Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Savons à 30% de lait d'ânesse et avec poudre de santal

 

Après avoir découvert lors de ma série précédente que la poudre de santal donnait de jolis reflets rouges, j'ai voulu poursuivre l'expérience pour avoir des savons bien colorés. J'en ai ajouté 3g soit 0,6% du total des huiles… et bien ça ne marche pas. En revanche, le parfum boisé de la poudre devient très présent, et vient renforcer la note cèdre, dominante dans le mélange des HE.  

 

Choix des huiles

 

500g huiles


Coco 25% 125g

Gras de bœuf 15% 75g

Arachide 30% 150g

Colza 20% 100g

Beurre de cacao 10% 50g


1g CO2 romarin (anti oxydant) 

3g poudre de santal indienne

 

P1220738.jpgLa poudre de santal est, entre autres,  utilisée en application externe pour les problèmes de peau


 

Cette combinaison d'huiles permet d'avoir tous les acides gras dans le savon, sauf le ricinoléique, néanmoins présent grâce à l'ajout d'huile de ricin à la trace (enfin, il y en a très très peu car mon flacon était quasi vide!) 

Selon Soap Calc:

acide palmitique 12

laurique 12

oléique 40

myristique 6

stéarique 9

linoléique 13

linolénique 2


Voir l'excellent article de Michèle sur l'acide palmitique ici

  

Dans ce savon, le liquide de dissolution est constitué uniquement de lait d'ânesse, mis en glaçons: 150g, soit 30% du poids des huiles. 

 

J'ai suivi la methode très prudente que m'a expliquée Michèle: j'ai versé la soude (calculée pour un surgraissage à 7-8) dans un bocal qui ferme, et versé trèès lentement la soude sur les glaçons, en refermant le bocal après chaque ajout. L'intérèt de garder la soude à l'abri de l'air: elle est très hygroscopique et sa puissance ainsi ne s'affaiblit pas. 

 

J'avais posé le bécher dans l'évier empli d'eau froide avec quelques glaçons… Résultat, au final… j'ai dû réchauffer le mélange qui était à 27° en emplissant l'évier d'eau tiède puis chaude. 

 

 

À la trace 1g EPP (anti oxydant) 

 

 

Parfum

Dans 2g huile de ricin (j'avais prévu plus…)

2g HE thym thujanol

6g HE cèdre atlas

2g HE sauge sclarée

5g HE orange 5 folds 


J'ai mélangé quand la soude diluée était à  38° 

et les huiles à 40°

 

P1220737.jpg

 

Les savons sont très lisses, beige-vert, avec un très très discret reflet rouge en train d'apparaître. Ils étaient très mous au démoulage, mais durcissent peu à peu tranquillement. Je les retourne très souvent pour bien aérer les faces.


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

Médina 26/01/2012 19:13


De la poudre de Santal dans un savon , j en rêve  .Merci venezia 

venezia 29/01/2012 20:02



Bonsoir Medina,


 


je pense néanmoins qu'il ne faut pas trop en mettre; j'avais fait une autre série (pas encore publiée) où j'ai eu la main lourde: ça a légèrement marbré les savons. Le parfum du santal reste
quand meme des plus discret



e_vie_dense 21/09/2011 21:24



Merci beaucoup pour cette info.


Bonne soirée



venezia 21/09/2011 23:08



De rien



e_vie_dense 12/09/2011 21:53



je cherche une recette de savon au lait d'anesse et je tombe sur ta recette. Genial! question : ou l'as tu trouvé? (le lait d'anesse)


 



venezia 20/09/2011 20:29



Bonjour,


 


ce lait 'anesse m'a été offert par une amie belge. Tu peux le remplacer par du lait de jument qu'on trouve faiclement en boutique bio.



michele 29/08/2011 11:45



Plus précisément la soude étant très hygroscopique, elle formerait des paquets dans le fond du bocal au fur et à mesure.


Il serait alors plus difficile de l'incorporer au lait. Je ne pense pas que sa puissance  serait amoindrie sinon la lessive de soude serait moins efficace


 


Cette façon de faire me permet de ne pas saponifier ni brûler le lait. Souvent cela donne un savon plus foncé que si l'on dilue la soude tout doucement.


C'est sûr qu'il faut souvent réchauffer la lessive...


 


Tu fais EPP et Co2 de romarin cette fois? Il faudrait que j'essaie pour voir si c'est plus efficace.


J'adore ton moule! J'en ai un avec de mini- roses de la même forme.


 



venezia 31/08/2011 20:51



Comme j'oublie régulièrement de racheter du toco 500 dont je fais grande consommation, je préfère cumuler les anti-oxydants, je verrai ce que ça donne à l'usage.


Je ne sais plus où j'ai acheté ce moule qu me plait beaucoup aussi!


 



moune 23/08/2011 06:57



Je ne sais pas s'il y avait autre chose que cèdre. sans doute.. mais ton étiquette disait ""savons au cèdre"". Il est vert mélangé de rouge. Mon mari adore .Je trouve aussi que c'est un savon
d'homme.



venezia 23/08/2011 09:40



Tu as raison, je pensais que c'était le savon tout vert (vert lagoon) tje pense que c'est celui aux inclusions. Mais je me suis trompée, il est avec différents pins … et du lemongrass.



Colchique 22/08/2011 11:32



Venezia, merci beaucoup pour les précieuses explications de Michele sur la soude avec le lait.


 


Personnellement, je ne suis pas déçue si le santal n'a pas coloré tes savons, car ce qui m'intéresse dans ton savon, c'est la couleur que tu as obtenu grâce à la technique de Michele lors d'ajout
de lait dans un savon.


 


Très belle réussite d'un savon au lait. Bravo !



23/08/2011 09:36



Colchique,


 


Avec cette technique, la pate à savon ne rougit pas, le liquide de soude non plus (à la fin de l'ajout de soude, il tire vers le jaune citron). C'est vraiment facile à faire avec un peu de
patience.



Irène 22/08/2011 11:22



Très joli, si doux ...


Bizarre, l'histoire de la couleur avec ta poudre de santal. C'est un des plaisirs dela savonnerie !


 


Il m'est arrivé exactement la même chose que toi avec mes savons 100 % crème fraîche ou lait : réchauffer ensuite la soude.


Bon, il y en a encore un dans cette série à admirer .... J'attends avec gourmandise !


 


 



venezia 23/08/2011 09:34



j'ai réchauffé très doucement car j'ai un becher en verre!



Flocréa 21/08/2011 20:12



Bonsoir


qu'il parait doux à la photo j'aime beaucoup et cette synergie doit être une vraie merveille....



venezia 21/08/2011 21:07



C'est vraiment le cèdre qui sort pour l'instant, alors que l'orange est d'habitude très puissante. je fais des essais avec la sauge sclarée comme fixatif.



nansou 21/08/2011 20:01


Oui excuses-moi Venezia, c'était du santal rouge ! J'ai même trouvé ça trop violent comme couleur, et l'odeur trop présente dans le savon !


venezia 21/08/2011 21:10



La poudre de santal blanc a une odeur douce, elle est néanmoins plus proche du cèdre que l'HE de santal blanc, très suave. 



nansou 21/08/2011 19:49


waouh ! encore un savon magnifique ! quelle synergie envoutante ! Et ce lait d'ânesse... un grand rêve ! Je suis étonnée pour la poudre de santal. J'ai fait, il y a un bout de temps de cela, des
savons à la poudre de santal qui sont sortis TRES rouges !


venezia 21/08/2011 19:55



Nansou,


ma poudre de santal est du santal blanc, rapportée de Delhi, on voit sur la photo sa couleur calire, qui avait néanmoins donné des reflets rouge à la précédente fournée. Tu avais peut être eu de
la poudre de santal rouge?


 


Pour le lait d'ânesse, j'ai eu la grande chance d'en recevoir en cadeau!