Savon au baume à la rose

Publié le 16 Novembre 2009



http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifJe continue à m'obstiner avec la rose et les savons.
Cette nouvelle série m'a agréablement surprise pour le résultat olfactif, discret, mais réel. En revanche, pour la couleur, damned. Si ces savons sont esthétiques, ni le rouge ni le rose ne sont encore au rendez-vous.


Je gardais donc depuis longtemps deux petits pots de baumes à la rose (chacun de 30g environ), délicieusement parfumés, mais qui avaient fâcheusement granulé, peut être à cause des teintures ou bien du karité.

En voici la formule, sur le modèle du baume automnal

Baume rose de rose


20g  beurre de karité

10g beurre d'aloe

20g beurre de cacao

10g huile  Ko Tao (Résonnances,  avec lemongrass et jasmin)

8g huile  Antipodes (huile neo zélandaise parfumée aux HE),

10g huile de macadamia

5g teinture d'hibiscus maison

5g teinture de rose maison

4g cire abeille en feuilles

4g substitut de lanoline

2g cetyl esters

 

9gtes HE rose indienne`

10gtes absolue de rose

9gtes He citron

20gtes lavande altitude

http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifQuand on regarde la formule, il y a finalement assez peu d'HE. Comme ce baume est particulièrement odorant, j'ai tenté de voir si, en l'incorporant dans un savon à la trace, on arrivait à préserver un peu de son parfum. La réponse est oui, ce qui me semble fort intéressant. Si on ajoute un baume dans un savon et que son parfum survit à la soude, cela signifie qu'on peut globalement diminuer la dose d'HE à employer, puisqu'il en faut nettement moins pour parfumer un baume (support purement gras, excellent capteur d'odeurs) qu'un savon.
Les doses élevées d'HE nécessaires au parfumage des savons me font en effet souci à plusieurs points de vue, et notamment ethique… car il faut une grande quantité de matières premières pour extraire des HE et la nature n'est pas inépuisable.


Je n'ai même pas mouillé le savon pour la photo


Les ingrédients pour la couleur

-30g de teinture de rose centifolia réduite à 14g et flambée. Y diluer 6 gélules d’urucu

 -Deux grosses pincées de fleurs de coquelicot jetées dans l’infusion de soude: on obtient une teinte  rouge-noir. Filtrer en pressant bien avant d'ajouter aux huiles.

-de l'huile de palme rouge (Zomi)


-Par ailleurs, j'ai préparé une macération concentrée dans de l'huile d'olive de rose en pétales, de palo santo concassé et d'urucu en grains (un double merci à Malégria) à la fois pour le parfum et pour la couleur.


J'ai utilisé 350g d'eau très froide et un surgraissage à 6-7.



 Les huiles

 

300g huile de coco indienne

150g beurre de cacao

350g olive bio dont 28g de macération concentrée dans olive

200g huile de palme zomi

vitamine E


Rajouter à la trace:

-l'urucu dilué dans la teinture réduite

-les deux baumes, l'un après l'autre, en donnant après chaque ajout  un coup de mixer pour bien  homogéneiser le mélange.

 

Après avoir coulé la pate, j'étais contente, les savons tout frais étaient d'un rose orangé pétant. Un couleur qui a viré peu à peu à l'orange un peu brun.


A gauche, le savon coulé dans un moule en silicone (et tamponné indien), à droite, dans un milky way.


http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifUn détail étonnant: les savons faits dans les moules Milky way sont nettement plus foncés que ceux réalisés dans les moules en silicone.


Il ne faut pas s'attendre quand même à un parfum tonitruant, mais je retrouve, très discrètement, celui du baume. J'essaierai une autre fois d'incorporer un baume plus concentré en HE .

 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Médina 13/08/2012 08:49


Toujours de belles experiences à nous offrir ,Merci venezia


L idée d 'incorporer un baume dans un savon est fort intéressante ,encore Merci

a 14/08/2012 14:47



Et ça permet le recyclage



michele 24/01/2010 17:15


J'y aurais reconnu entre mille l'odeur de tes baumes à la rose qui ont fait le bonheur de mes pieds pendant des mois!
Je pense que les synergeis dans le baume ont permi cette persistance.

Il faudrait peut-être que nous fabriquions des carrés de senteurs pour savons à laisser vieillir quelques temps avant de les introduire à la trace.

Je pense aussi que le palo santo y est pour quelque chose.
J'adore!


venezia 24/01/2010 21:37




Encore un que je n'ai pas testé (j'en a ijuste  sauvé un tout petit échantillon!)
Figure toi que j'y pense très sérieusement, à ces carrés de senteurs pour savons…

tout ce qui  nous reste à expérimenter, c'est dingue!


Lyjazz 06/12/2009 23:27


Bien!  Je suis curieuse de voir les réalisations rouges foncées qui vont sortir de vos marmites et chaudrons !
Pour moi c'était tibétain.
Et pour vous ?


venezia 07/12/2009 08:34


je vais réfléchir à ma formule, mais ce n'est pas dans les jours qui viennent car on oit d'abord récupérer la poudre…


Lyjazz 06/12/2009 19:00


ça y est, puisque tu le voulais, j'ai mis mon savon tibétain
en ligne.


venezia 06/12/2009 20:07


C'est une série magnifique, Lyjazz, bordeaux et safran, ça fait vraiment tibétain. bravo


michele 06/12/2009 17:20


Venezia n'en cherche pas, je suis revenue de Bruxelles avec un gros pot offert par Moune pour mes copines et moi.
Je dois vous faire un mail avec ce qu'elle a apporté mais je tarde...


venezia 06/12/2009 20:04


Merci Michèle, nous allons pouvoir nous lancer dans l'œuvre au rouge


Lyjazz 06/12/2009 11:31


J'ai trouvé de la racine de rhubarbe chez mon herboriste.
Et j'ai fait de la poudre avec mon moulinà café, vieux et fidèle.
Ensuite j'ai appliqué la recette de Moune (je crois).


venezia 06/12/2009 20:01


merci Lyjazz, en lisant les autres commentaires, je découvre qu'un peu de poudre m'attend!


Lyjazz 05/12/2009 23:38


Juste pour dire que mon essai de poudre de rhubarbe a bien donné un rouge foncé, qui tire sur le vieux rose foncé.

Un espoir de savon rose à la rose ?


venezia 06/12/2009 11:15


Merci  pour cette précieuse information, Lyjazz, et tu trouves ça où, la poudre de rhubarbe, tentatrice? j'attends avec impatience de découvrir la merveille sur ton blog.


mlk 03/12/2009 19:41


C'est un jeune saint qui m'a été dévolu en pension religieuse, personne et surtout pas lui ne savait que j'allais consacrer ma vie au savon(ih!ih!)
Je ne suis pas sûre d'être béatifiée par contre!
J'y prend trop de plaisir 


venezia 04/12/2009 22:17


tu as largement le temps pour être béatifiée Mlk


mlk 30/11/2009 14:49


La couleur est très bracelet cuivre, brillante et tout
et effectivement l'odeur est bien là,
Loulou dit "art déco" j'opine, j'en aime la forme aussi
tu y es presque(je dis presque, car tes expérimentations ne devraient jamais cesser)
En même temps si nous avons l'éternité
Moi c'est St Dominique Savio? mon copain


venezia 02/12/2009 23:54


alors là, saint dominique savio, je ne connaissais pas, je suis allée voir sa biographie… mais à ma connaissance, il ne faisait pas de savons, meme s'il s'appelait savio!


lolitarose 22/11/2009 18:10


Que tes savons sont beaux ! Vraiment magnifiques. Et je trouve intéressante ton expérience baumesque, car en effet si l'on peut épargner les HE dans les savons (surtout quand la soude détruit tout
au passage !) c'est toujours ça de gagné.  La composition est très recherchée avec ces teintures et macérats et leur couleur est très réussie, même si ça n'est pas du rose. Le moule milky way
est vraiment magnifique et a embelli encore la couleur si besoin était. Superbe !


venezia 24/11/2009 09:31


Merci Lolitarose,

Toi aussi tu as cette technique d'incorporer dans tes produits des ingrédients maison déjà élaborés. je trovue que ça sophistique un résultat sans trop d'efforts à faire…