Publié le 24 Décembre 2011

 

Le plus ardu a été de dénicher les contenants kawai, kawai (ou kawaii) signifiant mignon en japonais, avec une légère note acidulée-enfantine.

 

 

J'ai trouvé ces contenants dans une boutique japonaise, ils sont destinés à conserver sauces et épices dans les boites à bento. Ils sont donc à contact alimentaire, ce que je trouvais plus sûr pour les  offrir à une petite fille. Ils sont mini, le plus grand, le panda, devant contenir  10 à 15g de baume.


 

  P1230954.jpg

Un trio aux joues bien rondes


1.  Baume anti-bobos

 

 40,5g macérat souci-matricaire dans tournesol oléique 

 1,5g huile d'argousier 

 7g cire d'abeille en feuilles (Bilby)

2 gelules vit E 1000

1gte HE lavande sauvage

1 gte HE  matricaire

2gtes EPP

1gte elixir Delph

 


2.  Baume à lèvres


20g macérat cacao cru dans coco fract

19g  macérat rose-vanille dans coco fract

0,5g huile d'argousier

9g cire d'abeille en feuilles

1 gelule vit E 1000

0,5g  huile de ricin

2 gtes EPP

 

Ce sont deux formules simples, mais efficaces. Presque tout est bio, sauf la cire de chez Bilby, la plus fine que je connaisse, mais qui n'est plus au catalogue semble-t-il. Aromantic en GB propose la même. Elle vient de Suède.

J'ai mis de l'huile d'argousier dans les deux recettes car je la trouve particulièrement cicatrisante, même à petite dose. (Les formules sont sur un peu plus de 50g) . J'ai aussi compté pas mal de vitamine E anti-oxydante (il s'agit de vit E naturelle, rapportée des Etats-Unis). J'ajoute souvent un peu d'extrait de pamplemousse dans les baumes pour la protection anti-oxydante.  Les macérats sont concentrés et odorants. Il y a un peu plus de cire dans le baume à lèvres pour avoir une texture qui se tienne bien.

 


P1230955.jpg

Le pot cochon renferme du baume à  lèvres, les deux autres de l'anti-bobos. 

 

J'ai préparé en plus grande quantité et confié à la maman le reste, conditionné de façon plus classique… 

 

 

N.B. Ces pots viennent de Komikku, une boutique parisienne, mais ils ne sont plus référencés en ce moment. Je les ai vus ici aussi,…  expédiés depuis le Japon. 

 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2011

 

P1230793.jpg Vue du port de Reykjavik avant le lever du soleil (photo prise avec un réglage haute sensibilité) depuis le clocher de l'église Hallgrímskirkja, magnifique bâtiment moderne  qui surplombe la ville

 

P1230771.jpgLa nuit, les petits cimetières de campagne sont éclairés

 

 

Lors de ma brève virée islandaise, j'ai découvert avec étonnement qu'une variété de thym poussait sur l'île…

 

 

Je sais que certains thyms sont bien apprivoisés dans le nord de la France, mais j'ignorais que d'autres pouvaient prospérer sous des climats encore plus froids.

La variété islandaise baptisée thym arctique (Thymus praecox ssp arcticus) est présente également dans les pays scandinaves, au Royaume Uni, en Irlande, etc. J'en ai acheté un peu, joliment séché et j'ai testé sur une salade: le goût à peine fleuri n'est pas celui du thym. Sur l'étiquette du petit bocal, il est recommandé en association avec les viandes blanches, le gibier, la truite, le saumon… et sur les salades. 

 

L'HE extraite du thym arctique islandais a pour composant principal l'acétate de linalyle, ce qui est également le cas chez ses cousins norvégiens ou groenlandais ( voir ici et ici les tests sur les HE extraites de thyms ramassés dans ces régions). C'est une molécule présente en abondance dans la lavande à qui elle donne sa caractéristique odorante. J'ai donc ressenti mon pot, peu convaincue par le parfum, puis j'ai décidé de tester en tisane pour savoir si la note lavande allait ressortir. Oui, très légèrement, au palais plutôt qu'au nez.


 

P1230960.jpgBien séché, le thym arctique a gardé ses couleurs

 

L'acétate de linalyle étant un ester monterpénique, sédatif, anti-inflammatoire et spasmolytique, l'infusion de thym actique serait donc à conseiller le soir, surtout quand on a le rhume…


J'ai trouvé assez peu d'informations sur les propriétés thérapeutiques de la plante, sinon que la tisane combat la gueule de bois et les refroidissements.

 

 

L'islandaise Audur Ava Olafsdóttir, auteure de l'exquis roman Rosa candida (ed. Zulma) parabole autour d'un jeune jardinier amoureux des roses, évoque brièvement le thym arctique dans une interview ( ici ).


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2011

L'Islande en hiver, c'est un royaume blanc où gèlent même les odeurs et les bruits. Pourtant, dans la campagne proche de Reykjavik, quelques plantes têtues pointaient à travers la neige… 

 


 

P1230832.jpgSur la route de l'aéroport… il a fait beau le jour du départ…

 


 

 

P1230710.jpgIl faisait jour vers 10h30… mais avec un ciel noir comme dessiné au pinceau, on se serait cru dans une estampe chinoise

 

 


 

P1230759.jpgBouleaux nains sous la neige

 

 

P1230709.jpgAutre dessin à la chinoise. Les graminées sont orangées sur la photo, elles paraissaient presque jaune sur la neige

 

 

Des bouleaux nains et de maigres graminées jaunes à l'architecture fragile défiaient le froid . Ce sont surtout ces graminées qui m'ont étonnée .

 

 

P1230805.jpgOpid signifie ouvert en islandais… tant mieux pour la visite

 

P1230804.jpgLa petite masion de Reykjavik ou est logée l'herboristerie, juste après le lever du soleil…

 

A Reykjavik même, j'ai trouvé une herboristerie  Jurta apotek dont la créatrice propose de nombreux mélanges de plantes- en gélules surtout - et prépare aussi des cosmétiques. Selon elle, il n'y a pas pas de distillateur d'huiles essentielles installé sur l'île. Les plantes sont rares m'a t'elle dit, il en faudrait trop; j'ai suggéré de faire des hydrolats… car l'une des plantes les plus présentes (et utilisée) est … l'angélique.

 

P1230951.jpg

 

On trouve donc dans  les boutiques touristiques le mélange de plantes islandais:  angélique-bouleau-mousse islandaise, proposé pour préparer une tisane un peu anti tout: bonne pour l'appareil respiratoire et la digestion, diurétique, etc.

 


P1230953.jpgla mousse islandaise séchée ressemble beaucoup à des algues

 

La mousse islandaise (cetraria islandica) appelée aussi lichen islandais a nourri les paysans pendant des siècles. Elle donne à la cuisson une gelée, amère si on ne la fait pas tremper longtemps dans une première eau que l'on jette. La préparation amère comme celle qui l'est moins ont des propriétés médicinales, elles sont différentes (voir ici un excellent article sur Passeportsanté). Privée de son amertume, la mousse islandaise est utilisée  pour soigner les toux rebelles. On en trouve dans des remèdes homéopathiques et des pastilles pour la toux.

 

Ce qui m'intéresse particulièrement, ce sont ses propriéés anti-bactériennes et antibiotiques, je compte bien tester en teinture en usage externe.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2011

 

 

 

 

… jusqu'au 14 décembre

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2011

La formule me plait tant que je viens de la décliner trois fois d'affilée…

 

Il y a déjà longtemps, Michèle m'avait offert pour partir en vacances un lait anti moustique, qui m'est resté en mémoire tant je l'avais apprécié. Il était formulé à l'ému L. Mlk, la virtuose des cocktails émulsifiants l'a aussi utilisé dans une formule bien à elle ici.

 

J'ai donc médité sur ces deux recettes, car je voulais une texture à la fois fluide et nourrissante. Par ailleurs, après avoir reçu cette année en cadeau des beurres (avocat, courge et chanvre) home made par Moune, je les ai trouvés si réussis que je les ai ajoutés à ma panoplie d'ingrédients chouchou.

 

Sa recette refaite déjà à plusieurs reprises est très intéressante car elle utilise des co-émulsifiants très utiles par la suite quand on formule en essayant de limiter les ajouts. J'ai ainsi transformé en beurre presque toute une bouteille d'huile de chanvre, très riche en oméga-3 fragiles. J'ajoute donc de la vitamine E et conserve les pots de beurre au froid, c'est plus prudent que dans le panier du petit chaperon rouge… 

 

formule de beurre maison à la manière de Moune

 

58g acide stéarique

25g alcool cétylique

166g huile (ici de chanvre)

3 gelules vit E

 

Soit en co-émulsifiants: la moitié du poids des huiles  (58+25) X2=166

 


Faire fondre acide stéarique et alcool cétylique au bain-marie


Ajouter  la vit E dans l'huile,


Verser l'huile petit à petit sur le mélange fondu en touillant vivement


Mettre en pot avant la prise et garder au froid. 

 

J'utilise ces beurres dans les baumes, les crèmes, etc pour donner du corps, mais avec finesse.


L'ému L étant associé à un rendu très fluide, j'ai donc retenu le beurre de chanvre (à hauteur de 2% seulement), un peu de céralan pour étoffer, du cetyl palmitate et du fucogel pour la finesse.

 

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gifLa formule générale des laits à l'ému L


20% huiles et macérats huileux

3% emu L

2% beurre maison

2% cetyl pamitate

1% céralan

 vitamine E

 

53,3 hydrolats minimum

5% teintures

xanthane non comptabilisée

 

12,7% ajouts divers


4% D panthenol

5% HG

2% HE et extraits CO2

1% fucogel

0,7% conservateur

 

Je donne trois formules ci dessous qui sont des variantes (les pourcentages ne tombent pas pile poil, ne pas taper… , mais j'arrondis  pour peaufiner textures, parfum, et compenser l'évaporation de la phase aqueuse au chauffage).

 

 

Les trois formules ci-dessous renferment un macérat odorant que je trouve très traitant. Il est réalisé avec des résines d'encens et de benjoin, pilées avant d'être portées au bain marie dans de l'huile de sésame désodorisée. Un vrai bonheur d'utilisation.


Deux renferment de la teinture de ciste+ et /ou de la teinture de labdanum maison, particulièrement cicatrisantes; et deux une teinture aux résines que jutilise à la fois comme fixatif de parfum et pour ses propriétés réparatrices.

 

La formule:


Teinture aux résines

 

120g alcool 95

24g hydrolat d'encens

52 hydrolat de ciste (ce qui ramène la teinture à 60°)

 

2 g encens

2g benjoin du Siam

2g opoponax

2g mastic

1g resine de labdanum

1g bois d'agar en copeaux

1 gros baton de vanille coupés en morceaux

Les résines sont pilées grossièrement au mortier. Au moins deux mois de macération.

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gifLa première formule a été une crème réparatrice pour les mains, d'où la présence de résines, d'hydrolats, de teintures et d'extraits CO2 anti inflammatoires et cicatrisants. Pas de photo car je n'en ai plus.

 

1. Crème réparatrice pour les mains 

 

29 macérat benjoin-encens sur sésame désodorisée

6 jojoba

6 écume des pres

8 squalane

6 emu L

4 beurre chanvre maison

2 céralan

4 cetyl palmitate

 

1vit E 1000

 

4 teinture ciste

 

6 teinture aux résines

xanthane

25 hydrolat encens

16 hydrolat achillée

79 hydrolat carotte

 


D panthenol 8

Fucogel 2

HG lilas 2

1,4 geogard

en gtes:

cassis CO2 15

 

chia  CO2 15

matricaire CO2 10

palo santo 5

absolue de frangipanier 10

CO2 patchouli 20

Hina 5

Poivre 10

10 gtes elixir hematite

 

  http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gif La deuxième version a été un lait pour le corps que je souhaitais bien parfumé et tonifiant pour l'hiver, d'où l'HE de poivre noir et l'huile jojoba-pamplemousse

 

P1230662.jpgPhotographié de nuit, d'où le flou… on aperçoir -un peu- la texture sur le bouchon.

 

2. Lait corporel roses resines agrumes 

 


21huile  jojoba-pamplemousse (Puressentiel)

9 encens-benjoin-sesame

11 coco fract rose-vanille

8 macérat d’aloes

 

6 Emu L

4 beurre de chanvre maison

2 céralan

4 cetyl palmitate

1 vit E 1000

 


7 teinture aux résines

2 teinture de yuzu au saké (j'en reparlerai)

 

17 hydrolat galinsoga

26 hydrolat chanvre

78 hydrolat carotte

xanthane

 

4 panthenol

3 fucogel

4 HG osmanthus maison (grâce à Chabou, donatrice des fleurs séchées)

 

gouttes:

15 CO2 carotte

15 CO2 camo

5 HE palo santo

10 absolue frangipanier

10 CO2 patchouli

10 patchouli

5 hina

10 poivre noir

15gtes elixir hématite

6 elixir calling all angels

1,4 geogard

 

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gifLa 3°déclinaison est un produit pour les mains hydratant, au patchouli, pour une copine qui en raffole.

 

P1230666.jpgidem, vue de la texture, fluide mais ferme, sur le bouchon.

 

3. Lait pour les mains patchouli-lavande-myrrhe-encens 

 

25macérat encens-benjoin dans sésame

6 jojoba

5 écume des près

5 thé vert genevrier dans olive

5 squalane

6 emu L

4 beurre de chanvre

2 céralan

4 cetyl palmitate

2 gelules vit E 1000

 

4 teinture de ciste

6 teinture de labdanum

xanthane

65 hydrolat de carotte

15 hydrolat achillée

20 hydrolat de chanvre

14 hydrolat de patchouli

 

8 D panthenol

 

2 kiosmetine

10 HG ( 5  HG lilas d'irène + 5 HG géranium de mlk )

1,5 geogard

 

gtes

10 CO2 carotte

10 CO2 calendula

15 CO2 matricaire

 15 c02 patchouli

15 patchouli 

10 HE encens-myrrhe

15HE  lavande

 

10 gtes elixir hematite

 

Procédé

 

Peser et faire fondre au bain-marie la phase huileuse

 

Pendant ce temps préparer la phase aqueuse. La saupoudrer légèrement et peu à peu de xanthane en touillant pour eviter les grumeaux (la nouvelle xanthane d'Az prend plus vite me semble t'il que les précédentes)

 

La poser dans le même bain marie que la phase huileuse, une fois que cette dernière a fondu (l'eau chauffe plus vite que l'huile), laisser chauffer

 

Dans le bain-marie éteint, verser peu à peu la phase huileuse sur la phase aqueuse en fouettant à la cuillère magique, puis donner un bon coup de mixer.


Sortir du bain marie, laisser tièdier en fouettant de temps en temps.


Puis incorporer le reste  en touillant bien entre chaque ajout.

 

Donner un dernier coup de mixer en posant le récipient dans un bain marie froid pour accélérer l'épaississement

 

Conditionner en tubes ou flacons souples.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Crèmes et laits mains et-ou pieds

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2011

Kat m'avait offert un jour un merveilleux baume à lèvres au café, merveilleux car le parfum était au rendez-vous, l'effet soignant aussi. Ce baume est donc à l'origine de cette recette. Ensuite, je suis partie aussi sur d'autres idées.

 

Je ne suis pas trop fan des HE dans les produits pour les lèvres (à part la rose, on ne se refait pas)  car on les mordille  souvent , et on en avale à chaque fois; je cherche donc des moyens de parfumer autrement; d'où la présence de chocolat qui se marie très bien avec le café .

 

Or j'ai déniché récemment de la poudre de cacao crue (Lifefood), dans une boutique dédiée au chocolat, Chocolatitudes.  


Lolitarose sur son blog que j'adore a récemment exalté l'efficacité du cacao anti décrépitude en raison de la présence d'un anti oxydant puissant, le resvératrol (que l'on trouve aussi dans le vin rouge). Le cacao cru fait encore mieux, car les anti-oxydants y sont présents en bien plus grande quantité. Cru, c'est façon de parler; car il faut torréfier les fèves de cacao pour les rendre consommables. Pour le cacao cru, elle le sont à moins de 40°, elles gardent donc  leurs vertus tout en prenant du goût…

Avec ma poudre crue, j'ai préparé des macérats huileux en réglant le feu du bain marie très bas pour ne pas fusiller le précieux cacao.

 

Autre ajouts


-du macérat de lys (AZ, mais j'en prépare parfois) très cicatrisant


-de l'oléine de karité, car le karité lui même, par ailleurs très nourrissant, granule parfois dans les baumes

 

-de l'argan, régéneratrice et protectrice


-un peu de miel (breton, de "bord de mer") pour le parfum et le soin


-du CO2 de cassis arctique (Aromantic), plein d 'oméga-3, très réparateur


-du beurre de café et du ricin comme dans la formule de Kat, pour la protection anti UV (le beurre) et le brillant (ricin)


-de l'huile de buriti, pleine d'oméga-9 comme l'huile d'olive, très protectrice, et d'une couleur chaude  soutenue


-du CO2 de cacao pour son intensité aromatique (White lotus aromatics)


 

P1230660.jpg

  La couleur soutenue vient uniquement des macérats et de l'huile de buriti


Baume à lèvres miel-café-cacao cru (en g ou %)

 

  6% cires:

4 abeille

2 jojoba


6% beurre de café

 

 80% huiles:

8g buriti

28g ricin

20g  oléine de karité

8g  macérat maison de  cacao cru sur jojoba

8g  macérat maison de cacao cru sur coco fract

3g  argan

5g  macérat de lys

 

5% ajouts

3 g miel

2g  vit E

 

1% extraits CO2

15gtes extrait cacao C02

10gtes extrait cassis arctique CO2

 3 gtes EPP

 

Au final, on est sur…  98%, car ma balance s'est éteinte en cours de pesage…  

 

Faire fondre au bain-marie,  les cires, le beurre, la vitamine E, le miel, toutes les huiles sauf les macérats de cacao cru,

Quand tout a fondu, laisser un peu refrodiir sans que ça ne prenne puis ajouter les macérats en touillant vivement, incorporer en dernier CO2 et EPP. Mettre en tubes. 


J'en ai prélevé un peu et j'ai ajouté un soupçon de cire  pour  pouvoir conditionner un des baumes en pot.

 

 

Le résultat est très parfumé, et je l'espère très nourrissant.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0