Publié le 24 Avril 2014

Une recette vite faite bien faite qui m'accompagne depuis le début du printemps.

 

 

Le parfum délicat du fenouil frais m'enchante; j'en mets donc très souvent au menu. Je le prépare en salade, après avoir ôté les feuilles extérieures, trop dures. 

Mais ça me désespérait de les balancer jusqu'à ce que je les recycle dans une soupe absolument délicieuse et préparée en un tour de main.

 

Pour deux personnes (ou une seule goinfrette)

 

-la ou les feuilles extérieures d'un gros bulbe de fenouil ou de deux petits.

 

-une demi grosse courgette ou une petite


-un demi gros oignon ou un petit entier


-1 cuillérée à thé de gros sel


1 cuillérée à café de purée d'amandes ou une cuillérée à café de crème fraiche (mais on peut s'en passer)


-3/4l d'eau car je compte 1/4 de litre par bol de soupe.

 

-Faire bouillir l'eau avec le sel en couvrant la casserole (pour limiter l'évaporation)

 

-Pendant ce temps, couper les légumes en petits tronçons.


-Les jeter dans l'eau bouillante salée, couvrir à nouveau.


-Laisser bouilloter à feu moyen 9 à 10mn maxi. On vérifie la cuisson en piquant un bout de fenouil avec un couteau: s'il est tendre, on arrète.

 

Avec un mixer blender (ce que j'ai)


Prélever les légumes avec une écumoire, les mettre dans le blender, recouvrir à peine de bouillon (il en reste donc dans la casserole). Ajouter la crème d'amande, la crème fraiche ou rien.


Mixer

 

C'est prèt.

 

P1080734.jpg

 

Avec un mixer plongeant

 

Prélever l'équivalent d'une tasse de bouillon (dans les 200ml, d'où l'intérèt de couvrir pendant la cuisson pour éviter l'évaporation)


Mixer le reste.

 

 Le bouillon restant peut aussi se boire. Si c'est le lendemain, on garde au frais avant de servir, chaud ou froid, dans des petits verres.

 

La soupe d'un ton vert printemps est très veloutée en raison de sa richesse en fibres. Comme tout est mixé, elle reste néanmoins très digeste.

 

Quelques idées de salades de fenouil

 

Je ne sale pas pour préserver la délicatesse de saveur du fenouil, éventuellement, j'ajoute parfois un trait de sauce de soja (Tamari allégée en sel de  Lima, la moins salée). En général j'utilise huile d'olive et vinaigre balsamique.

 


 

P1080744.jpg                          fenouil-carotte-goji avec huile d'olive et vinaigre balsamique= un goût très doux

 

Je varie les plaisirs:

 

-fenouil et pommes en lamelles avec des paillettes de nori et/ou de l'ortie séchée

 

-fenouil et avocat en lamelles avec une cuillérée à café de pignons et un peu de feuilles de menthe fraiche hachée

 

-fenouil et carottes finement émincés (je collectionne les "rasoirs à légumes"… ) avec une cuillérée à café de baies de goji.

 

… et fenouil-fenouil tout seul que je croque tout rond, plumet compris…

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #soupes et bouillons

Repost 0

Publié le 20 Avril 2014

Je prépare depuis pas mal de temps un produit multi-usages que je pensais avoir publié… Et bien non. Je viens réparer cet oubli.

 

 

C'est un mélange à vaporiser sur un mouchoir à utiliser en avion à la place du mélange d'huiles essentielles usuel (voir ici) car son parfum est très agréable et doux. Comme il est dilué, je le trouve plus simple d'usage.

On peut aussi en pschitter sur les mains comme barrière anti microbes -notamment en voyage-.

Je l'utilise parfois le soir, toujours pschitté sur un support (papier ou mouchoir) que je glisse sous l'oreiller pour enrayer dans l'œuf un début de crève.

On peut enfin le vaporiser autour de soi et respirer, toujours pour lutter contre un début de refroidissement.

 

Brume protectrice anti-crève sur 100g ou en %

 

Alcool à 90° non modifié 63

hydrolat de monarde 26

hydrolat de géranium 4

hydrolat d'encens 3

 

4% HE +elixirs en gouttes

30 gtes lavande

20 gtes eucalyptus radiata

15gtes niaouli

10 gtes genevrier

10 gtes sapin géant

9gtes encens (boswellia carterii)

9gtes romarin  de Corse (à verbenone)

6 gtes menthe poivrée

5 gtes thym à géraniol-linalol (ou monarde si on en a)

 2 gtes mastic

 2 gtes girofle

 10 gtes environmental yarrow elixir

5 gtes elixir rescue (ou des 5 fleurs)

 3gtes EPP

 

P1080723.jpg

 

Fabrication, simplissime

 

-Verser les gouttes d'huiles essentielles dans un bécher désinfecté.

 

-Les diluer avec l'alcool à 90° et touiller vivement. On obtient un liquide lactescent.

 

-Compléter avec les hydrolats. Conditionner en vaporisateur.

 

Le pourquoi du choix des ingrédients

 

* L'alcool à 90°

 

Il permet la dilution des HE. Il fait aussi fonction de conservateur. En le diluant avec les hydrolats, on obtient une concentration alcoolique comprise entre 65° et 70°. Si on ajoute les 4% d'HE, on obtient un produit pour les mains correctement désinfectant (il faut en effet une dilution alcoolique titrant au mimimum à 60° et avec environ 2% d'HE). Voir ici les précautions à prendre pour fabriquer un gel suffisamment antiseptique.

Comme cette brume ne contient aucune substance adoucissante, la réserver à des usages occasionnels pour ne pas dessécher la peau. Elle permet néanmoins de ne pas multiplier les flacons à garder sous la main au cours d'un long voyage.

 

* Les hydrolats

 

Monarde dydime


Mon hydrolat vient d'ici, je l'avais acheté lors d'un salon. C'est une plante dont j'achète les fleurs séchées quand j'en trouve tant leur ton rouge me fascine. Je la trouve plus douce que le thym, par ailleurs très efficace, pour les problèmes respiratoires. Son parfum possède une note légèrement safranée. Je l'utilise aussi dans des desserts. Voir ici

On peut remplacer par un hydrolat de thym, choisir une variété douce.

 

Géranium:

 

Pour ses propriétés anti-stress. J'ai utilisé celui de la nouvelle boutique Buly, rue Bonaparte, au parfum très fin. C'est le produit que j'ai préféré de cette échoppe dédiée à quelques ingrédients cosméto (huiles surtout), au décor et aux packagings vraiment très réussis. En revanche, mon avis sur les produits proposés est plus mitigé. 

 

Encens:

 

A la fois anti microbe, avec un tropisme respiratoire,  et apaisant. (ici, c'est celui de Bilby).


* Les élixirs

 

Rescue ou remède des cinq fleurs: très polyvalent, conseillé dans les situations d'urgence. 

 

Yarrow Environmental solution : un elixir un peu particulier puisqu'il renferme aussi des teintures d'achillée et d'échinacée en plus d'elixirs floraux. A l'origine, il avait été créé contre l'exposition aux radiations. 

 

* Les huiles essentielles

 

Pour mémoire, voici la liste des HE utilisées dans la sniffette aux HE que j'ai longtemps préparée. J'ai souligné les HE  conservées. 


Cajeput 18, j'ai remplacé par du niaouli
Girofle 1, pour sa richesse en eugénol très antiseptique
Eucalyptus globulus 36, j'ai préféré radiata.
Genevrier 4, anti inflammatoire et effets tonifiants
Menthe poivrée 35, antalgique
Gaultherie 5
Mastic grec 4, excellent contre la sinusite
Calament 2

 

J'ai changé les dosages (notament pour la menthe poivrée et le genevrier),  ai ôté certaines HE, en ai ajouté d'autres que j'utilise depuis longtemps, en privilégiant des HE efficaces mais pas coup de poing.

 

lavande: apaisante, fluidifiante, équilibrante

 

eucalyptus radiata: voir sur Potions l'excellent article de Loulou sur cette HE anti infectieuse et anti virale, efficace dans la lutte contre les affections respiratoires 

 

sapin géant: parfum exquis, facilite la respiration.

 

niaouli: décongestionnant respiratoire, anti microbien, anti viral.

 

encens: anti inflammatoire, anti-essoufflement, expectorant.

 

romarin de Corse: anti bronchitique

 

thym à géraniol-linalol: fluidifiante et anti infectieuse.

 

 

Ce mélange possède un parfum très agréable. On peut bien sûr s'en inspirer pour composer un mélange à sa façon, en veillant à conserver un résultat olfactif plaisant.  


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #aux petits soins

Repost 0

Publié le 8 Avril 2014

J'ai trouvé l'idée amusante pour des cadeaux, alors je me suis lancée.

 

 

 

J'ai calculé 14% d'huiles essentielles car la quantité de pâte parfumée coulée dans un médaillon est toute petite. Pour que le parfum puisque s'exprimer,  il faut donc doser large.

 


 

P1020897.jpg                                       Ssurprise, surprise , qu'y a t'il à l'intérieur?

 

Sur 50g (multiplier par deux pour avoir les %).


J'ai veillé à ce que chaque phase compte des ingrédients odorants pour maximiser les chances d'obtenir un parfum solide digne de ce nom.

 

Phase 1

 

3 Cire de feuilles de violette

4 cire d’abeille en feuille

5 cire de mimosa

10 karité  nilotica

2 cetyl palmitate

 

Phase 2


13 macérat de vanille dans coco fract (Irène)

6 macérat tomates et urucum dans sésame


Phase 3


7g HE

2 pomelo

1 bergamote

0,3 absolue de fleurs d’oranger

0,3 absolue de mimosa (dans les huiles)

0,3 tagète

1 jasmin+ basilic (5gtes  CO2 jasmin, 20 gtes attar jasmin; 5gtes  basilic exotique )

1 cèdre

1 santal

 

un peu de rouge baiser d'AZ pour la couleur.

 

Faire fondre les phases 1 et 2 au bain-marie, puis ajouter les HE et les absolues tout en touillant. Couler délicatement dans chaque médaillon.


 

P1020898.jpg

                           … Du parfum solide

 

 

J'ai utilisé également des médaillons couleur bronze et j'en ai monté certains sur une chaine.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #parfums

Repost 0

Publié le 1 Avril 2014

 

J'avais publié il y a plus de cinq ans des recettes de baumes anti jet-lag (c'est ici). Je les ai refaites à plusieurs reprises. Comme j'avais à effectuer un voyage aussi bref que lointain, j'ai décidé avant mon départ de rafraichir la formule pour la rendre encore plus efficace. J'ai testé, ça déménage… 

 


 

P1030140.jpg                      8 heures de décalage horaire avec les cerisiers en fleurs

 

Ce sont des baumes que l'on peut détourner:

-pour l'anti jet lag du matin (j'allais en Asie, il me fallait de quoi me réveiller) : en baume du matin quand on doit travailler avec vivacité.

-pour l'anti jet lag du soir : en baume du soir en cas d'insomnie.J'ai une grande habitude de ce type de baumes car j'en utilise tout le temps, je dois dire que celui-ci est vraiment efficace.

 

 

P1080710                       Le duo du voyage, à gauche baume pour le soir, à droite pour le matin

 

Structure pour des baumes très onctueux.

 

Ces derniers temps, j'utilise cette formule qui donne au bout de deux ou trois jours une texture très fine, et souple juste ce qu'il faut. C'est ma préférée du moment. Elle a aussi le mérite de la simplicité. 

 


Baume avec teintur

 

 11 beurre maison (avec acide stéarique et alcool cétylique, selon la super recette de Moune*)

2 cetyl esters ou cétyl palmitate

1 VE

10 cire d’abeilles en feuilles

 

66% huiles végétales + HE+ vitamine E

10% de teintures+ élixirs


Pour intégrer une teinture dans un baume:

Je verse la quantité nécessaire à l'avance dans un petit récipient, je l'ajoute à la phase huileuse quand elle est liquéfiée et  je donne un coup de fouet à capuccino.



Baume sans teinture


Si on n'emploie pas de teintures, on remplace par des huiles végétales soit:

 

11 beurre maison (avec acide stéarique et alcool cétylique)

2 cetyl esters ou cétyl palmitate

1 VE

10 cire d’abeille en feuilles (plus fine qu'en pain)

 

76% huiles végétales+ HE+ vitamine E

 

Quand j'ajoute une poudre (mica ou argile), j'enlève d'autant d'huile.


*Formule générale des beurres maison


 58g acide stéarique
25g alcool cétylique
166g huile végétale
3 gelules vit E

Soit en co-émulsifiants: la moitié du poids des huiles (58+25) X2=166

J'en profite en général pour choisir une huile végétale riche en Oméga-3,notamment chanvre et cameline.

 

                       

 

Baume anti jet-lag du matin


 

P1080714.jpg                                        Le baume du matin très orangé


11g beurre de chanvre maison

2g cetyl palmitate

1g VE

10g cire d’abeille en feuilles

 

 21g macérat thym+ origan dans olive (maison)

31g macérat huileux de ginseng  dans olive (maison)

11g huile relaxante à la Lavande Weleda

 

8,5 teinture de ginseng

1,5 teinture de menthe fraîche de Roscoff

5gtes elixir Delph

5gtes elixir islandais Creative Energy  (acheté lors d'un séjour en Islande)


3% He en gtes :


 8 gtes menthe poivrée

15 gtes eucalyptus radiata

15 gtes pamplemousse

10 gtes romarin camphré

5 gtes cannelle feuilles

17 gtes lavande fine sauvage

15gtes  gingembre sauvage

5 gtes croton geayi


3gtes EPP

3gtes rouge baiser AZ pour la couleur

 

Pour mémoire, l'ancienne formule:

  

46g karité
25g huile coco
6g beurre coco
12g huile de sésame
5g macérat huileux de fleurs de thym grec
2g macérat bruyère dans olive
2g acide stéarique
5gtes AOX

 

8gtes HE menthe poivrée
15gtes HE pamplemousse
8gtes He basilic tulsi
5gtes He petit grain citronnier
20gtes HE lavande altitude

 

 

 

Par rapport à cette formule:

 

J'ai  boosté le choix des huiles végétales, avec des macérats huileux

-énergisants (ginseng et origan+thym)

-équilibrant avec une part de lavande. J'apprécie beaucoup l'huile relaxante de Weleda (faite sur sésame et amandes douces) que j'achète régulièrement pour mettre dans des baumes. Ça vaut le coup si on arrive à la trouver à un prix correct. 

 

J'ai ajouté des teintures ravigotantes:


-ginseng anti-fatigue

-menthe stimulante

L'organisme les assimile t'elles par voie externe? A vrai dire, mon usage repose sur mes constats empiriques. Je trouve mes baumes plus efficaces avec que sans teinture.

 

Pour le choix des HE, j'ai modulé en ajoutant des HE très tonifiantes:


-cannelle feuilles (moins dermocaustique que la cannelle écorce, très énergisante. Comme elle est très riche en eugénol, j'ai préféré remplacer le tulsi, qui en contient beaucoup aussi par d'autres HE

-gingembre sauvage

-romarin camphré, tonique mais  qui a aussi un effet décontractant

-et un soupçon de croton geayi, une HE malgache à tropisme respiratoire mais qui a également des  effets apaisants sur la tension nerveuse. 

-eucalyptus radiata, énergisante; Loulou en parle très bien dans un article récent de Potions et Chaudron.

 

J'ai donc essayé, dans cette formule de jouer l'énergie dans l'équilibre.

 


Baume anti jet lag du soir

 

 

P1080712.jpg                              L'argile violette n'a pas coloré le baume avec efficacité, en raison du macérat matricaire+souci très jaune.

 

11 beurre de chanvre maison

1 VE

2 cetyl palmitate

10 cire d’abeille en feuilles

 

32 huile à la lavande Weleda

30 matricaire +souci dans olive

1 vit E

1g argile violette

 

6 teinture de bog myrtle (myrique baumier) maison

3 teinture de fleurs d’oranger corse

15gtes elixir anti-jet lag (Andreas Korte)

5gtes elixir d'achuma ( le cactus San Pedro, je n'en ai plus hélàs;  je l'avais trouvé en Australie)

 

3% HE

lavande sauvage 15 gtes

geranium bourbon 15 gtes

camomille noble 10 gtes

ylang ylang 10 gtes

petit grain mandarine 20 gtes

fragonia 10 gtes

kunzea  5 gtes

verveine citronnelle 5 gtes

3gtes EPP

 

L'ancienne formule:

 

20g cire d'abeilles

65g huile coco indienne
22g sesame blanc
8g huile de pastel
15g macérat huileux de laurier et de rose
10g macérat huileux de matricaire
2g macérat huileux de bruyère

10gtes anti oxydant
2g aloe concentré (Aromantic)

10gtes EPP
10gtes extrait CO2 camo allemande
15gtes HE rose diluée (Akamiti)
25gtes He camomille romaine diluée (Neoils)
20gtes He lavande d'altitude
20gtes He géranium de madagascar
5gtes HE de racine d'angélique

 

Là aussi, j'ai cherché à optimiser la formule:


 -en utilisant des macérats huileux apaisants.


-Lavande de Weleda

-matricaire+souci, car je n'avais pas de macérat de matricaire seul, qui aurait suffi.

 

-En ajoutant des teintures:


-il me restait un fond de teinture de fleurs d'oranger qui s'était concentrée

-de la teinture de bog myrtle (myrique baumier) qui favoriserait les rêves lucides. Je l'avais réalisée avec des bourgeons ramassés sur l'île d'Islay au printemps dernier.

 

-En modifiant le choix des HE:


J'ai gardé trois valeurs sûres, camomille romaine, très riche en esters, très sédative, lavande, géranium bourbon, relaxant.

J'ai ajouté:

-le duo fragonia+kunzea pour faciliter les rêves et la détente

-ylang ylang, équilibrante

-petit grain mandarine, merveilleuse pour apaiser

-verveine citronnelle, très calmante, à utiliser à petites doses.

 

J'ai vraiment senti la différence quand j'ai oublié d'en passer un soir ou deux en voyage. Je me suis relevée pour me tartiner les pieds. Ensuite, dodo.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0