Publié le 28 Février 2017

 

Une formule  à tester pour sa simplicité et l'onctuosité du résultat.  

 

Encore un essai pour ma copine au loin qui veut des choses simples et vite faites. 

Quand j'ai évoqué l'idée d'une crème de message simple devant Michèle, elle m'a suggéré d'aller regarder une recette mise il y a longtemps sur le blog de Potions et Chaudron par Loulou. 

-"un gel de massage superbe… "

Aussitôt dit, aussitôt fait. 

voici la V.O., publiée en 2008 et  à retrouver ici

52 % Huile de pépins de raisins

22 % Huile de noix de coco

20 % Huile de palme

0.5 % Vitamine E

5 % Cire émulsifiante

0.5 % Acide stéarique. 

Alors… 

J'ai evacué l'acide stéarique pour limiter le nombre d'ingrédients, et pensé au VE, qui est justement une association d'acide stéarique et de glycérol.  

Je voulais faire ce gel uniquement avec une macération de curcuma : impossible de retrouver le flacon, je n'ai pu mettre la main que sur un tout petit fond.

 

 

Baume-gel très onctueux au VE (en g sur 100g ou en %)

2  macérât de curcuma et de tomate sur olive et son de riz (j'en parle ici)

49,5 huile de massage minceur Puressentiel (un cocktail d'huiles végétales et essentielles au parfum très agréable)

22  huile de coco

20 huile de palme

0,5 vitamine E

5 VE

 

Faire tout fondre au bain marie dans un récipient désinfecté en touillant. Mettre en pots. 

C'est tout.

Le résultat: une texture baume-gel d'une incroyable onctuosité qui gaine la peau. Comme la formule est destinée à être testée par grande chaleur, je pense que le baume fera encore plus gel sous les Tropiques. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 26 Février 2017

Le baume bien entamé, le miel de Dunes, l'extrait de café british
Le baume bien entamé, le miel de Dunes, l'extrait de café british
Le baume bien entamé, le miel de Dunes, l'extrait de café british

Le baume bien entamé, le miel de Dunes, l'extrait de café british

 

Dans ma quête de formules simples pour une amie du bout du monde, j'ai choisi de décliner le café.

 

Le grand avantage, immédiat, du café, c'est la présence de son parfum. J'ai déjà proposé des formules plus ou moins sophistiquées avec du café ici ou ici pour une recette de baume dopant. 

Cette fois-ci, j'ai mis au point une recette simplissime, en m'inspirant du baume offert par Caroline lors de l'échange de savons dans le défi lancé sur Potions et Chaudron

Elle m'a posté avec son joli savon un baume à la texture très onctueuse. Voici sa formule, telle qu'elle me l'a envoyée: 

 

"Pour le baume, j'ai mis: 
HV Olive: 79% 
Cire d'abeille jaune en feuille: 11% 
Vitamine E: 1% 
Propolis (sur une base d'eau et pas d'alcool): 2% 
Gelée royale fraîche: 2% 
Miel bio de fleurs d'oranger: 5% 
J'ai surtout fouetté le baume jusqu'à ce qu'il refroidisse (ce qui fait qu'il était pas forcement facile à couler en pot)" 

J'ai retenu le miel, facile à trouver partout dans le monde, et laissé tomber propolis et gelée royale.

J'ai d'abord préparé une huile macérée au café, en partant de café en grains, grossièrement concassé au mortier, ce qui évite de faire macérer une poudre dans l'huile (je n'aime pas filtrer ce type de mélanges toujours glu glu). Par ailleurs, je trouve que même si le café moulu est conservé sous vide, son parfum est moins vif que celui de grains entiers de café.  

J'ai choisi de l'huile de moringa, un flacon en réserve depuis pas mal de temps mais qui avait une vague odeur une noisette que j'ai eu bien du mal à dompter. J'ai fait trois macérations de café successives, en comptant à chaque fois 10g de café concassé pour 90g d'huile. 

J'ai complété l'huile de moringa, en quantité insuffisante, avec du macadamia. 

 

Macérât huileux de café

 

10g de grains de café concassés

9g huile de macadamia

80 g d'huile de moringa

1g vitamine E. 

Placer les grains concassés dans l'huile

Porter le mélange au bain marie très doux pendant une ou deux heures. Eteindre, laisser refroidir. Filtrer.

Recommencer deux autres fois avec à chaque fois 10g de grains fraichement concassés. 

Filtrer en laissant au fond les dépôts éventuels. J'ai obtenu au final 49g d'huile au café. 

Je les ai utilisés pour préparer un baume au café particulièrement odorant et que je teste avec délices en crème corporelle. La peau l'absorbe très vite.

 


Baume parfumé au miel et au café

 

49g d’huile macérée au café

31,5g huile de jojoba (choisie pour sa finesse dans les baumes)

11g de cire d’abeille fine en feuilles

1g vitamine E (2 gelules de toco 500)

6,5 g de miel (miel de Dunes de Keremma, acheté en Bretagne)

0,5 d’extrait de café. 

Un extrait sur phase aqueuse (avec alcool) acheté en Grande Bretagne. Tout extrait convient. 

0,5 g huiles essentielles:

10 gouttes d’He d’ylang ylang 

3 gtes d’HE de cannelle 

2 gtes d’He de poivre noir 

Faire fondre la cire d’abeille au bain marie avec l’huile au café et la vitamine E.

Pendant que le mélange chauffe, diluer dans un petit récipient le miel avec l’extrait de café.

L’ajouter au mélange fondu sans cesser de remuer et continuer jusqu’à l’intégration totale du miel.

Ajouter les HE à la fin. 

Verser en pots désinfectés.

Sans ajout d'huiles essentielles, ce baume très café et à la texture onctueuse pourrait s'utiliser sur les lèvres.

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0