Publié le 24 Décembre 2010

 

 

 

… 2 janvier 2011


 

 

P1200723.jpg

 

 

    Bonnes fêtes de fin d'année à tous…

 

et à l'année prochaine

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2010

 

J'ai reçu en cadeau un livre (que j'ai offert à mon tour tant il m'a plu):  Chakras et huiles essentielles (Rom editions) de Claire Delaigue (on peut le trouver ici). Claire Delaigue est aromacologue et compose des parfums.

 

Dans cet ouvrage de 84 pages illustré de photos pleines de grâce, elle s'intéresse aux chakras (disques ou roues en sanscrit), sept centres énergétiques selon la tradition ayurvedique indienne, situés sur un axe central allant de la base de la colonne vertébrale jusqu'au sommet du crâne, des "zones particulières où la vie est plus dense là qu'ailleurs", écrit-elle pour résumer une notion plutôt complexe. Les chakras étant à la fois décrits comme des réseaux nerveux, des zones tourbillonnantes qui captent, emmagasinent et redistribuent l'énergie, des disques animés d'un mouvement rotatif et vibrant selon des  fréquences que l'on peut associer à des notes de musique ou à des bandes du spectre lumineux. 

 

Mais ces chakras ne sont pas toujours au mieux de leur forme… Une porte peut être ouverte ou fermée… un chakra aussi. Chakra fermé= énergie coincée… Stress, maladies, etc… de nombreux facteurs pourraient les fragiliser

 

Claire Delaigue (comme le faisait déjà Lydia Bosson dans son Aromathérapie énergétique) fait l'hypothèse que l'utilisation des huiles essentielles peut contribuer à requinquer des chakras souffreteux grâce à leur efficacité au plan énergétique.


A chaque chakra correspond un type d'énergie en relation avec une hormone , en tout cas comme l'avance Claire Delaigue. Elle a fait le pari d'associer à chacun d'entre eux trois huiles essentielles assez simples à trouver (en tout: 21 HE). Elle donne les doses pour utiliser ces huiles selon les supports (et a composé un parfum pour chaque chakra). Beaucoup de détails ici

 

Ce que j'ai ressenti en lisant ce livre, c'est que chaque huile essentielle avait longuement été testée et par ailleurs que le trio dévolu à chaque chakra répondait à une harmonie olfactive.

 

J'ai décidé de m'inspirer de la jolie déclinaison colorée des cinq baumes, une formidable idée de  Michèle avec son quintet balm publié sur Potions et Chaudron, pour réaliser à mon tour sept baumes, un par chakra, en jouant l'énergétique jusqu'au bout, puisque à chaque fois, j'ai suivi des choix de Claire Delaigue mais j'ai aussi ajouté une goutte d'un élixir, et j'ai tenu compte de la couleur des huiles végétales pour les accorder  aux tons traditionnels associés à chaque chakra. 

 

Les baumes des 7 chakras 

 

P1200849.jpg

 


Formule générale du baume

 

J'ai réalisé quatre séries de sept couleurs, avec 10g de baume par pot; j'ai donc préparé 7fois 40g.

 

Pour 40g

 

4g beurre de cupuaçu, plus souple que le cacao

6g cire d‘olive (très jaune, j'ai dû en tenir compte )

27g huiles

2g IPP

1g HE

2gtes EPP

1 gte d'elixir

 

soit 10% beurre

15% cire

67,5 % huiles

5%  IPP

2,5% HE

EPP, elixir

 

Edit: dans les formules qui suivent, je n'ai pas renoté à chaque fois la présence de cupuaçu, d'IPP et de cire d'olive nécessaires à la confection des baumes.  Il faudra donc ajouter à chaque fois: 4g de beurre de cupuaçu, 6g de cire d'olive et 2g d'IPP

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-rouge.gifChakra racine, Muladhara,  rouge sombre


"Ramène à tout ce qui est concret et tangible dans la vie", selon les mots de Claire Delaigue (comme tout ce qui est cité entre guillements ci-dessous)

 

millepertuis 17

macérat tomate-carotte-rocou coco fract 10

1gte elixir rubis-saphir, EPP

gtes cèdre 15, nard 5, patchouli 10

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifChakra sacré, Svadhisthana, orangé

 

Relié à "l'intelligence sensorielle et motrice"

 

22 melon

5 coc fract tomate-rocou-carotte

1 gte elixir de carotte sauvage, EPP

gtes 10 ylang, 15 santal, 5 gingembre

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-jaune.gifChakra solaire, Manipura,  jaune

 

 "Siège de l'ego et de l'individualité"

 

souci dans biofritol 27

1gte colorant alimentaire  jaune

1 gte elixir de gentiane, EPP

gtes 10 bergamote, 15 genevrier, 5 camo romaine

 

http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-vert.gifChakra du cœur, Anatha,  vert


"Amour de soi et des autres"

 

17 macérat thé vert (un cadeau de Mlk) dans coco fract avec jasmin

10 avocat

1 elixir chrysoprase, EPP

gtes 15 rose,10 mandarine (en fait 15), 5 vetiver (en fait 8)

 

  http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-bleu.gifChakra de la gorge, Vishuddha, bleu

 

Lié à "lexpression orale, chantée et écrite"


27 coco fract

bleu huile de bain Kneipp+mica bleu profond

1gte elixir saphir, EPP

gtes 5 lemongrass, 15 myrte rouge, 5 sauge sclarée

 

  http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gifChakra du 3° œil, Ajna Chakra, indigo

 

"Coordonne l'activité des deux hémisphères cérébraux"

 

  27 coc fract rocou-tomate-carotte +

coco fract

1gte elixir saphir-rubis, EPP

mica bleu profond+ colorant tomato red TKB+ mica bordeaux bilby

gtes 5 aneth, 10 immortelle, 10 palmarosa

 

  http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-violet.gifChakra couronne, Sahasrara, violet

 

"Compréhension spirituelle de la vie"


27 coco fract+ macérat de  millepertuis,

micas bleu profond + bordeaux,

2 gtes elixir calling all angels, EPP

gtes 15 bois de  rose, 10 encens, 5 néroli

 


Pour les 5, 6 et 7, j'ai eu un souci avec le bleu.


J'avais acheté chez Bilby un colorant bleu soluble dans l'huile, mais je n'ai pas réussi à mettre la main dessus. J'ai donc dû faire avec les moyens du bord, dont une huile de bain bleu pétant de Kneipp, mais la couleur a peu à peu viré vers le gris pour le chakra couronne et, plus mystérieusement … vers le vert pour le chakra du 3° œil.

 

Par ailleurs, je pensais mettre une goutte d'élixir rubis dans le chakra racine (plutôt que rubis-saphir) mais  je n'ai retrouvé l'elixir rubis que bien après voir tout achevé…

 


P1200848.jpg


Pour avoir sept petits pots à visser, (ils sont vendus par cinq)… il a juste fallu que j'en intègre deux de plus dans la pile…   

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2010

Il y a quelques mois, alors que je menais l'enquète sur les plantes qui font rêver, j'ai ldécouvert l'existence (ici entre autres) des oreillers de rêve (dream pillow en anglais)… mini coussins garnis de plantes, à glisser dans l'oreiller pour mieux dormir et surtout mieux rêver.

 

 

  http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon03.gif J'ai commandé le livre qui semble faire référence sur le sujet : Making herbal dream pillows de Jim Long (Storey publishing, 1998) et l'idée s'est intallée… J'ai projeté d'en fabriquer pour la fin d 'année seulement car il me fallait réunir pas mal d'ingrédients, dans la mesure où je souhaitais en confectionner une petite dizaine.

 

 J'ai accumulé les plantes séchées au fil des mois, j'ai commandé chez Baldwins en GB ce que j'avais du mal à trouver en France (cataire, verveine officinale par exemple, j'en ai reçu en cadeau (une partie des roses, le précieux lilas, le piment d'Espelette), j'en ai rapporté de voyage (poudre de clous de girofle d'Israël, matricaire de Grèce)  

 

 

P1200881.jpg

 

J'ai fini par mélanger le tout dans une grande bassine. Tous les végétaux choisis sont listés dans le livre cité.

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon03.gifJe trouve ce texte fort intéressant pour différentes raisons:


-L'auteur semble vraiment avoir testé ses mélanges (que je n'ai pas suivis) et il en propose une bonne quinzaine, voire un  peu plus


-il indique les plantes à éviter car trop puissantes ou donnant des cauchemars (sauge, laurier par exemple)


-il déconseille également l'usage des HE trop concentrées pour cet usage.

 


P1200883.jpg

Le mélange vu de près

 

 

Voici donc les indications qu'il fournit pour les plantes retenues dans les oreillers que j'ai confectionnés:

 

Fleurs

 

 Lilas


Rêves doux, sûrs et paisibles si utilisé en petites quantités;  en plus grande, note de sensualité.

 

Jasmin

 

Donne une note exotique et romantique aux rêves, surtout pour les femmes

 

Passiflore

 

Sédatif léger

 

Rose

 

(j'en ai mis pas mal… ) Les pétales donnent des pensées aimantes et chaleureuses. En association avec des plantes exotiques, "sécurise" les  rêves

 

Lavande

 

En association avec rose et armoise, effet de détente, avec le jasmin et  les roses, ajoute une note chaleureuse.

 

Matricaire

 

Effet relaxant et rêves agréables

 

 

Calendula

 

Modère les notes épicées

 

Feuilles

 

Armoise (artemisa vulgaris, la seule à utiliser recommande l'auteur)

 

Apporterait de la clarté aux rêves tout en encourageant l'effet relaxant

 

Verveine officinale

 

Eloigne les cauchemars

 

Cataire

 

Utilisée depuis des siècles pour calmer le sommeil troublé des bébé. Pour les adultes effet relaxant.

 

Divers

 

Graine de fenouil

 

Apporte de la lumière, la sensation de planer avec joie


Piment d'Espelette

 

Le piment en petites quantités apporte … du piment et intensifie la couleur des rêves

 

Poudre de zeste de yuzu


Les écorces d'agrumes associées à des notes épicées donnent des couleurs aux rêves

 

Clou de girofle

 

Ajoute une note épicée, surtout en association avec les roses dans les mélanges romantiques

 

le parfum du mélange a au final une note épicée.

 


 

Fabrication


 

P1200888.jpg


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon03.gifDans une bande brodée découpée dans un drap ancien, j'ai confectionné des coussinets (environ 15X15cm, selon la suggestion du livre) … le drap avait des jours. Il a donc fallu que je prévois une doublure, recommandée de toutes façons pour avoir un contact plus moelleux. J'ai utilisé un molleton fin que j'ai glissé à l'interieur du pochon sans le coudre néanmoins. Le parfum traverse drap et molleton sans effort.

 

 

  J'ai testé pour vérifier si ça marchait et me suis fabriqué un petit coussinet test que j'ai mis dans mon oreiller.

 

J'ai  supprimé tout baume (je m'en tartine tous les soirs sur les pieds avec des He relaxantes).

Et bien l'oreiller de rêve, ça fonctionne, et la puissance de ce mélange m'étonne même. L'effet somnifère est très réel (je me rendors très facilement, ce qui n'est pas le cas normalement) et je rêve beaucoup (surtout le matin). 

 

Je prévois d'autre essais (après les fêtes) avec un choix plus restreint de plantes. 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #aux petits soins

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2010

 

 

 

Lors du défi lancé par Malégria sur le blog collectif Potions et Chaudron, Chabou a proposé une recette de barre pour les mains qui a fait tilt. Pourquoi? Parce que la formule était un peu différente de celle que j'utilise d'habitude, que le résultat semblait bien ferme (réalisé dans des moules réjouissants), et surtout parce qu'elle renfermait … de la cire de carnauba, que j'associe aux soins des lèvres, même si au moment de la lecture de cette recette, je n'en n'avais encore jamais utilisé…

 

Une barre hydratante pour les lèvres? Pourquoi pas… Mais comme un stick semble néanmoins plus pratique, il me fallait un prétexte pour me lancer dans l'expérience.

Ce prétexte, je l'ai trouvé par hasard… en découvrant un moule en silicone avec des motifs de space invaders.

 

P1200868.jpg

 

Gardant les mêmes proportions globales cires/ huiles que Chabou dont j'apprécie beaucoup l'élégante simplicité des formulations, j'ai donc peaufiné une formule très hydratante pour les lèvres, à bichonner par temps froid.

 


 

Parfum


J'avais beaucoup apprécié le mélange rose-tomate de mon précédent baume à lèvres d'été. J'ai continué dans ce sens, avec pour la note rose, de l'HE et un macérat huileux, pour la tomate un macérat rocou-tomates-carotte et de l'huile de tomates.J'ai corsé avec de l'extrait aromatique  de violette (AZ, hydrosoluble, ce qui n'est pas le mieux pour un baume… )

 

Texture

 

Pour amoindrir l'effet gras, j'ai choisi de la sève de bambou (AZ) et des micas (argent et bordeaux) qui se voient peu au final. En revanche, ce mélange "sèche" bien la texture. J'ai aussi incorporé de l'IPP pour le glissant, du beurre de cupuaçu que je trouve plus onctueux que celui de cacao (même famille botanique) 

 

Ajouts d'actifs

 

De la vitamine E, des extraits CO2 hydratants et restructurants (argousier, carotte, calendula), un hydro-glycériné d'achillée que j'ai réduit au maximum, donc non compté dans les %


 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/vehicules/ovni/ovni_28.gifBarre hydratante pour les lèvres: le baiser des space invaders ( % ou g)

   

Cires: 30%


10 cire d’abeille

8 cire carnauba

6 cire  de rose

6 cire de chanvre

 

Beurres 35%


18 beurre de cupuaçu

2 beurre de cacao vierge

15 beurre de kokum

 

Huiles:33%


6 huile de grenade

7 macérat tomate, carotte, rocou

6 huile de tomate

5 macérat de rose dans jojoba

4 macérat d’aloes dans olive 

4 IPP

1 substitut lanoline

réduction d"hydro-glycériné d'achillée à une trace

AOx


Ajouts divers 2%

 

1 sève de bambou+

mica argent et mica bordeaux

1 CO2+He : 

(3gtes HE tose bulgare

9gtes CO2 carotte,

9 gtes co2 argousier

9 gtes CO2 calendula)

vitamine E

 

+15gts extrait aromatique de  violette, non compté dans les %

 

Placer les poudres (sève et micas) au fond du récipient,  puis les cires, les beurres et les huiles. Faire fondre au bain marie bouillant (la cire de carnauba a un point de fusion très élevé!) en touillant fortement pour que toutes les pastilles de  cire de carnauba soient bien dissoutes

 

Laisser légèrement refroidir avant d'incorporer CO2 et HE. Verser immédiatement en moule et placer au congélateur.

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/vehicules/ovni/ovni_28.gifDémouler. Le moule étant fort découpé, certaines antennes des space invaders sont restées coincées dedans, les baumes seront moins  invaders… mais ça reste assez marrant, surtout si la barre est placée dans une petite boite transparente. Le parfum est très gourmand,  la violette restant néanmoins des plus discrètes…

Quand on prend en main un space invader pour le passer sur les lèvres, il n'y a pas d'effet gras sur les doigts, la barre se tient bien, mas le contact avec la bouche reste néanmoins très agréable. 

 

P1200870.jpg

 

J'en ai réalisé aussi sur support plus classique…

 

   

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 10 Décembre 2010

 

 

J'ai reçu en cadeau trois magnifiques yuzus, agrumes originaires d'Asie, introuvables frais en France. J'ai été très surprise en les découvrant car ils avaient la taille de petits pamplemousses (je les croyais plus petits), et la branche qui les portait encore était bien épineuse. Le yuzu est un fruit qui sait se défendre.


 

P1200855.jpg

 

La peau est très parfumée, avec une note acidulée très nette, et quand on croque dans leur chair, on en a jusqu'aux glandes salivaires qui grincent (mais la sensation est différente  de celle produite par un citron, au parfum plus simplet). Je souhaitais tirer parti au mieux de ce beau cadeau. 

 

J'ai donc préparé sans trainer, à chaque fois avec un zeste, et en essayant d'éliminer  au maximum la peau blanche épaisse et amère:

 

-une teinture à 60°

 

-un macérat alcoolo glycériné à l'eau de fleur d'oranger


-un macérat huileux dans une huile d'olive très fine, cadeau de Michèle la généreuse.

 

Me restaient les quartiers à l'amertume et à l'acidité ardentes, et des bribes de zestes.

 


Leur donateur, j.p., du blog aussi érudit que gourmand, lugar de olhar feliz a fait divers essais pour les accommoder, plutôt en version salée.


Nous avions lancé des invitations pour un diner, et le menu côté salé était déjà fixé. J'ai donc décidé d'intégrer le reste de "mes" yuzus à un dessert en trois éléments plutôt simples, ce qui permettait de ne pas éteindre leur goût. 


 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/desserts/glace_10.gifGlace vanille-yuzu (proportions pour six personnes)

 

Je me suis inspirée pour les proportions de deux recettes d'un petit livre très bien fait consacré au curcuma (Curcuma en cuisine de Garance Leureux ed. La Plage)

 

P1200859.jpgyuzu tout nu

 

J'ai  pressé à travers une passoire (avec les doigts) les quartiers de yuzu bourrés de gros pépins et réussi à récolter 60ml environ de jus.

 

Je l'ai mélangé à trois yaourts de brebis à la vanille (fermiers et bio) et à 18cl de sirop d'érable bio (il fallait ça… ) récemment reçu en cadeau. 


 

P1200865.jpg

la glace en train de se faire

 

J'ai en pension depuis cet été une turbineuse à glace p-rétée par un copain- et que j'ai mise à contribution.

 

Résultat: une glace assez légère et bien parfumée, avec une pointe acidulée due à la fois au yaourt et au jus d'agrumes, mais apaisée par le sirop d''érable

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/desserts/glace_10.gifCompote de pommes aux épices et aux zestes de yuzu

 

6 grosses pommes pelées et coupées en quartiers.

 

Je les fais cuire dans un fond d'eau à feu très vif et à découvert jusqu'à leur transparence avec les pelures de zestes, deux bâtons de vanille, huit grains de poivre noir et huit gousses de cardamome verte entrouvertes.

 

Ensuite, je sucre au sucre vanillé, j'ajoute un trait de cognac, je baisse le feu au maximum et je couvre.

 

Selon la variété des pommes, les quartiers se tiennent ou non. J'arrète au parfum et à la couleur (sept à huit minutes plus tard environ) et je laisse refroidir dans un plat; hier, c'était facile, sur le rebord neigeux de la fenètre…

 

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/desserts/glace_10.gifSablés légèrement citronnés


 

P1200860.jpg

 

… avec les proportions impeccables de l'archidouée Bergamote du blog Sucrissime

 

180g de farine

120g de beurre salé mou

60g sucre roux vanillé (en fait, je mets des bâtons de vanille dans ma boite à  sucre)

zestes rapés de yuzu

 

Mélanger à la spatule en silicone sucre et beurre coupé en petits morceaux jusqu'à obtenir une purée épaisse

 

Ajouter la farine et mélanger jusqu'à son incorporation,

 

Râper les zestes dessus et mélanger à nouveau.


Rouler la pate en boule et laisser au froid environ 50mn

 

Préchauffer le four (chaleur tournante) à 180°

 

Etaler la pâte  et découper des formes à l'emporte pièce, les placer sur une plaque revêtue de papier sulfurisé, et faire cuire environ 15mn. 

 

Laisser refroidir les biscuits sur grille.


 

P1200866.jpg


 


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/desserts/glace_10.gifPlacer un peu de compote au fond d''une coupe, avec de la glace en copeaux roulés par dessus, planter un petit sablé dessus et servir les autres à côté.

 

C'est très bon.

 


 


 

 

.

 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #notes sucrées

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2010



1

P1200738.jpg

 

J'ai eu la grande chance d'être à Bangkok pour la fête des lumières (Loy Krathong) qui marquait traditionnellement la fin de la saison des pluies, le jour de la pleine lune du douzième mois lunaire. Aujourd'hui encore, elle est très suivie en Thailande

 


P1200729.jpg

 

Pour honorer les esprits de l'eau, à la tombée de la nuit, on jette dans un fleuve, la mer, un lac… une offrande, (le krathong) composée de fleurs, avec une bougie, trois bâtons d'encens, parfois une pièce de monnaie. Elle va emporter avec elle péchés et soucis de l'année… On fait aussi des vœux en jetant le frèle esquif au fil du courant. (ici au bord du lac du parc Lumpini) 

 

 

P1200725.jpg

 

On achète parfois le krathong déjà fait : ici, l'un de mes préférés, réalisé avec des fleurs  de lotus fraîches, aux pétales soigneusement pliés.

 


 

 

P1200628.jpg 

 

Mais on peut assembler son krathong soi-même. Les jours qui précèdent, visiter les marchés aux fleurs -qui proposent de quoi confectionner  les offrandes, ou des réalisations finalisées- est un donc un vrai bonheur.

 


 

P1200630.jpg

 

Les feuilles de palmiers sont travaillées de multiples façons



 

P1200640.jpg

 

… encore des feuilles de palmiers savamment pliées. Le socle est traditionnellement taillé dans des fibres végétales (bananier par exemple) qui peuvent flotter sur l'eau.  Elles sont biodégradables mais parfois remplacées par du polystyrène qui l'est moins

 

 

P1200645.jpg

 

Parfois, le socle est en pâte à sel: les poissons adorent et les dévorent à toute vitesse, ce qui fait sombrer le krathong…

 


 

P1200652.jpg
Le kitsch n'est pas oublié: fleurs réalisées avec des pétales d'anthurium

 


 

P1200788.jpg

 

Le loy krathong c'est aussi le moment de la fête du temple de la Montagne Dorée (wat Saket) à Bangkok, drapé de rouge pour l'occasion…

 


 

P1200789.jpg

 

Les fidèles tournent autour du stupa au moins trois fois en priant et en faisant des vœux, accrochent des billets (en baths … ) sur des guirlandes (on les aperçoit sur les photos) et signent de leur nom sur le drap rouge.


C'est planant à contempler au crépuscule, d'autant que le temple surplombe la ville…

 

 

 


 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 4 Décembre 2010

Lors de mon précédent voyage en Thailande, j'avais pu découvrir des savons façonnés en forme de fleurs. La technique s'inspire directement de la tradition de sculpture de fruits et de légumes. J'ai eu cette fois le privilège de rencontrer des virtuoses.

 

 Il faut environ un mois d'entraînement pour apprendre à vraiment maîtriser un nouveau motif… 

On a du pain sur la planche.

Un outil: un petit couteau à lame recourbée.


 

P1200704.jpgLe socle consiste en un entrelacement de feuilles de palmier

 


 

P1200705.jpgOignons et carottes. Le bouquets sont vaporisés régulièrement pour conserver leur fraicheur

 


 

P1200711.jpgSculpture d'un oignon à main levée…

 


 

P1200706.jpgRoses en betterave;  les feuilles sont sculptées dans du concombre

 


 

P1200707.jpgje pense que c'est de la papaye verte, mais je n'en suis pas sûre à 100%…

 

On trouve de nombreuses videos sur You Tube autour de l'art du kae sa lak (ou lok), réservé  à ses origines au XIV°siècle à la cuisine royale thai.

 

Au delà de la dextérité du sculpteur, intervient aussi son sens artistique. J'aime bien la grâce plutôt dépouillée et pas trop ostentatoire des bouquets de légumes ci-dessus.  

 

Liens

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_15.gifUn site en anglais avec des exemples de sculpture sur végétaux mais aussi sur savons voir ici 

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_15.gifSur Culinotests, un blog que j'adore mais dont j'ai ôté le lien car désormais Caroline publie surtout ailleurs: comment détourner la technique pour tailler artistiquement des frites: irrésistible c'est ici

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_15.gifD'autres exemples, certains kitschissimes ici (c'est un site marchand, mais les photos de découpes de fruits sont incroyables, notamment les palmiers!)

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 1 Décembre 2010

 

 

 

Une aventurière des éprouvettes m'a offert à plusieurs reprises une crème au P3R (émusifiant à effet hydratant) pour le visage qui me plait tant que je lui ai demandé la permission d'en poster la recette sur ce blog. Voici donc un copié collé de son texte, avec, dans la foulée, une variante allégée de ma recette personnelle  donnée ici auparavant.

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/fee_08.gifLa PPP au P3R by Mlk

 

"P3R, cela sonne comme un coup de revolver

Non pas celui qui vous aligne dans les starting-block de la compétition

Mais celui qui vous entraîne en groupe à une saine et joyeuse émulation.

 

Cela a commencé un jeudi toujours heureux de rencontres parisiennes. Michèle a alors déposé entre autres surprises dans nos paniers un nouvel émulsifiant, le P3R et son acolyte le sel (magnésium sulfate) et à ses yeux brillants et son sourire gourmand de défieuse et joueuse impénitente, nous avons tous tenu le pari d’amadouer ce dur à cuire.

 

Mes camarades de jeux ont tous brillamment relevé le défi amical, bien sûr une Pionnière aventurière très simple ici (Irène) (edit venezia:  autre formule  d'Irène  ici)

 

Pour ma part, ne supportant ni les phases grasses importantes, ni les émulsions à froid, ni les eaux dans huile, et ni…et ni… J’avoue avoir tardé et enfin dégainé mon fouet cosmétique quand mon cœur et mon entendement ont tendu l’oreille au contentement de Princesse au petit pois forte de ses tests et de ceux des camarades, la crème de Michèle (edit de Venezia:je n'ai pas réussi à retrouver la recette de Michèle… ) , celle de Lolitarose, celle d' Irène. Et puis moi aussi, ma peau du soir a aimé se réveiller toute rebondie et pleine et comblée.

 

J’ai alors chuchoté sur une page blanche de mon cahier une formule au P3R, ce bijou émulsifiant, actif, repulpant, garant d’une hydratation intense et au long cours, réparateur et tenseur efficace de nos peaux un peu relâchés, un peu, si un peu, un petit peu, mais suffisamment pour tout tenter au naturel et ne pas se laisser aller à un affreux Botox, un pire L’Oréal, que sais-je encore d’horriblement abominable…

J’arrête là, je suis dans la maison d’une Princesse au petit pois, ou tout n’est que volupté, fioles précieuses, baumes enchanteurs, plantes rares à la sève précieuse, épices voyageuses évocatrices de notes gourmandes et étonnantes à en faire pleurer de plaisir nos papilles.

 

Ma plume s’est posée, sage et appliquée pour tout scriber de la pointe du début, à la queue de la fin, tout est écrit, noir sur blanc. Mes défauts à l’emporte pièces balayés, vous devinez bien, la bonne et belle raison ?

 

P1200853.jpgOn voit sur le rebord  du pot la consistance légèrement gélifiée, difficile à rendre en photo. 

 

 

 

Formule, à tiède froid et fouettage énergique et long car elle et nous le voulons bien, vaille que vaille et le cœur à l’ouvrage

 

eau de source

15 eaux florales (verveine, mélisse,sauge)

3 glycériné de thé vert au jasmin bio de la maison MLK

1,4 ester de sucre (Az)

0,8 gomme amigel (huiles et sens)

0,7 sel d’epsom

0,6 cold émulsifiant (Zinette)

 

Porter l’eau de source tiède et ajouter la glycérine, la gomme, les émulsifiants et fouetter, délaye le sel dans les ha et ajouter, fouetter énergiquement pour bien amalgamer.

Verser ensuite la phase huileuse en fouettant de bon poignet.

 

 

Phase huileuse 27%

 

5 P3R

5 macadamia bio et cosmétique

5 jojoba

2,5 acmella sur tryglicérides (edit: remodelant intense de Bilby)

2,5 écume des prés

2,5 moringa

2,5 beurre de thé à écraser dans les huiles

2 huile de son de riz bio

 

Peu d’actifs extravagants et extraordinaires, juste le fucogel anti inflammatoire, soulageant et qui améliore l’élasticité et la tonicité de la peau.

 

      1,8 fucogel

      0,6 conservateur

      huiles essentielles pour réveiller l’éclat de la peau et la parfumer en beauté harmonisante

      5 lavande fine, 5 thym à géraniol, 3 santal albal

 

Maintenant, vous m’excuserez je vais me délecter d’un petit thé et de ses fameux biscuits. Je vous laisse, lisez et continuez la promenade dans cette maison si riche de gourmandises culinaires, cosmétiques, botanique et comme moi, refermez la porte tout doucement, sauf si les papillons eux aussi veulent s’y poser".

 

 

Mlk avait également réalisé une version délicatement parfumée à la menthe bergamote, He que j'associe immanquablement à ses créations. Cette crème très hydratante a une texture d'une grande finesse et fluidité, sans l'effet ripoliné du P3R quand il est utilisé sans autre émulsifiant. Elle est parfaite en climat tempéré et en pays chaud.

 

Après l'avoir testée à plusieurs reprises, j'ai décidé d'alléger la formule de la mienne, tout en lui conservant au maximum sa structure initiale. J'ai supprimé le substitut de lanoline et l'ai remplacé par du fucogel en phase 3. j'ai à peine remanié le choix des huiles végétales , en augmentant l'avocat pour son effet nourrissant et en substituant au périlla la cameline (deux huiles riches en oméga 3; la phase huileuse est descendue à 28%). Avec ce changement modeste, le résultat est pourtant très différent de ma première crème, un  soupçon moins nourrissant, mais la texture devenue très fluide est bien plus agréable à appliquer.

 

Seul souci: pour l'instant, je ne connais qu'un fournisseur de P3R, merveilleux fournisseur pour la qualité et le choix, mais pas toujours simple pour passer des commandes… 

 

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/fee_08.gifCrème au P3R sans lanoline (en g ou en %, la formule est sur 100g) 

 

 

P1200851.jpgLa texture est fluide mais moins géléifiée que celle de la P3R de Mlk

 

 

Phase aqueuse: 68%


Eau de glacier 60,3

sulfate de mag 0,7

eau d’or 4

phytolate de rose 2

elixirs 1 (moitié carotte sauvage-moitié émeraude)

 

Phase huileuse: 28%


jojoba 4

orchidée 4

ceralan 1 (fondu avec squalane et jojoba)

squalane 6

avocat 5

cameline 2

écume des pres 3

P3R 3

aox

 

Phase 3 : ajouts 4%


1,5/2 fucogel

hyalomuco 1

écogard 0,5

HE et CO2: 0,5

rose bulgare 3gtes

Géranium 1gte

2 gtes de chaque CO2: argousier, grenade, chia, airelle arctique, carotte,  rose musquée

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0