Un autre savon qui aurait du être bleu…

Publié le 20 Janvier 2011

 

Ce fut ma première expérience savonnesque avec les fleurs de clitorie. Mais comme je n'ai pas de photos du making of et juste un savon à montrer, je la publie en second.

 

A partir de cet essai réalisé avec 900g d'huiles, j'ai tenté des variantes. J'ai laissé quelques savons sans colorant. Mais après avoir constaté que la pate virait au jaune, j'ai rajouté des micas… bleus au reste !


http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-or.gifLes savons sans micas, jaunes à l'origine, ont peu à peu changé de couleur, passant à une sorte de gris pastel pas vilain. Mais comme tous sont distribués, je ne sais pas comment ils évoluent. 

 

 

 P1200933.jpg

Baie de Perharidy à Roscoff, dans les tons du savon

 


 

P1210032.jpg

Un  savon (sans mica) que j'avais mouillé pour la photo prise  plus d'un mois après sa réalisation

 

 

 

Savon bleu comme une orange  

 

900g d'huiles


avec : 176g coco 

81g ricin

100g babassu

213g palme bio

100g beurre de cacao

230g d'olive dont 65 macération au poivre 

vitamine E

 

Soude pour un surgras à 7-8

 

Liquide pour la soude


300g eau au clitoria dont 100g avec amidon de riz (provenant de l'eau de cuisson du riz bleu… rien ne se perd)

20g  de lait de jument ajouté aux huiles

La solution devient aussitôt orange après le mélange avec la soude

 

Parfum


9g macérat d'épices dans biofritol support pour diluer: 

24g HE orange 5 folds

7g HE tulsi 

2g HE clou de girofle

 

Après séchage, c'est le parfum d'orange qui domine tout.

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-or.gifJe n'ai pas vraiment d'explication, mais ça a été un enfer de démouler ceux qui avaient été coulés dans des moules plastique. Au bout d'une bonne semaine d'entrée et de sortie du congélo sans succès, j'avais dû les attaquer au tournevis…

 

 

 

 

 

 



Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

Colchique 28/01/2011 13:48



Venezia, même constat que Loulou pour le démoulage de mes savons.


 


Comme Loulou, j'en ai conclu que plus la température est basse et plus je dois attendre pour démouler mes savons.


 


Ton savon n'est pas bleu, mais il est tout de même très beau.



venezia 29/01/2011 14:08



La température a dû vraiment jouer car les savons sèchent dans mon bureau, assez peu chauffé!



mlk 22/01/2011 11:04



Suite...Et pas fin, avant que d'obtenir ce savon bleu


Ce gris perle est très joli, lisse comme l' orange bleue de nos rêves


Allez, no Futur dans la savonnerie, que du conjugué au présent et pas si simple


mais toujours surprenant


Je n'ai jamais été aussi rigoureuse qu'en savonnerie, pour en fin de compte


nager en pleine fantaisie mais je suis têtue et j'aime savonner



venezia 23/01/2011 16:27



Mlk


si nous n'étionss pas  toutes rigoureuses en savonnerie, ce serait trop risqué… donc on se lâche sur les finitions



Kat 22/01/2011 10:59



Récalcitrants, tes savons ! Il n'en demeure pas moins vrai que ces expériences enrichissent notre savoir savonnesque !


En fait, tout ce qui nous torture est dans l'obtention d'une couleur ou dans la technique (marbrage, bi-couche, etc...) ; la composition du savon, elle, est quasiment réussie à chaque fois !



venezia 23/01/2011 16:26



Kat,


 


tu as raison, le piment es savonnières, c'est dans les détails



Hélène H 22/01/2011 02:19



Merci Venezia de ta visite du jour ! Le bleu orange est un peu caché sur mon blog, accessible depuis la barre du haut, catégorie voyage, pour illustrer les pays dans lesquels je suis allée mais
sur lesquels je n'ai pas (encore) d'article : http://taches-et-couleurs.freeiz.com/voyages/la-terre-est-bleue-comme-une-orange/ (avec le poème d'Eluard).



venezia 23/01/2011 16:25



j'y retourne alors!



Loulou 21/01/2011 15:43



Ta fabrication de savons bleus est digne des aventures de Tintin (et les oranges bleues)!


Pour ce qui est de la difficulté de démoulage, je me demande si cela ne provient pas du fait que parfois on pense que la saponification est terminée alors que non.


J'ai eu le même pb à pls reprises avec la même recette. J'en suis arrivée à cette conclusion... après l'utilisation du ... tournevis!


Même si la recette est la même, suivant les conditions atmosphériques, la températures des huiles... la saponification se fait sur une période de temps différente.



venezia 23/01/2011 16:25



Tu as peut être raison Loulou, car c'est resté mou très longtemps (juste la pate prise dans les détails du moule). mais après le démoulage, ça a durci très vite;


 


Et il faisait froi quand j'ai fait ce savon, ce qui a dû contribuer à la prise très lente



michele 21/01/2011 13:01



C'est joli ces deux photos mises ensemble. Un peu comme les furieux de la mer de Mlk et Irène.


Ne serait-ce pas l'amidon de riz qui rend le démoulage délicat? Etait-il pâteux?



venezia 21/01/2011 14:33



C'était du riz rond italien pour rizotto … donc bourré d'amidon.



amy-savon 21/01/2011 03:31



Mauvaise semaine on dirai ...


  mais beaux quand même xx



venezia 21/01/2011 14:36



J'avais fait les deux séries un jour après l'autre fin novembre.



Hélène H 20/01/2011 20:47



Le savon bleu comme une orange...


Coïncidence (sans intérêt, j'avoue, mais coïncidence tout de même), j'ai justement repris la citation d'Eluard pour une page de mon blog il y a deux jours



venezia 21/01/2011 14:37



Bonjour Hélène, je suis allée sur ton blog (que j'ai un peu négligé ces derniers mois, faute de temps, excuse moi)… je n'ai pas réussi à retrouver le bleu orange!



Irène 20/01/2011 20:19



Donc, si je comprends bien, la couleur jaune a viré naturellement au gris ?


Mais quelle fut la couleur quand tu as ajouté le mica bleu ?


Au secours !!!


Question résultat, ce gris est très beau, très Bretagne qui attend l'orage et Madame qui attend ses perles. Mais beau.


Je ne supporte plus, moi non plus, les moules plastique avec lesquels j'ai également souvent des problèmes. J'ignore pourquoi.


 


 



venezia 21/01/2011 14:39



Le jaune a viré au gris, mais j'avais ajouté le mica bleu des le début  à une partie de le la pate et j'ai eu des savons: bleus.


 


C'est la première fois que j'ai eu de tels problèmes avec des moules plastique. n général après quelques heures au congelo, ils cèdent leur savons sans souci



nansou 20/01/2011 17:02



C'est étonnant ce souci de démoulage ???


Le parfum de ce savon doit être très agréable, et cette couleur... (dans les gris ? ) invite à la nostalgie !



venezia 21/01/2011 14:40



Nansou,


Ça a été incroyable dur à démouler les motifs en particulier, impossible