Savons très coco à 20% de surgraissage: 3 d'un coup… 

Publié le 28 Avril 2011

 

 

Comme plein d'addict-savonnières, j'avais été enchantée de découvrir la méthode proposée par Isy sur Potions: faire un savon très coco en le surgraissant fortement.


 

Aussitôt lu, aussitôt fait, j'avais montré un essai dans les commentaires sur Potions …

J'ai poursuivi mes expériences sans les publier, car je trouve toujours intéressant d'apporter un plus. Encore faut-il prendre la peine de l'écrire…


Après avoir admiré l'azur-création de Lolitarose sur son blog, j'essaie de me tirer de ma léthargie à rédiger des textes  savonnesques…


 

 

 Le tout premier savon au monoi que j'avais réalisé avait une formule très proche de celle proposée par Isy; j'avais donc décidé de ne pas la publier. je l'indique juste pour montrer les évolutions. 


 

Savon à la manière d‘Isy (oct 2010)

 

60 beurrre cacao GDetou

90g monoi hei poa tiaré ( avec des fragrances, je le sais mais je fais exception pour une fois car le parfum de ce hei poa, lié à mes jeunes années, me fait littéralement craquer)

150g coco odorante VVD


 32g lait de jument avec les huiles

70g eau déminéralisée (trop froide, la soude avait eu du mal à fondre; j'avais réchauffé au bain-marie)

soude pour surgraissage à 20

 

A la trace;

une grosse pincée d’amidon de riz (bout de manche de cuillère)

 2 cuil à café de crème fraîche

 

voir ici (je n'ai plus les photos originales)


J'avais obtenu un savon très odorant mais qui a vraiment foncé au fil du temps jusqu'à un beige très soutenu. Par ailleurs, j'avais eu bien du mal à démouler les savons coulés dans des moules en plastique et non en silicone. 

 

A partir de cet essai, j'ai poursuivi.


Savon insulaire cacaoté

 

Dans cette version, j'ai voulu booster le parfum (sans HE) et le côté crémeux  d'où l'ajout de chocolat blanc (dans ma série au chocolat blanc… ) et d'une merveilleuse poudre de vanille offerte par Catherine. Pour fixer les parfums, j'ai testé de la poudre de myrrhe dans les huiles, sans être convaincue du résultat. Je testerai avec du wusulan.

 

P1210138.jpgIl a continué à foncer…

 

60g beurre de cacao GDetout

90 monoi Hei Poa

150 huile de coco odorante VVD

1 /2 cuil à café de poudre de myrrhe dans les huiles

½ cuil à café de poudre de vanille du Vanuatu (merci Catherine)

 

102g eau de glacier

41,8 soude

 

à la trace

5g chocolat blanc

1 cuil à café crème fraiche

une ½ cuil à café amidon de riz

 

Ces savons ont également  foncé.


Je voulais un vrai savon blanc.

 

P1210362.jpgDésert de sel (gemme) dans le Kutch, Gujarat


J'avais rapporté d'Inde un petit morceau de sel gemme ramassé en zone désertique et je voulais savonner avec.

 

  Michèle m'a conseillé un savon tout coco avec plein de sel, comme la "surprise salée" de son livre (inépuisable source d'inspiration. A quand le prochain, please!)

J'étais ravie. Sauf au moment où j'ai examiné mon bloc de sel de plus près. Il était brut, trop brut, avec des fragments de terre… Je me suis donc résignée à le dissoudre dans de l'eau pour pouvoir filtrer et j'ai utilisé cette eau très salée pour diluer la soude. 

 

Il me fallait rajouter du sel; j'ai choisi un sel rose de l'Himalaya (les savons sont néanmoins resté blancs)

 

 

P1210603.jpgEtal d'"œils de sainte lucie" à Dwarka. Ils sont ramassés dans les environs

 

Pour rendre hommage à l'Inde, j'ai ajouté au milieu un œil de Sainte Lucie, l'un des attributs de Khrisna.

 

P1210662.jpg

  Crépuscule au bord de l'eau à Dwarka.

 

J'en avais trouvé à Dwarka, grand lieu de pélerinage à Khrisna.

 

Savon l'œil de Khrisna

 

Sur une idée de Michèle

 

P1210950.jpg

 

300g huile de coco odorante de Ceylan

soude pour un surgraissage à 20

 

Pour 110g d’eau:

57g glaçons d’eau déminéralisée

le reste: eau très salée avec sel gemme du Gujarat

 

A la trace


115g sel rose d'Himalaya, bien touiller.

Parfum

4g huile essentielle de gingembre

11g huile au clou de girofle de Zanzibar (cadeau d'une amie voyageuse)

 

Je souhaitais une saveur relevée comme la cuisine indienne; j'ai  choisi deux épices puissantes, mais l'huile au girofle de Zanzibar a donné une nuance un peu terreuse au final. En versant la pate dans les moules, touiller la pate très régulièrement pour  bien répartir le sel.

 

J'ai démoulé au bout de quelques heures. Avec les moules en silicone, on peut facilement vérifier la solidification de la pâte en tâtant leur paroi

 

 

  Merci Isy, merci Michèle et merci à toutes les savonnières qui font avancer la cause (des folles de savons)

 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

mlk 10/05/2011 14:30



C'est un giroflé pas terreux, juste épicé piquant, avec une petite note poudré


qui fait se lever le nez


très "mata hari"



venezia 10/05/2011 19:48



Merci pour ces précisions Mlk-mata hari



lolitarose 04/05/2011 22:15



Ah ! Isy nous a vraiment diffusé son virus ! c'est vrai que ces 100% coco sont fabuleux et tellement gratifiants ! Je n'ai pas testé l'association monoï, mais un jour sans doute...


J'ai un vrai faible pour l'oeil de ste Lucie, et son parfum est vraiment envoutant ! mais je ne crois pas que je vais l'utiliser dans l'immédiat (en même temps, j'ai des réserves !!!), il me
plaît trop comme objet à toucher, à humer. Bravo Princesse et merci encore de tous les merveilleux cadeaux ! 



venezia 06/05/2011 12:29



je suis rassurée que le parfum te plaise car je le trouve quand même costaud…



nansou 04/05/2011 21:54



NOn je n'avais rien prévu pour ! J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à trouver tant de lilas là-bas !


Mais j'en ai de jeunes plants dans mon jardin, donc avec un brin de patience...



venezia 04/05/2011 22:08



Il faudrait toujours de déplacer avec un flacon d'alcool (j'avoue que je le fais souvent désormais… )



nansou 03/05/2011 13:50



Excellente idée ;) Parfumés au lilas, la Hofburg en regorge, c'est impressionnant !



venezia 04/05/2011 21:51



Tu as pu en cueiliir et en transformer?



nansou 03/05/2011 09:32



Je n'étais pas chez moi mais je visitais les splendeurs des Habsbourg ;)Du coup, mon attention a été retenue par beaucoup de choses... qui m'ont donné, bien évidemment, des idées savonnesques !



venezia 03/05/2011 13:47



J'imagine déjà des savons rococo blancs et or!



nansou 02/05/2011 17:49



Hum ! Je rentre de vacances et tu me donnes envie de savonner !


Je suis conquise par ton oeil de Sainte Lucie incrustée en coeur de fleur..C 'est magnifique !


Et tes recettes sont bien belles, notamment la deuxième qui doit donner un savon bien gourmand !



venezia 03/05/2011 09:28



Nansou,


Je croyais que tu savonnais même pendant les vacances!



Mystic 02/05/2011 10:22



Un voyage tout en bulles ;-)


Merci pour tes essais , je suis en admiration devant ton savon Sainte Lucie , j'adore ce coquillage .


Ma mother m'en avait rapportée aussi de ses périgrinations aux Indes ...


 


 



venezia 03/05/2011 09:24



Il y a beaucoup d'œils" de sainte lucie en Corse aussi… et j'ai meme réussi à en trouver un en Grèce!



Irène 01/05/2011 13:10



C'est très bouddhiste ça, ma parigote ...



mlk 01/05/2011 01:22



En faît, comme je suis très gri gri, je vais le garder et le saluer pour voyager et quand il sera temps, il glissera au fil de l'eau


Je vais attendre d'être au bord d'une rivière



venezia 01/05/2011 23:00



j'espère que tu auras la chance de pouvoir te savonner au bord de cette rivière… (bon, sans faire des bulels dans l'eau quand meme)



mlk 30/04/2011 22:03



Il est bon et bienvenu que tu sois sortie de ta léthargie "indienne", ne serait ce que pour me mettre le nez dans le livre aux trésors savonnesques de Michèle, que je garde comme une relique, à
l'abri de tout même de moij'aime bien le sel dans les savons


Alors, le blanc doit éveiller en nous un terrible respect, car comme ceux de Michèle, je n'ose que le contempler, même si son oeil me fait de l'oeil


Pour le parfum, je trouve qu'il a un fond très chocolat amer épicé, un peu Zanzibar, un parfum très noir, corsé mais pimenté


Un immaculé bien piquant, mais bon sang ne saurait mentir chère PPP aux parfums, blanc et mièvre ce n'est pas toi


Merci aussi de continuer le voyage avec nous



venezia 01/05/2011 22:58



merci Mlk pour ton lyrisme,


c'est vrai que j'aime bien jouer les contrastes, mais je n'imagnais pas que cette huile au girofle serait aussi terrienne, voire terreuse!