Inde: encore les pieds…

Publié le 24 Février 2007




                         
                                   Empreintes des pieds de Vishnu dans le temple de Belur (avec dessins sur la plante)


      
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/objets/maison/vetements/chaussure_18.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  Depuis mon retour d'Inde, je recherchais désespérement une phrase que Nicolas Bouvier avait écrite à propos des pieds en Asie. Pour ceux qui ont la chance (ils ont encore tout à découvrir) de n'avoir rien lu de lui, Nicolas Bouvier est le plus merveilleux des écrivains voyageurs: style étincelant sans images gratuites, écriture fluide… Il réussit à faire partager sa vision du monde, dépouillée, au travers d'une constante mais discrète ascèse avec les mots. Sans jamais donner de leçon ni se montrer obscur. Son livre le plus connu est L'usage du monde, récit d'un voyage accompli dans les années cinquante à bord d'une fiat Topolino, errance quasi mystique qui le conduisit de la Suisse où il était né, jusqu'à Ceylan, en compagnie d'un ami dessinateur Thierry Vernet.

Ce matin, j'ai enfin retrouvé le passage qui me titillait la mémoire:

«En Inde comme en Chine, les devins et chiromanciens attachent autant d'importance aux lignes de la plante des pieds qu'à celles des mains: ces ravissants pieds roses et gonflés, véritables pieds de bébé des anatomies  tantriques! Les pieds, dans la tradition orientale, sont prises de terre, garants de notre verticalité, gourmands d'une énergie tellurique qui, par une succession de relais bien visibles le long de la colonne vertébrale, se transforme en force psychique. Superbe explication de cette stature dressée que nous partageons avec quelques gorilles, chimpanzés ou kangourous que la théologie, après quelques doutes et perplexités, a fini par ranger au tiroir des dossiers inclassables».
Extrait d'Histoire d'une image, (ed. Zoe, 2001), cité également dans Le corps miroir du Monde, voyage dans le musée imaginaire de Nicolas Bouvier (ed. Zoe, 2000).

Nicolas Bouvier était aussi iconographe et photographe. Il est mort en 1998.

Deux sites, (mais il y en a beaucoup) pour en savoir plus:
http://www.peregrin-genevois.fr.st/
 association (dont la présidente d'honneur est  la femme de Bouvier) qui organise chaque année un concours de récits de voyages
et cet autre site que j'aime bien aussi:
http://nicolasbouvier.avoir-alire.com/flaneur/


                        
                                  Elephant d'une frise du temple d'Halebid, lui aussi montre ses plantes de pied…

          
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/objets/maison/vetements/chaussure_18.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En évoquant les pieds, je n'ai pas encore fait allusion à une pratique thérapeutique qui m'est chère car j'en ai souvent testé l'efficacité, la reflexologie. Proche parente de l'acupuncture, elle considère que la plante de nos pieds est un modèle réduit de notre corps. En stimulant tel ou tel point de cette plante, on pourra donc "travailler" l'énergie de la zone corporelle qui lui correspond.

Ce que décrit très bien cet extrait d'un des livres rangé également dans mes favoris  Le symbolisme du corps humain d'Annick de Souzenelle (ed. Dangles, 1984)

«Sur le plan physique, les pieds potentialisent le corps tout entier. C'est pourquoi l'art de l'acupuncture, dans une de des approches du corps, est pratiqué au niveau des pieds dont les émergences énergétiques, poncturées avec justesse, retentissent sur les méridiens correspondant au niveau de la totalité du corps.
Dans cette optique, les doigts de pied correspondent à la partie céphalique du corps, le talon au fondement.
Dans un resserrement encore plus grand de l'optique, le pouce du pied peut être vu comme un petit pied à lui tout seul (le "petit poucet" ne me contredirait pas!» .


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/objets/maison/vetements/chaussure_18.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Ce n'est donc pas l'estomac que nous avons dans les talons…


Rédigé par venezia

Publié dans #Balades indiennes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ROSKO 29 26/03/2007 16:50

Coucou,

je vous donnerai bien une recette d'aubergines de mon cru qui va dans le sens de votre chronique.
Elle vous intéresse? Faites le moi savoir.
A bientôt, à Hampi ou ailleurs.

michele 26/02/2007 15:52

Venezia,Ton article ... me ravit bien évidemment.

venezia 26/02/2007 22:22

J'ai bien sûr pensé à toi en Inde.