Cire coiffante nacrée pour chignon de danseuse

Publié le 14 Octobre 2009



L'une de mes copines archi-douée est devenue danseuse professionnelle (en danses sportives). Pour les concours et les exhibitions, elle porte donc maintenant une vraie robe de princesse étincelante de cristaux. Elle doit dompter sa chevelure exubérante en un chignon qu'elle voudrait aussi serré que laqué. Comme c'est une adepte des produits cosmeto sans ingrédients problématiques, elle essaie d'éviter les cires brillantes sur le marché.


Je lui ai proposé de lui fabriquer une cire. Pour la texture, je suis contente du résultat, et ce produit m'a permis de tester avec succès les nouveaux ingrédients offerts par des généreuses…  Pour l'effet brillant, j'ai obtenu du nacré perlé, très fin et joli certes, mais je sais que la danseuse rève d'un rendu vinyl laqué. Je lance donc un appel à toutes les cosméteuses inspirées pour m'aider à fignoler la formule. Je souhaiterais créer une nouvelle version brillance miroir à cette cire nacrée que je lui ai  offerte.


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/musique/images/dance001.gifComment ai-je construit la formule?


Le site anglais d'Anita Grant vend une pommade (clic ici) pour cheveux crépus à base d'huile de sapote, de coco vierge et de ricin bio. Je suis  partie de là, après avoir lu les commentaires évoquant le rendu brillant de cette composition sur la chevelure.


Je suis aussi allée regarder chez Dayna, marque indienne écolo où l'on trouve une cire coifffante avec cire d'abeille (clic ici). Hop, adopté. Pour la cire, j'ai choisi d'utiliser un peu du précieux céralan offert par Michèle qui, je pense, donne une structure plus souple que la simple cire d'abeille. Michèle en avait offert dilué à 50% dans du jojoba de l'argan, ce qui m'allait très bien.


J'ai incorporé également de l'oleine de karité pour nourrir le cheveu, des cetyl esters pour leur effet glissant et structurant.


J'ai par ailleurs ajouté de la kiosmetine, poudre aux effets silicones like donnés par Irène. Glycérine et aloes sont présents à la fois pour leur rôle protecteur et l'apport de matière.


Comme émulsifiant, j'ai utilisé l'olivoyl offert par Irène en raison de l'effet onctueux qu'elle avait évoqué et surtout parce qu'il autorise les mélanges avec phase huileuse majoritaire, ce qui était primordial dans cette formule. Je l'ai fait fondre dans de l'huile de coco vierge, puis j'ai rajouté le reste à froid, c'est magique.


Pour faire du bien aux cheveux, j'ai ajouté de l'huile essentielle d'ylang et du D Panthénol.

 

Pour les couleurs, j'ai mélangé deux micas très fins (un or et un argent) plus le diamond cluster dont les particules sont légèrement plus grosses. On obtient une crème très nacrée. Je l'ai testée, elle joue très bien à la gomina, ne graisse pas trop les cheveux  s'élimine sans souci avec un shampoing, perle la chevelure… mais je voudrais maintenant du laqué.


Ma copine m'a suggéré le miroir de sucre d'AZ, mais j'ai peur qu'il ne colle trop. Il y a également le silicone végétal d'AZ, peut être devrais-je aussi tester.




Cire coiffante nacrée pour chignon de danseuse

 

13g huile de sapote (elle sent déliceusement l'amande) 

15g huile de coco vierge 

15g huile de ricin bio

8g oleine de karité 

5g olivoyl 

5g cire abeille esterifiée+argan, 50% de chaque

2g cetyl esters 

 

3g glycerine 3

24g aloes gel  à boire

1g Dpanthenol 

1,5g Kiosmetine (silicone vegetal) dilué dans de l'hydrolat de romarin verbenone  

 

 

20gtes He ylang ylang

17gtes Geogard


Paillettes TKB trading

1,15g diamond kluster

1,15g gliming gold

1 g hilite gold


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/musique/images/dance001.gifMode de préparation

  Liquéfier l'huile de sapote, solidifiée, comme celle de coco si on la garde au froid.

Faire fondre l'olivoyl avec l'huile de coco liquéfiée et les cetyl esters. La cire esterifiée avec jojoba est sous forme semi liquide et se mélange très bien. L'ajouter ainsi que le reste de la phase huileuse.


Mon souci a été la dilution correcte du géogard: à quel moment le mettre car l'aloe est gelifié et les huiles épaisses? J'ai donc d'abord mélangé aloes, glycérine aux huiles, c'est magique car l'émulsion se fait parfaitement, puis j'ai versé délicatement le D panthénol à la surface du mélange et déposé les gouttes du géogard sur le panthenol (j'essaie toujours de limiter au maximum le nombre de récipients, à la fois pour préserver l'asepsie et pour ne pas perdre une partie des ingrédients dans les transferts). J'ai touillé soigneusement.

j'ai dilué à part, -avec un peu de mal car j'avais pris un récipient trop petit! la poudre de kiosmetine avec un peu d'hydrolat de romarin verbenone et versé le tout dans la préparation. 

J'ai ajouté l'He d'ylang et en dernier les micas or et argent.



Le mélange a un aspect à peine gélifié, il continue très légèrement à prendre pendant quelques heures;


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/musique/images/dance001.gifSapote

J'ai trouvé par hasard dans une boutique indienne des fruits de sapote; on dirait des kiwis chauves. Je les ai testés en jus. Ils ont un léger parfum de marron glacé (nous les avons mélangé à de l'ananas et à du sirop de kittul). Je n'ai pas réussi à identifier la variété exacte (mes recherches en images ont donné des résultats contradictoires), les fruits sont mûrs quand leur peau est souple sous le doigt.


J'avais décidé de garder les noyaux pour les concasser et essayer de retrouver le parfum si délicat de l"huile quand, faisant les recherches pour l'identification, j'ai découvert avec surprise qu'ils étaient effectivement employés râpés pour aromatiser. Mais les images montrent un gros noyau blanc, les miens sont noirs et plus modestes…

Voir par exemple ici clic

Edit:
Après les avoir laissé sécher, je les ai ouverts au casse noix, râpés et goûtés: j'ai tout jeté, trop amer. Ce ne sont pas les bons noyaux

Bluetansy parle de l'huile de sapote en cosmétique ici clic



 

Rédigé par venezia

Publié dans #cheveux

Repost 0
Commenter cet article

Missand 17/11/2009 13:30


ça fesait un moment que je n'étais pas passée par là ! ça fait plaisir de tomber sur cet article qui parle de vous 2 les filles !
mimis


venezia 19/11/2009 22:17


Coucou Missand, ravie de ta visite!! bises


Ambao 16/11/2009 17:10


Premier essai à l'occasion d'un entrainement en tenue.

Texture super agréable : ça ne colle pas, ça ne sèche pas, contrairement au gel et ça permet d'avoir le temps de travailler la coiffure. Il en faut relativement peu pour discipliner la masse (et
Venezia confirmera que de la masse, il y en a!:D). Ca structure sans cartonner. C'est un peu entre une cire coiffante et un gel, parfait pour la texture donc.

Odeur très douce et très agréable. Par contre, ça manque un peu de brillance, j'ai du mal à me rendre compte mais j'ai l'impression que ça fait briller un tout petit peu et qu'il manque l'effet
laqué des gels.

Compte-rendu de la tenue à mon retour d'entrainement dans....6h! :D


poriser 16/11/2009 18:19


Merci pour le retour! Je confirme pour l'opulente cascade de cheveux…

je pense, après reflexion qu'il faudrait un deuxième produit pour fignoler l'effet laqué


mlk 17/10/2009 10:49


Sucre, bière, guar conditionnante, gomme acacia, eau, silicone végétale??? eau de lin
ah! oui + des protéines de blé ou de riz un peu modifiées
Je cherche aussi, c'est amusant
 


venezia 17/10/2009 22:13


Quel répertoire, Mlk!! je vais regarder du c$ot de la guar conditionnante, merci


eau de rose 15/10/2009 19:09


Vénézia, j'ai fait un après masque à rincer. j'y ai mis du karité, de l'huile de sapote, de l'huile de camélia et de l'huile de monoï en phase grasse. mon cheveux n'absorbe pas l'huile de ricin.


venezia 16/10/2009 14:34


L'huile de ricin se manie à petites doses, c'est vrai, sinon, elle n'est pas bue.
Tu dois avoir des cheveux de déesse hindoue  après ce masque!


mlk 15/10/2009 11:38


Quelle envolée! triple salto, sur la piste de la danseuse d'or et d'argent
Ton amie est vraiment chanceuse car moi qui suis une chevelue ainsi que ma fille, j'avoue
ne pas mettre autant de créativité dans les produits cheveux car cela m'ennuie profondément et pourtant je le devrais
mais je reconnais que la formule de Michèle pour cheveux à ébouffes nous a sauvé la tête
Tu donnes souvent le ou les meilleurs de toi dans l'expérimentation et recherche pour nous l'autre et c'est non seulement encourageant mais aussi preuve de ta générosité s'il en
Alors je pense que faire un gel avec la gomme d'acacia + le chondrus crispus et tes poudres scintillantes seraient aussi du plus bel effet (il y a une formule sur the herbarie)dont tu peux tirer
des pistes à ta patte
l'huile de sapote est pour moi aussi excellente, ainsi que l'hv de Yangu et le btms très conditionnant en cas de ébouffes extravagantes
Nous avons utilisé la cire Dayna et pas fans du tout
Il me semble aussi que l'oliwax pourrait lui aussi jouer dans la partie
Moi j'aime beaucoup les bruns ténébreux à vilain sourire, cela va bien au tango 


venezia 16/10/2009 14:32


Mlk, je planche maintenant sur un truc à vaporiser, en touche finale.
Le brun ténébreu fait quand meme un peu filou…


Ambao 15/10/2009 10:12


Aaaaahhhh Venezia, tes copines sont supers!

Je reste sur l'idée d'un truc à vaporiser en touche finale : mélange de coco et de mica or argent avec peut-être du miroir de sucre. En fait, j'ai pas trop de souci pour le gel, celui de Lavera me
va bien. Donc dans l'idéal, je vois le chignon bien imbibé au gel et fixée à la laque (Lavera toujours, elle me va bien aussi) et ensuite je vaporise un truc qui glace le tout en vaporisateur. Ca
permet de traiter aussi le devant car sur un des côtés du chignon, j'ai un entrelas de boucles un peu compliquées. De toute façon, vu le gros shampoing que je suis obligée de faire derrière, les
ingrédients peuvent être costauds...


venezia 16/10/2009 14:31


Ambao,

le souci , c'est  que les micas et le miroir de sucre (glu glu) ont tontes les chances de boucher rapido le vapo. Ou alors, il ne faut pas de vapo, mais la pulvérisation donne un fini plus
aérien. Donc, à méditer. Je vais faire des essais .



michele 14/10/2009 22:45


Apparemment c'est la brillantine en spray qu'il faudrait faire en naturel si je comprend tout.

Car d'après ce que j'ai compris ta cire fait déjà bien l'effet fixant du gel que je préconisais de faire avec la dehydroxanthane.
Le gel de Lavera est fait avec cette gomme et est corsé je crois avec d'autres gels comme la silicone végétale  d'Aromazone.

Par contre, j'ai bien peur que ces sprays soient constitués en grande partie de silicones (si ce n'est en totalité...)
Bien difficile de faire ça en naturel.

Je tenterais simplement de l'huile de coco fractionné mise en flacon spray très fin à vaporiser sur le gel.
Et éventuellement appliquer déjà ça sur toa cire puis sur le gel de Lavera pour voir ce qui  fonctionne le mieux.

Si c'est le gel de Lavera, tu en fais un avec la dehydroxanthe.

J'en ai un peu dont je ne fais et ne ferai certainement rien. Si tu n'es pas pressée je te l'apporte à notre prochaine rencontre.
Mais sonne moi, je suis un peu parasitée...


venezia 15/10/2009 08:22


Merci, Michèle, j''ai gardé un tout petit peu de cire pour voir comment elle évolue. Je vais faire le cobbaye avec la coco fractionnée.


Irene 14/10/2009 22:11


Que voilà un beau défi ! Tu as bien pensé ta recette, c'est certain et je m'aventure certainement beaucoup dans ce que je te dis car c'est dificile sans préparer réellement le produit ; j'aurais
tenté du miel (tu sais celui très liquide comme dans le tilleul trompeur), du gel d'aloes (au lieu de l'aloes à boire) et du miroir de sucre.
Tu es totalement dans la bonne voie en mélant les micas argent et or car celui argent brille avec élégance sur l'or. De toutes façons, il faut un schampooing extra pour nettoyer ensuite.
Ambao  mettra peut-être une belle photo de sa coiffure  ......


venezia 15/10/2009 08:20


Merci pour tes conseils, Irène, je vais gamberger.

Mon aloes à boire est légèrement gélifié, je le pratique car je le connais bien. J'ai pensé aussi ajouter du silicium en gel.
Comme j'avais à tester plein d'ingrédients que je ne connaissais pas, j'ai joué la prudence avec le reste. mais si je fais une deuxième fournée, je tenterai peut être.

Quand j'ai testé la cire, tout est parti après un seul shampoing.


eau de rose 14/10/2009 21:47


Vénézia, je te confirme l'effet de l'huile de sapote sur les cheveux. j'en avais vu chez OASN et j'avais fait une recherche dessus pour m'apercevoir qu'elle était conseillée pour les cheveux
colorés (moi en l'occurence). mes cheveux ont vu une nette différence tant au niveau de la douceur que de la brillance (j'ai mis d'autres huiles avec celle-là) mais la  texture est à revoir
car j'ai obtenu un lait au lieu d'une crème. je vais augmenter la proportion de beurre de karité. pour une fois que je suis contente de l'effet (pas gras ni effet paille), reste la
texture.

où peut-on trouver la kismetine car j'aimerais bien tester après la fin de mon  paquet de CE.

Pour t'aider dans ta formulation, je suis sûre que Michèle saura te conseiller.


venezia 14/10/2009 22:14


C'est Irène qui m'a offert de la kiosmetine; je lui demanderai.
Qu'as tu fait exactement avec ton huile de sapote: un après shampoing sans rinçage  ou un masque?


cristine 14/10/2009 15:26


Ambao, nous attendons avec impatience de voir le résultat!