Savons marbre rouge parfumés au wusulan… théoriquement

Publié le 4 Mai 2011

 

 

Cette fois, j'ai voulu faire le grand saut, réussir un marbré, un vrai…

 

 

 

 

Le savon marbre rouge au wusulan

 

600g d'huiles


   Mieux valait une pâte de départ très claire. J'ai donc éliminé l'olive que j'aime tant en savonnerie. Potassant le livre de Michèle qui donne des informations sur l'influence des huiles sur la couleur du savon, j'ai, entre autres, sélectionné de l'arachide raffinée (une vraie première pour moi!). Elle contient pas mal d'acides gras monoinsaturés (omégas 9)… comme l'huile d'olive et la macadamia.  

 

Macadamia bio 40g

Palme bio 180g

Coco de Ceylan 160g

Arachide raffinée 180g

Ricin bio 40g

 

Eau déminéralisée : 210g

Soude pour un surgraissage à 6-7

Mélange à 40°

 

 

Je souhaitais donc réaliser un beau marbré pour cette série "édition spéciale " à offrir.  Le dilemme: quelles teintes choisir? Après moult hésitations, j'ai joué le presque  ton sur ton avec deux nuances de rose rouge. Et j'ai été prudente, trop, pour le noir.  Après avoir découvert une vidéo grâce au blog savonnesque star de Ka Fée (elle en parle et donne le lien dans cet article), je me suis lancée et j'ai préparé quatre couleurs:


-argile blanche: une cuil à café diluée dans un peu d’eau


-poudre de rhubarbe + mica rouge bordeaux: 1 cuil à café de chaque, diluées dans un peu d'eau (dans un même récipient)


-charbon en poudre: 1 cuil à café diluée dans un peu d'eau, craignant d'avoir un savon laissant des traces noires, j'ai été un peu chiche.


-ocre rose d'Italie: 1 cuil à café diluée dans  un peu d'eau (la plus jolie texture)

 

Après l'apparition d'une trace fine, j'ai dispatché un peu de pâte dans chacun des récipients préparés, gardant le saladier de départ pour le blanc.  J'ai mixé pour le blanc et le pourpre (en raison du mica rouge) et touillé à la cuillère magique et à la spatule pour le rose et le noir.

 

Ajouts

 

Parfum

 

Desirant conserver une pâte assez fluide, j'ai fait l'impasse sur les HE. C'était donc l'occasion de tester le wusulan dans un savon.


-4 cuil à café d'huile au wusulan (dans le blanc et dans l’ocre rose)

 

Pour la douceur


- 2 cuil à café de poudre de lait de coco dans le blanc. J'aurais peut être dû la diluer  au préalable car j'ai au final de minuscules points blancs ça et là.

 

P1210971.jpgLe bloc démoulé au bout de 36h avec beaucoup de mal, d'où la griffure…

 


J'ai donc versé un peu de chaque couleur dans un moule en plexi  petit à petit en superposant  jusqu’en haut.

 

Puis:


comme sur la vidéo j'ai fait des "swirls" avec un bâton plat

suivis de spirales avec une baguette en acier coréenne


 

P1210975.jpgSavons en cours de découpage (posés sur un ikat indonésien dans les mêmes nuances)


J'ai obtenu un savon qui a absolument l'apparence d'un marbre rouge veiné, ce que je n'avais pas forcément prévu… En revanche, pour l'instant, le parfum du wusulan est plus que discret. Le savon sent curieusement … le macadamia alors qu'il y en a très peu.

La mousse est très belle.

 

Conclusions:

 

*Pour le wusulan , soit il faut augmenter la dose, soit le booster avec des HE

 

* Pour le marbrage: ne pas hésiter à choisir des couleurs plus tranchées,  ou alors peut être prévoir une part plus importante de blanc.


 

 

Liens


Les marbres rouges voir ici


Le marbre de Saint Pons voir ici

 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michele 16/05/2011 15:42



Je suis très contente de les avoir vus en vrai. Et tu peux continuer à te brider un minimum car ils sont vraiment réussis.


Ils ont le chic de la simplicité et je pense qu'ils conviendront très bien avec un emballage discret laissant transparaitre leurs veines.


Ou alors une boîte en kraft avec fenêtre et juste une étiquette sobre dessus.


 


Bravo!



venezia 17/05/2011 21:34



Je pense avec de la cellophane transparente et un ruban de soie ou de velours noir.


 


Je regrette juste qu'ils ne soient pas un soupçon plus parfumés.



michele 09/05/2011 18:08



Ils sont magnifiques!


J'imagine qu'ils sont très frais sur la photo et que la couleur a évolué depuis.


C'est très agréable de voir que malgre tes bonnes résolutions pour rester sage en savonnerie, tu te lâches de temps en temps pour obtenir ces savons superbement veinés.


En plus au lavage, ils doivent être très beaux. Les marbrés de différentes couleurs sont formidables de découvertes au cours de l'utilisation.


 



venezia 10/05/2011 19:46



Pour l'instant, ces savons gardent vraiment la couleur de la photo (le pigment ocre rose d'Italie est bien vaillant, je l'apprécie beaucoup). J'en suis ravie, car le dessus avait tout de suite
pali lors après avoir versé la pâte.



Irène 05/05/2011 18:28



Très beau Venezia, j'aime beaucoup !


Pour le moule, je t'avais expliqué comment il fallait démouler ...


Bon, la deuxième fois, tu sauras!


Il a beaucoup de personnalité et je pense vraiment que c'est une bonne chose que tu n'aies pas forcé sur le noir ...



venezia 06/05/2011 12:39



Irèe, j'ai démoulé comme tu me l'avais indiqué dans un mail, la technique de kafée n'avait  pas donné grand chose, mais surelever les savons comme elle le recommande est utile  pour
manœuvrer.


Néanmoins, ça m'a pris une bonne demi-heure.



Colchique 05/05/2011 17:03



Venezia, superbe recette et magnifique marbrage ! Le grand saut est réussi haut la main. Bravo !


 


Très intéressant l'ocre rose associée à des corps gras clairs + de l'argile blanche et j'en prends note.


 


C'est vrai que tes savons ressemblent à des blocs de marbre rouge.


 


J'ai remarqué que beaucoup de personnes signalent que l'ajout d'une fragrance accélère la trace. Personnellement j'observe tout le contraire et je trouve que l'ajout d'huile essentielle ou de
fragrance a plutôt tendance à fluidifier la pâte à savon.


 


Je trouve que l'ajout de fragrance ou d'HE se comporte plutôt comme l'ajout d'alcool lors de la fabrication de savons transparents.


 


Je trouve que c'est une excellente idée d'avoir pensé à l'huile d'arachide qu'on a tendance à un peu trop à délaisser alors que son prix est des plus raisonnable.


 


Merci beaucoup pour tes explications avec les liens qui sont toujours au top.



venezia 06/05/2011 12:37



Colchiqe, merci. Pour les He, je dirais que ça dépend lesquelles; le  souci c'est que la plupart du temps, je concocte des mélangs, donc diffiicle de dire que cette HE accélère plus la trace
que d'autre.


Come j'ai tendance à me laisser aller à l'expérimentation, j'ai essayé d'être sage pour me consacrer aux couleurs.



mlk 05/05/2011 16:02



Il est tout bonnement somptueux et tu vas me trouver trop "lyrique" mais il me met les larmes aux yeux, posé ainsi sur l'ikat


Qui donc veut bien un bain de pourpre et de sang et de Wusulan moi, dit la grenouille


C'est vraiment Eros qui s'invite à ces noces de feux


J'adore et l'on sent les veines qui pulsent, très réussi PPP


Quelle marque d'arachide as tu choisie?



venezia 06/05/2011 12:35



Mlk,


j'ai pris celle que j'ai trouvé en bas de chez moi: Lesieur (qui me rappelle mon enfance, ma mère cuisinait à ça quand j'étais gamine)



Yulaan 04/05/2011 23:00



Ils sont vraiment très beaux. Ce rouge est véritablement sublime. Mais l'eau risque d'être tout aussi rouge sous la douche ^_^


Par contre, c'est très dommage pour le wusulan. Personnellement je le boosterais avec de l'absolue de benjoin pour bien fixer l'odeur. Bref, une idée à creuser ;-)


Bises ;o))



venezia 06/05/2011 12:34



Yulaan, ravie de te voir ici. J'ai testé, la mousse est blanche. Il y avait déjà pas mal de benjoin dans le wusulan… j crois qu'il faudrait peut être en mettre plus



lolitarose 04/05/2011 22:18



J'ai de la poudre de rhubarbe et je sens que je vais me laisser tenter par un savon couleur sans surprise (ou presque). Bises, je rattrape mon retard de commentaires...



venezia 06/05/2011 12:30



Merci Lolitarose, je sais que tu es très occupée la poudre de rhubarbe me ravit, car c'est un vrai rouge, mais je l'ai
toujours testée couplée avec des micas.



lolitarose 04/05/2011 21:57



J'adore ce marbré rouge ! tu as vraiment obtenu un beau rouge profond, c'est superbe. Notre MLK, spécialiste des savons rouges n'a qu'à bien se tenir ;)


Et tu as parfaitement réussi la technique du marbré. C'est vraiment très beau ! Bravo !



venezia 04/05/2011 22:11



Coucou Lolitarose,


Les lfeurs rouges de Mlk sont insurpassables.


La poudre de rhubarbe est nettement moins capricieuse que l'orcanette, surtout si on la booste avec du mica rouge



Mystic 04/05/2011 18:23



un beau marbré "brique " :-)


Lorsque j'avais utilisé mon thiourayé dans ma recette de savon, j'avais utilisé la même quantité que toi mais pour 300 g d'HV


Je pense aussi que ce genre d'encens va bonifier en cure et ressortira toutes ses effluves lorsqu'il sera mouillé


 



venezia 04/05/2011 22:07



Donc ça veut dire que je suis restée trop timide. je craignais de rajoutuer trop d'huile à la trace.



chabou 04/05/2011 17:30



S'il sent à moitié aussi bon que le fluide et le baume au wusulan, ce doit être déjà très agréable.


Je vais reprendre ton mode opératoire pour essayer de concocter "mon" wusulan, sans la prétention d'arriver à une si belle odeur. Tous les encens/résines peuvent-ils être utilisés ?



venezia 04/05/2011 22:06



Chantal  tu peux utiiser ce que tu veux ciomme résine. je te conseille d'ajouter un peu de vanille (tu m'en as offert de la magnifique) qui arrondit beaucoup le jus.