Savon la copine de l'Eveilleur safran-gingembre, etc

Publié le 27 Octobre 2009


Troisième variante de cette série de savons de couleur:

-toujours autour des nuances de jaune

-toujours avec des cercles

-toujours avec du gingembre,  cette fois ci  en HE (mais pas tout seul) et encore avec des idées indiennes dans l'air.



Liquide de dissolution de la soude

 


La veille de l'opération savon, faire macérer une bonne journée 20 sigmates de safran dans 166g d'eau déminéralisée. Garder au froid sans filtrer. On obtient un jaune magnifique. Outre son pouvoir colorant, le safran a des vertus  anti inflammatoires. 

Mettre une partie de l’eau restante en glaçons, pas tout. J'ai arrété de tout congeler car parfois, je m'impatiente devant la lenteur de la fonte des glaçons…


J'ai compté 350g d'eau et un surgraissage à 7 environ.

 

  Parfum


Dans 10g huile de pistache, choisie pour sa couleur soutenue,

10g HE litsée

3g HE gingembre

2g HE poivre noir

3,5g HE benjoin

1,5g HE davana (odeur fruité mûr, plante indienne)

 

  Pour la couleur


A préparer pour ajouter à la trace


Cuisson à la vapeur (avec la peau pour le potiron, plus facile à peler par la suite)


Pour renforcer le ton, car il me restait peu d'huile de palme rouge

70g potiron+ 30g carottes cuits à la vapeur (pour éviter de les délaver) puis mixés et conservés au froid .

 

Avec le reste du potiron, j'ai préparé une exquise soupe potiron-curcuma-lait de coco, avec un soupçon d'oignon rouge et de petits pois  (Loulou, tu vois que  je parle un peu cuisine… mais on a tout dévoré avant que je puisse faire une photo).

 

 Les huiles et beurres

 

J'ai un peu calculé en fonction de ce qui me restait dans les placards, en essayant d'équilbrer pouvoir moussant et onctuosité.


Beurre de cacao 150g

macadamia bio 55g

olive bio 250g

palme rouge 87g

huile de coco indienne 260g

sésame bio 157g

pistache 41g

vite E: 3 gélules de toco 500

 

Total: 1000g (donc, facile de calculer en pourcentages)

 

Mode de préparation


Toujours selon le même principe:

 

*Mélanger le liquide de soude aux huiles (j'essaie de le faire vers 38°) , d'abord à la spatule en silicone puis au mixer.

*A la trace fine, ajouter d'abord la purée orangée carotte-potiron, puis les HE, donner un coup de mixer pour bien homogénéiser et verser une partie dans les moules.J'en ai choisi de trois sortes:  chapeaux de vizir,  ovales et cannelés pour plaire à tout le monde…

 

*Dans le reste de pate, incorporer 30g de beurre d'ucuuba, choisi pour sa couleur chocolat. Je le  liquéfie au bain marie. Attention, son point de fusion est élevé (ce qui est rarement précisé), penser à le préparer à l'avance pour pouvoir le garder liquide mais tiède.  


J'ai bien observé les gestes:


*Je verse la pâte en restant sur un même point, de façon que le rond puisse se former. Il apparait bien plus nettement au séchage que lorsqu'on vient de couler la pâte.


Les copines de l'Eveilleur, presque au complet

Le contraste jaune /marron est encore une fois différent, le jaune tirant plus sur le beige.

Pour le parfum, la listée est bien là, avec des notes qui la réchauffent.


Les trois de la série, réunis pour la photo, en haut à gauche la copine, à côté le frère et en bas l'Eveilleur

Liens

*Le safran que j'ai utilisé est grec, bio, produit en coopérative (je l'ai rapporté de Grèce) bien moins onéreux que le safran français. C'est néanmoins du vrai safran. Voir ici

Quand j'ai versé la soude sur la macération safranée, la typique odeur un peu amère du safran s'est vivement dégagée de mon verre gradué et le liquide a viré au rose pâle.

*Des producteurs français voir ici (avec histoire du safran)

*Quelques beaux savons indiens au safran (ce qui pourrait me  donner des idées pour la suite… ) voir ici

* Encore d'autres informations intéressantes sur le safran  ici



 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

Nansou 07/12/2009 07:59


J'ai testé la copine,  j'aime beaucoup ! quel parfum sous la douche, ça met en forme pour la journée !


venezia 07/12/2009 08:25


Merci Nansou, (il faudra que je trste moi aussi!)


soleilsourire 18/11/2009 11:06


Je suis émerveillée! Mais dis moi, je m'interroge sur la conservation des savons avec des produits frais: purée de légumes ou fruits, cela se conserve bien? Pas de soucis de moisissure? Pardon, si
ma question paraît sotte, mais je n'ai jamais essayé ce type de savons.
Merci pour ta réponse.
Biz.


venezia 19/11/2009 22:25


Soleilsourire,

la soude est une costaud, et jusqu'à  aujourd'hui, je n'ai jamais eu de souci avec des purées de fruits ou de légumes (j'avais testé les petits pois; ) mais il faut en ajouter en quanités
raisonnables. c'est d'ailleurs ce qui est grisant avec les savons, on peut à peu près tout tester…


capu 30/10/2009 15:06


SUPERBES !!!!!!!!!!!!!!!!!


venezia 02/11/2009 21:05


merci, c'est toujours agréable via un commentaire de découvrir des nouveaux blogs.


lolitarose 28/10/2009 22:39


Je me disais bien que ça manquait de filles chez l'Eveilleur. Alors la petite dernière est elle aussi très réussie et avec la purée carotte-potiron, ça devrait être extrêmement doux. Pour la
couleur orangée, il est possible de l'intensifier en faisant également une infusion de faux safran - les fleurs de carthame - ça fonctionne vraiment bien. L'odeur du davana que j'avais trouvée trop
fruitée-sucrée chez Weleda doit en revanche faire merveille dans un savon. 
Bref, tu nous as offert une bien belle famille Princesse ! 


venezia 02/11/2009 20:23


Mlk m'avait offert du carthame, effectivement la couleur est aussi très interessante, mais là, j'avais une envie safranée…


Nansou 28/10/2009 20:10


Merci pour le lien, il est très intéressant !


venezia 02/11/2009 20:24


de rien, c'est quand meme un parfum à apprivoiser


Loulou 28/10/2009 17:40


Vénézia, ton trio est absolument magnifique.Ils s'accordent tous ensemble et sont aussi très beaux individuellement!
Après le champagne, le safran... à quand le foie gras???

Je suis bien d'accord pour le test des colorants à divers stades. Pour ce qui est du thé matcha, j'ai testé pour vous! L'ajouter ds les huiles donne un savon marronasse!!! Conclusion, le thé matcha
doit être rajouté... à la trace.


i 28/10/2009 17:58


Hum, Loulou, le foie gras, je le préfère en tartines! mais la graisse de canard, why not?

 l'ajout dans l'infusion pour la soue donne parfois aussi des résultats interessants… (surtout, juste après le mélange eau+soude)
ouh, là, quel boulot toutes ces possibilités à recenser!


cristine 28/10/2009 15:43


Je suis d'accord avec toi, Princesse, en introduisant les coloris dans les huiles, avant la trace, j'ai obtenu de meilleurs résultats!


venezia 28/10/2009 17:56


Cristine, je pense comme le dit Suzanne Cavitch que ça varie vraiment 'd'un  ingrédient à l'autre (notamment en raison des variations de PH)


mlk 28/10/2009 11:10


Famille nombreuse, famille heureuse


venezia 28/10/2009 15:30


Je l'espère, Mlk…  avec toute la famille au complet, sous toutes les formes, ça commence à faire du monde…


Catherine 28/10/2009 09:59


Quelle belle famille !


venezia 28/10/2009 15:29


j'arrète là pour l'instant. je vais en démarrer une autre d'ici peu.


michele 27/10/2009 14:21


Je reviens sur ta remarque que la soude a viré au rose pâle au contact de l'infusion de safran.

Il y a quelques mois, en essuyant une tâche de sauce au curry avec une éponge rapidement passée au savon maison, j'ai remarqué que la tâche jaune virait au rouge.
Mais du rouge, bien rouge hein?

Toujours à la recherche de la couleur rouge pour mon savon à la rose, j'avais donc fabriqué un savon à la poudre de curry.
Mais point de rouge au final, tout est resté jaune...

Je croyais que c'était parce que j'avais mis le curry à la trace.

C'est curieux puisque dans un milieu extrêmement basique c'est rouge mais pas à pH 9! Mince alors!


venezia 28/10/2009 15:29


Dans son bouquin Suzanne Cavitch dit qu'on devrait tester les colorants, en les intégrant à des phases différentes.  En les introduisant assez au ébut, je trouve qu'on obtient des résultats
interessants. Mais comme on parle de co-émulsifiant, il faudrait paussi arler de co-colorants.