PH des hydrolats, suite… peaux sèches, peaux grasses.

Publié le 12 Avril 2006

L'image « http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/nature/nature016.gif » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

Dans la mesure où Suzanne Catty est l'une des rares à aborder ce thème, je m'en refère donc à son livre. J'ai remarqué par ailleurs que les quelques sites américains qui donnent le PH de leurs hydrosols le font en référence à S. Catty.
Les hydrosols au PH le plus bas sont-ils réservés aux peaux grasses à cause de leur astringence? A l'examen de la liste de S. Catty, c'est souvent le cas, mais il ne faut pas oublier les propriétés spécifiques de chacun (hors PH), ce qui explique qu'un hydrolat acide puisse néanmoins convenir à une peau délicate (bon, je sais qu'on peut avoir la peau grasse et délicate)…  à condition de le couper, j'ai envie d'ajouter.

Parmi les plus acides

Achillée Millefeuille
:  (3,6-3,9): anti-bactérien antiseptique, intéressant pour les pbs d'acné, pour stopper le saignement d'une coupure. 
Camomille romaine (3-3,3): très astringent, à ne pas utiliser sur les peaux sèches explique Catty. A combiner au néroli, bon pour les peaux acnéiques.
Ciste (2,9-3,1) très astringent aussi, cicatrisant, stoppe les hémorragies.
Néroli (3,8-4,5) : à la fois très astringent -pour peaux grasses- mais ajoute aussi Catty pour peaux délicates et sensibles, à condition de ne l'utiliser qu'à 20%, en association avec lavande, rose, et/ou géranium.
Carotte (3,8-4): acide, néanmoins, S. Catty  suggère son emploi pour les peaux abimées, même après un peeling, car il favorise, dit-elle, la croissance cellulaire.
Immortelle (3,5-3,8): cicatrisant, bon également pour les peaux sensibles, matures on congestionnées, en soins post-opératoires. Avec un PH si acide, à mon avis, mieux vaut couper l'hydrolat.
Genevrier (3,3-3,6): pour peaux grasses et acnéiques.

Moins acides
Bleuet: (4,7-5): merveilleux pour les peaux sèches et dévitalisées, dit-elle, pour raffermir la peau délicate du décolleté. A combiner au géranium  pour  amoindrir les effets d'une atmosphère ou d'un climat très sec (en avion par exemple). Pour les yeux aussi bien sûr.
Lavande (5,6-5,9): pour tous types de peau. Proche du PH de beaucoup de produits tout faits, on peut donc l'incorporer sans dommage à ces produits, remarque Catty. Elle le conseille aussi pour ôter le maquillage, bien que pour elle, les plus efficaces soient, par ordre décroissant: camomille romaine-3-3,3-, bleuet  4,7-5 et géranium, 4,9-5,2. (donc du plus au moins acide). La lavande est aussi un bon anti-inflammatoire.
Géranium rosat  (4,9-5,2):  pour tous types de peau, à combiner également aux autres hydrolats. On peut le méler à du miel pour les peaux sèches.
Menthe poivrée (6,1-6,3): recommandé en tonique du buste (pourtant  peu astringent)
… comme on fait en France, ajoute S. Catty…

 et à la demande de certaines:
Rose (4,1-4,4):  PH plus acide que celui d'une peau normale. Propriétés hydratantes, pour peaux normale à sèche, sensible, mature, dévitalisée, recommande S. Catty qui le classe comme "astringent très doux" -opinion que je ne partage pas je l'avoue, je le classerais plutôt comme astringent.

Je me suis intéressée aux hydrolats qu'on trouve -relativement- facilement. S. Catty en étudie d'autres aussi.

Quand je rapproche ces commentaires des indications cosmétiques données par Lydia Bosson dans «Hydrolathérapie» (ed. Amirys, 2005), je relève quelques divergences. Voici ses avis  sur les hydrolats pré-cités (je n'indique que ceux où son opinion diverge,  peu ou beaucoup-).

Camomille romaine: tonique pour peau sensible, sèche irritée.
Neroli: régénérateur tous types de peau.
Bleuet: couperose.
Lavande:
couperose, peau irritée et chaude. 
Menthe Poivrée: acné, (plus peaux fatiguées, coups de soleil).
Rose: astringent et tonifiant pour peaux sèches, apaise rougeurs et couperose.
(Elle n'étudie pas le géranium).

Conclusion: même en tenant compte de ces avis, mieux vaut tester aussi par soi même… Personnellement, pour le visage, je coupe toujours en vaporisant d'abord une eau minérale.

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Liliouchka 14/04/2006 11:53

Merci pour ces précisions sur l'ha de rose ! :-)Effectivement, je trouve que c'est un bon astringeant pour la zone T ou j'ai quelques points noirs si je ne fais rien. Et l'avantage, c'est que je peux l'appliquer partout sur le reste du visage, où j'ai la peau sèche, je le supporte bien.

venezia 13/04/2006 21:13

Merci Pescalune, j'en ai profité pour admirer tes plantations, veinarde…

Pescalune 13/04/2006 20:57

Super Venezia ! Ton article vient compléter à merveille celui que j'avais fait sur les Hydrolats - je te mets en lien dessus ;o)biz

venezia 13/04/2006 12:21

et oui, le néroli et la fleur d'oranger, c'est pareil…

meriam 13/04/2006 11:31

Merci pour la réponse détaillée à ma question !Ce blog va devenir une mine d'info, je le sens ;-)

physalis 13/04/2006 11:24

Le néroli = fleur d'oranger non ? Si oui zut je croyais qu'il était très doux ! pour peaux sensibles.