Publié le 5 Août 2014

 

 

En regardant l'article sur mon blog, je viens de découvrir les premières publicités à l'affiche. Les gestionnaires d'OB n'ont même pas prévenu du moment où elles allaient démarrer! Je vais donc aviser. Cet article étant déjà écrit et publié, je le laisse. Pour la suite, je vous tiens au courant;

 

A la suite de péripéties estivales, j'ai eu récemment pas mal d'hématomes. Je n'étais pas chez moi; un proche m'a fait tester un vieux remède qu'il avait sous la main, au nom fort poétique: le contre-coup de l'abbé Perdrigeon, contre-coup qui a eu le mérite d'apaiser un mal au crâne lié à ces bleus (je m'étais aussi cogné la tête…)

Je m'en suis donc inspirée.

 

J'ai essayé le contre-coup en gel. La formule est d'une simplicité biblique. L'adjectif biblique n'est pas usurpé puisque la formule recèle deux ingrédients existant déjà dans l'Antiquité, et qui me sont chers: la myrrhe et l'encens. Le troisième principe actif est l'aloes ferox., Quasiment introuvable, j'ai dû le zapper. En revanche, j'ai ajouté d'autres éléments dans mon baume qui a vraiment accéléré la disparition des bleus et calmé le mal à la tête.

 

Mon interpétation reste ramassée. La voici:

 

Baume anti inflammatoire

 

11 beurre de reine des prés (un cadeau de Mlk)

10 cire d'abeille en feuilles

2 cetyl esters

1 VE

CO2 romarin, EPP

 

30g macérat hélichryse-matricaire dans olive  (maison)

33 huile de massage à la lavande Weleda

 

10 teinture d'encens (maison)

5gtes elixir œil de tigre

5 gtes elixir cleansing aura cactus

 

2% HE

30gtes HE encens-myrrhe

15gtes HE helichryse

15gtes HE lavande

 

Les pourquoi et les subtitutions possibles


* Le beurre de reine des près

 

Mlk l'a réalisé avec du lipidthix, poudre d'huiles hydrogénées qui permet de solidifier huiles et macérats huileux.

Sa formule: 70% macérat dans olive de reine des près, plante très riche en acide salicylique anti-inflammatoire+ 20% lipidthix+10% acool cétylique.

La techique: chauffer le mélange à 70-80° pendant un bon quart d'heure au bain marie puis refroidir rapidement au congélo.

 

Généralement, je fais mes beurres maison avec l'impeccable formule de Moune: voir ici

Je rappelle la formule pour les flemmardes qui ne cliqueraient pas sur le lien:

58g acide stéarique

25g alcool cétylique

166g huile 

  vit E

On peut remplacer la reine des près par d'autres plantes anti-inflammatoires et/ouantalgiques, comme le laurier, très courant au marché ou dans les jardins par exemple ou le gingembre, facile aussi à trouver. On peut bien sûr employer de l'arnica, la plante anti-hématomes, mais il ne s'applique que s'il n'y a pas de plaie ouverte. 

On peut également convertir en beurre l'un de mes mélanges favoris présent ici en macérat huileux= hélichryse+matricaire.

 

*1O% Cire d'abeille+ 2% cetyl esters+1% VE


Ma formule favorite depuis quelques mois tant le baume obtenu reste souple. J'utilise de la cire en feuilles, fine et facile à nettoyer après emploi. Le soupçon de VE donne de la stabilité quand on introduit des teintures dans un baume. On peut utiliser un autre émulsifiant à la place du VE bien sûr.

 

Macérats huileux


J'apprécie beaucoup l'huile de massage à la lavande de Weleda, toute prète, et très relaxante.

 

Lavande: traditionnellement utilisée comme antalgique et contre les bosses

matricaire:anti inflammatoire, cicatrisante

hélichryse: très anti-hématomes, cicatrisant.


Ce sont des plantes faciles à trouver, voire à ramasser, et dont l'efficacité est éprouvée. Mais on peut remplacer par d'autres, comme le gingembre ou le laurier, déjà nommés.

Personnellement, j'aime beaucoup l'association olfactive de ces trois là.

 

Teinture d'encens

 

Un merveilleux anti-inflammatoire.

Je la prépare à l'ancienne avec des dilutions alcooliques successives -de moins en moins fortes en démarrant à 85°-  assemblées à la fin.

Je n'avais plus de teinture de myrrhe sous la main, mais je vais mettre en route une teinture combinée des deux résines pour refaire ce baume.

 

 

Elixirs

 

On n'est pas obligé d'en mettre, mais je trouve intéressant de ne pas négliger la composante énergétique. un bleu est dû à un choc, à prendre en compte à tous les niveaux. 


œil de tigre : pour ses effets protecteurs

cleasing aura cactus : pour renforcer le champ énergétique

 

HE

 

Encens-myrrhe: j'avais trouvé ce mélange tout prêt chez Floracopeia, il y a longtemps. Ce fut une révélation car la présence d'encens empèche la myrrhe de se solidifier dans les flacons. (Mes flacons d'He de myrrhe sont trop souvent devenus inutilisables! ) Donc j'en prépare à l'avance ( 50-50). C'est là que l'on retrouve l'ingrédient phare du contre-coup. La myrrhe est anti-inflammatoire et antalgique (elle a bien d'autres vertus) et l'encens, cicatrisant, et un grand pacificateur des esprits agités. 

Helichryse et lavande ont déjà été évoquées. J'ajoute très souvent de la lavande dans mes mélanges tant elle a une force unificatrice.

On peut faire d'autres choix, mais celui-ci me semble équilibré. 

 

P1090356.jpg Le pot entamé. J'en ai passé matin et soir.

 

J'ai vu mes bleus disparaitre vraiment rapidement et l'action sur le mal au crâne s'est révélée efficace (sauf que ça péguait les cheveux …



Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0