Savon à la rose de Provins

Publié le 4 Novembre 2009

 

Après la période jaune, je passe en version rose, enfin si on veut, au vu de la couleur marron-rosé de cette première fournée.

 

Je commence donc des expérimentations autour de la rose.

 

Pour cette première série que je voulais sans huile essentielle, j'ai d'abord préparé:

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rouge/yfleur32.gifAutour de la rose


 

Filtration de l'hydroglycériné, resté très limpide

 


*Un macérat hydro glycériné de rose de Provins (un peu de glycérine à la trace ne peut nuire) en suivant les proportions de Michèle: 70% glycérine, 30% eau. Il sent très bon, mais curieusement la rose… et l'amande.


Teinture avant filtration


*Une teinture alcoolique (à 40°) de rose de Provins uniquement avec les pistils et quelques pétales (parfum exquis, pouvoir énergétique). Pour faire ce savon, je l'ai faite flamber à plusieurs reprises pour eliminer un maximum d'alcool


*Un macérat huileux (moyennement odorant néanmoins) de rose de Provins dans du biofritol.


Ces roses de Provins merveilleusement parfumées viennent d'Altaïr.

 

Couleur (1)


Pour jouer dangereusement avec le rouge (et surtout pour leurs propriétés très adoucissantes et apaisantes) j'ai aussi intégré:


*Du sangre de grado (merci Malégria) que j'ai dilué dans le macérat de rose. Il donne de micro points foncés dans la pâte


*Du macérat de millepertuis (dans olive bio, Le Gattilier) particulièrement sombre que j'ai compté dans  les huiles.

 

 

Couleur (2)


*Sachant qu'avec les pigments (anthocyanes) de la rose, je ne pouvais avoir que du marron, j'ai  essayé d'infléchir la couleur en ajoutant 1g d'ultramarine violet (TKB trading)


Le liquide de soude virant de couleur après l'ajout du thé


*J'ai préparé le liquide de dissolution de la soude en ajoutant au mélange l'eau +soude deux cuillérées à café de thé rouge à la rose, très parfumé et qui a teinté l'infusion  en marron rose. J'ai laissé refroidir puis j'ai filtré avant de mélanger ce liquide aux huiles.

 

Choix des huiles

 

Minimaliste, avec du beurre de cacao car j'apprécie beaucoup la douceur qu'il apporte à une formule.


J'etrenne un nouveau moule pour l'occasion

 

Le savon à la rose de Provins


315g huile d'olive bio

35g macérat de millepertuis dans olive bio

200g huile de coco sans odeur

50g beurre de cacao

 

soude pour un surgraissage à 6-7

 

200g eau déminéralisée avec deux cuillérées à café thé noir à la rose qui vient de chez Tcha à Paris (rue du pont de Lodi). On en trouve aussi du très bon ici clic

 

Ajouts:

 

10g hydro glycériné de rose de Provins bio, mélangé à:

10g teinture de pistils de rose de Provins (en réduction)

1g ultramarine violet TKB

 

16g macérat de rose de Provins dans biofritol, mélangé à:

3g solution de sangre de grado


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rouge/yfleur32.gifLa couleur de la partie restée à l'air avant démoulage tire au vert de gris tandis que le reste est d'un très doux marron rosé.

Pour l'instant, le parfum reste très discret. Ça sent le frais.

 

 


Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

Leilanight 11/11/2009 19:34



Hum !!  Je l'ai fait avec de l'alcool... La grosse bétise je sais !! lol D'acord, il faut que je rajoute un
conservateur. Merci !!



venezia 11/11/2009 22:04


Tu n'as pas fait de bétises; une macération de fleurs  dans de l'alcool donne souvent de merveilleuses odeurs, je me sers d'ailleurs de ce type de  teintures quand je fabrique des
parfums… et tu n'as pas besoin, dans ce cas, de mettre de conservateur (si l'alcool est assez fort) 


michele 09/11/2009 14:05


C'est superbe malgré l'absence de rouge. Le rhassoul ou les infusions de plantes donnent aussi une couleur "terre" mais moins poudrée.

C'est drôlement joli même si je trouve difficile d'en imaginer la senteur.
Merci d'avoir tenté tant d'essais de rouge, de rose et je retiens que même le millepertuis décampe devant la soude.

Aurais-tu fait le plein de moules?


venezia 10/11/2009 17:30


Pour les moules, juste deux nouveaux; je me retiens…


Leilanight 08/11/2009 17:50


Rooh la la !! Un macérât hydroglycériné de roses... Comme il doit sentir bon !! Je n'ai jamais réussi a récupérer la délicate odeur des fleurs. J'ai essayé de faire une teinture de fleurs de
chèvrefeuille mais ça a donné une odeur de vinaigre... :-((
Le printemps prochain je vais tester avec toutes les fleurs possible !! (J'espère que ça marchera, surtout pour le mimosa, j'en suis fan!! )Mais dit moi, est ce que ça se conserve ? Je crois que
j'avais vu un article à ce sujet... Je n'ai encore jamais testé avec des fleurs.
En tout cas, j'adoore le moule avec le colibris... So cute !!  


venezia 08/11/2009 21:03


Le macérat est très parfumé, malheureusement, son odeur n'est pas très présente dans le savon…

Tu palres de tineutre de fleurs de chevrefeuilles. L'as-tu faite sur de l'alcool ou sur de l'eau+glycérine?

Si tu fais un macérat eau+glycérine, il faut mettre un bon conservteur deans. (geogard ou natragard)


lolitarose 06/11/2009 22:18


Ah, cette quête de la rose en savonnerie ! je sens que ça va nous tenir en haleine tout l'hiver ! J'aime beaucoup ton approche olfactive, comme si tu tentais d'encercler cette satanée soude afin
qu'elle accepte de sentir la rose !  Il ne manquait que la cire de rose qui n'aurait rien apporté côté couleur (sinon du marron peut-être) mais aurait permis de renforcer un peu le parfum.
Avec olive et beurre de cacao ce sera un savon tout doux ; comme toi j'adore le cacao en savonnerie et associé au karité, c'est le 7° ciel !
Ce premier bébé rose me plaît déjà beaucoup et j'attends ses frères et soeurs avec impatience !


venezia 07/11/2009 09:14


Pour l'instant, ce savon garde sa petite odeur de frais, malgré l'encerclement de roses, comme tu le dis si joliment.
j'ai d'autres idées, mais comme j'ai une longue liste d'essais divers et variés devant moi, du coup, je ne sais pas par quoi continuer…


Irene 06/11/2009 15:51


Venezia, j'en ai mis du palo santo, c'est bien mais je l'avais marié avec autre chose.


venezia 07/11/2009 09:09


je vais chercher à le marier alors


Irene 06/11/2009 14:26


Je m'excuse, Venezia, je réponds ici à Cristine : je trouve que les macérât donnent de bons résultats question odeur dans les savons. J'ai en mémoire mon savon à la sauge.


venezia 06/11/2009 15:37


Irène, pour avoir testé tes savons, je peux témoigner qu'ils sentent tous délicieusement bon …

pour les macérats huileux, ça dépend de l'huiie mias aussi de la plante! La sauge grecque est particulièrement puissante, je dirais que le laurier ou le thym grec aussi sont costauds…

Je pense que je vais tester le palo santo


capu 06/11/2009 12:25


tres beau savon ! le parfum doit être ... wahouuuuuuuuuu


venezia 06/11/2009 15:34


Pour l'instant, le parfum reste des plus discrets…


ombretta 05/11/2009 22:32


merci ^^


ombretta 05/11/2009 21:59


merci pour ce précieux renseignement vénézia. Une dernière question. Est-il nécessaire de réduire une teinture alcoolique pour l'incorporer à la trace dans un savon ?


venezia 05/11/2009 22:24


La présence d'alcool accélere terriblement la trace… donc mieux vaut l'éliminer au maximum


ombretta 05/11/2009 18:58


je n'ai encore jamais essayé de rajouter une teinture alcoolique à mes savons. Le tien à l'air génial. Que veut dire "en réduction" pour la teinture ?


venezia 05/11/2009 21:58


Réduire, -ici une teinture alcoolique- c'est la faire chauffer  et la flamber à plusieurs reprises pour éliminer l'alcool; on dit réduire car la quantité de liquide diminue (c'est un mot
emprunté au vocabulaire culinaire)