expérience qui nous
servira.


Merci à toi.

venezia 30/01/2012 20:31



Justement irène, j'ai comparé avec les quantités d'HE. 5%d'HE pour un savon de 300g, ça fait 15g et je peux te dire qu'il y avaot plus de 15g d'huile au labdanum qui n'ont donc pas suffi.



mlk 30/01/2012 11:15


j'adore la délicatesse de cette fleur et la belle idée de placer ainsi les pétales de boutons


Le petits points de labdanum sont le petit grain de parfum, j'aime vraiment beaucoup


Tu sembles avoir obtenu un blanc aussi presque parfait non?


Je pratique comme toi pour certaines macérations, d'abord mouillé à l'alcool et ensuite macération dans de l'huile


Tu pourrais le faire aussi dans l'hv de Moringa, qui rend encore mieux, je trouve


Que de choses à tenter encore et toujours


Pourquoi n'as tu pas mis des he, en moindre quantité pour booster?


Ah! oui, tu faisais un test


Dans tous les cas, j'aime vraiment beaucoup le rendu, je lui trouve un côté très attirant et calmant

venezia 30/01/2012 20:28



Mlk,


 


c''est plutôt un creme délicat. C'est vraiment ce mélange coco-arachide raffinée qui donne ça.


J'utilise l'huile d'olive pour une raison précise: quand le parfum a réussi a couvrir son odeur… c'est que j'ai réussi ma macération!!



elefteria 30/01/2012 08:55


Bonjour Venezia,


fanatique de ton blog depuis bien longtemps, je me permet mon 1er commentaire.


J'ai testé dernièrement, l'ajout de poudre de racine d'iris dans les savons, et j'ai pu "réduire" le dosage de fragrance. L'idéal en théorie, étant de préparer un macérât contenant résine +
poudre de racine d'iris (le mien est en attente, et il sent déjà très fort...). Merci de bien vouloir me donner ton avis sur le sujet, si tu en as un et si tu le souhaites...


Merci encore pour le partage de tes connaissances !!!

venezia 30/01/2012 09:20



Bonjour Elefteria,


et merci pour ton si gentil commentaire.


je pense que la poudre de racine d'iris est une excellente idée, puisqu'elle sert de fixatif depuis des siècles. Et la techique de la faire macérer à l'avance doit renforcer l'effet.


Le souci, c'est que, personnellement, j'y suis allergique, hélàs. Mais je retiens ton idée pour tester avec la poudre de myrrhe. Merci.



nansou 30/01/2012 07:06

Un savon tout en délicatesse... le parfum, même discret, doit être bien agréable ! Et les boutons au centre sont du plus bel effet !

venezia 30/01/2012 09:21



nansou, je cherchais quelque chose de rond et plat à mettre au milieu en déco, c'est pour ça que j'ai pensé aux boutons…