Gel pour les jambes au mastic et à la menthe

Publié le 12 Mai 2008


Je traine dans tous mes voyages un peu de gel pour les jambes que je prélève d'un tube qu'on m'avait donné. Pas spécialement bio, -il s'appelle gel jambes défatigant Dax (Accor Thalassa) -  il renferme néanmoins une synergie d'huiles essentielles que je trouve particulièrement efficace. ll est à base d'eau thermale de Dax, -à hauteur de 20%- et affiche:

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin42.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. 2% HE de pin sylvestre,
1% menthol
0,150% He de sauge officinale
0,150% HE de lavande vraie
0,050 % HE de petit grain bigarade
0,050% He de cyprès (cupressus sempervirens)
0,050% He de melaleuca (tea tree)
0,025% He de santal blanc
0,025HE de genièvre 0,025

Le reste: polysorbate 80, carbomer et compagnie…

Il touche à sa fin, j'ai donc voulu en refaire, en version plus clean … et sans eau de Dax puisque je n'en n'ai pas.

J'avais à ma disposition la magnifique recette de
gel décontractant pour les jambes donnée par Michèle sur le blog collectif Potions et chaudron, mais j'ai eu envie d'essayer autre chose, en reprenant la formule de la gelée pailletée pour le corps imaginée l'an dernier et qui s'est révelée d'une stabilité à toute épreuve; j'ai aussi décidé d'intégrer des bio saccharides (fucogel) qui donnent un toucher incroyablement agréable…

J'ai donc sorti flacons et ustensiles, toute guillerette, …jusqu'à ce que je constate, à dix heures du soir un dimanche, que j'avais terminé mes huiles essentielles de pin et que je n'avais plus que des HE de sapin à ma disposition, plutôt vouées à la sphère pulmonaire. J'ai donc dû gamberger à nouveau pour essayer de conserver un peu l'esprit, sinon la lettre de la formule initiale…En réalité, emportée dans ma lancée, j'ai fait pas mal de modifications.
L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin42.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'en ai profité en effet pour:

-ajouter de l'He de mastic grec (pistacia lentiscus var. chia). Le pistachier -
celui de Corse, extrait des rameaux et feuilles)  est fortement  recommandé pour améliorer la circulation lymphatique. J'ai recherché la composition de l'HE essentielle grecque extraite de la résine, elle semble riche, parmi d'autres composants, en a-pinene et B-myrcène, présents dans l'huile corse.
NB: j'ai enfin compris pourquoi je lisais souvent des remarques que je ne comprenais pas sur l'odeur peu engageante de l'HE de lentisque… elle est tirée de la distillation des feuilles et rameaux, j'ai eu récemment l'occasion de la sentir, elle dégage en effet une senteur très âpre, alors que celle que j'utilise (tirée de la résine) a un parfum thérébentiné gourmand.

-glisser également de l'HE de niaouli, venue tout droit de Nouvelle Calédonie (un cadeau magnifique de Catherine), présentée, entre autres, comme un décongestionnant veineux  sur le site de
Bio Mada.

- mettre une touche d'HE de iary, une huile malgache à qui je cherchais un emploi. Bio-mada la conseille notamment comme anti inflammatoire et pour ses propriétés anti-fatigue.

-tenter l'absolue de feuilles de violette, parfois évoquée contre les
circulations paresseuses

                                                       Bloc de menthol … attaqué au couteau à parmesan

-j'ai aussi étrenné une teinture de jasmin maison (faite avec de la tequila) pour dissoudre le menthol, difficilement détaillé en petits morceaux. La fleur de jasmin a des propriétés relaxantes, elle est plutôt utilisée dans de l'huile, mais la teinture de jasmin est néanmoins de tradition ancienne.

-à la lavande, j'ai substitué du
lavandin super que je trouve bien plus anti inflammatoire

-et au petit grain bigarade du
petit grain combawa pour les mêmes raisons

-j'ai remplacé la sauge officinale (qui n'est pas en vente libre) par de la
sauge sclarée phlébotonique.

Ma formule comportant un soupçon d'huile, j'ai choisi celle de
tamanu, également anti inflammatoire et  qui se marie bien avec les HE de l'hémisphère sud  (combawa, niaouli, iary).

J'ai utilisé comme phase aqueuse trois hydrolats:
menthe poivrée, et sauge sclarée, la première stimulante, antalgique, la deuxième bonne pour la circulation et j'ai ajouté de l'hydrolat de rose de Damas qui se marie très bien avec la menthe (et  j'apprécie son parfum… ) de la silice et du gel d'aloe (à boire, acheté en litre,  bien moins cher que le cosmétique, mais à utiliser dans les six semaines après ouverture de la bouteille, donc, je m'active… ).

… bref; ça n'a plus beaucoup à voir avec l'idée initiale, mais je trouve le résultat particulièrement  agréable et relaxant. Je n'ai pas trop chargé en menthol pour pouvoir remettre souvent du gel.



Gel  pour les jambes au mastic  et à la menthe

10ml silice
40ml aloe gel à boire
15ml hydrolat menthe poivrée
15ml hydrolat sauge sclaree
15ml hydrolat  rose damas
1g gomme xanthane,
2ml fucogel (bio saccharides)
2,5ml huile tamanu
environ 0,5g menthol dilués dans 3ml teinture de jasmin maison

 HE
15gtes mastic
10gtes niaouli
7gtes lavandin super
6gtes sauge sclarée
5 gouttes iary
 à hauteur de 2 à 3 gouttes ;
absolue de feuilles de violette, petit grain combawa
 cypres, santal blanc, genevrier
O,6% conservateur


L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin42.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Tout se fait à froid.
Diluer un peu  à l'avance le menthol dans la teinture de jasmin (procédé détaillé par Michèle dans sa recette de gel pour les jambes déjà citée)
Diluer également au préalable les HE dans l'huile de tamanu (ce que j'avais oublié de faire et qui a rendu l'intégration des HE dans le gel particulièrement fastidieuse).

Mélanger la silice, l'aloes, les hydrolats, saupoudrer avec la gomme xanthane, remuer très énergiquement au petit fouet à main, puis au fouet à capuccino (ça mousse, pour calmer le jeu, j'ai retouillé avec une baguette). Ajouter le fucogel, ce qui épaissit le mélange, la teinture au menthol, l'huile de tamanu aux huiles essentielles, le conservateur. Bien fouetter après chaque nouvel ajout.

On obtient un gel plus épais que la gelée pailletée, ce qui n'est pas plus mal car le produit semble ainsi rester plus longtemps en contact avec les jambes (même s'il ne laisse aucun effet gras, bien sûr). Les amateurs de gels très fluides peuvent supprimer le fucogel, mais le toucher devient alors moins repulpant.


Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

patte 27/01/2009 19:16

Pour le fucogel, il est bien précisé sur le site d'Aromantic qu'il contient 0.3% de pârabens...

venezia 27/01/2009 19:34


et oui…

bon, comme je ne mets jamais plus de 2% de fucogel, je me raisonne…


débutante 11/06/2008 10:40

On est toujours un peu déçue certe mais ne faut-il pas "relativiser" parfois pour obtenir quand même des produits efficaces. Copaiba dit que le pourcentage de Phenoxyethanol et parabens est d'environ 1%, dans ta recette tu introduis environ 2% de Fucogel, cela doit faire un tout petit pourcentage.

venezia 11/06/2008 23:18


Tu as raison, mais c'est le tour de passe passe qui m'agace… et cest aussi un choix ethique, sans qu'il soit obsessionnel.


débutante 08/06/2008 23:01

Pour le Fucogel : voici le lien, c'est dans le post de Copaïba page 2http://mblau.free.fr/forum/viewtopic.php?t=580&postdays=0&postorder=asc&highlight=fucogel&start=15Après avoir lu ce post je suis allée voir sur google et je suis étonnée que toutes les marques bio certifient que les produits contenant du Fucogel sont sans phéno et sans parabens. Cela me laisse perplexe.Pour le Simulgel, j'ai vu que tu l'avais récemment conseillé sur aro-mat aussi je suis contente de lire ton avis. Merci.

venezia 09/06/2008 22:38


merci, j'ai donc envoyé un message à Copaiba qui m'a confirmé que ce su'il disait sur le fucogel était juste (jje suis un peu déçue)… ce qui n'emechait pas les marques bio de l'utiliser… bref,
belles contradictions…Un grand merci pour avoir levé ce lièvre.


Débutante 07/06/2008 23:07

Bonjour, j'ai vu que tu utilisais du Fucogel or je viens de lire sur Aromat que  ce produit contient 4 parabens et du phenoxyethanol. Indications données par Copaïba.Tu utilises également le Simugel, synthétique.Je pense que tu as dû peser le pour et le contre .Ce n'est absolument pas une critique. J'aime beaucoup ton site, tes recettes, et j'aurais aimé avoir ton avis sur ces produits .... qui me tentent beaucoup.

venezia 08/06/2008 02:00


Bonjour,
dans mes souvenirs, je ne crois pas qu'il y ait des parabens dans le fucogel, utilisé sous ce nom dans certains produits bio… ce sont des polysaccharides tirés du sucre.  (si tu as la
référence sur aromat, je la veux bien, car je n'ai pas réussi à la trouver et sur internet, au mot fucogel labellisé, on n'en parle pas, mais peut être que je ne fais pas les bonnes
recherches)   J'en ai acquis recemment et je le teste pour ses propriétés  filmogènes/hydratantes, à petites doses.

Pour le simulgel, je n'ai jamais donné de recettes sur mon blog avec ce produit, même si j'ai incidemment indiqué que je l'utilise en répondant à des commentaires. Je préfère donner des recettes
sans emulsifiant synthétique, meme si j'emploie parfois celui la. Dans quelles occasions? Je prépare souvent pour des proches des cremes anti inflammatoires ou thérapeutiques (cicatrisation de
fractures, etc. ) en incorporant des hydrolats que je ne veux pas chauffer, et je n'ai pas trouvé mieux. Copaiba m'a indiqué que c'était un émulsifiant synthétique mais, comment pourrais-je dire,
assez  "inerte" et je lui fais confiance. Par ailleurs,  je me fais un démaquillant en utilisant du simulgel car je le supporte mieux que tout autre émulsifiant sur le visage. Ce sont les
deux occasions où j'en utilise. 


cosmeto 17/05/2008 23:28

tu as plein de bons ingrédients, est-ce que le mentho et les cristaux de menthe sont la même chose ?

venezia 18/05/2008 10:22


Quand on parle de cristaux de menthe… ce sont en fait des cristaux de menthol


Médusania 16/05/2008 10:17

Ok Venezia! Merci pour ces fiinfos!Biz!!

patte 15/05/2008 08:44

Justement, je reviens sur ces he malgaches. L. Michat dans son livre, de l'Or en Bouteille. Les he de Madagascar, répertorie l'he de calendula !Mais ce n'est pas une he  ! (p 175)Et il oublie l'he de maniguette, mon nouvel amour..

venezia 16/05/2008 16:29


Patte, je ne connais pas ce livre.


mlk 14/05/2008 19:28

Non Venezia, je ne sais plus (plat ou dessert)Je reviens sur les He malgaches de La Cornaline car elles sont de très bonne qualité, on peut les humer et elles sont moins chères que celles de BioMada( d'ailleurs, les Labos Eona et le créateur de Bio Mada ont été très liés,il fût stagiaire chez eux...et prit son bel envolJe me suis trompé pour les Ha c'est "L'astratella" corses aussi et excellentes A bientôt Princesse 

venezia 16/05/2008 16:29


Mlk, je préfère encore l'Astratella à U Mandriolu, même si leur gamme est très restreinte.


Médusania 14/05/2008 13:23

Sur aroma zone, j'ai vu de l'HE de combawa, c'est la même chose que la tienne?

venezia 14/05/2008 15:48


Oui, il s'agit aussi de petit grain, puisque l'He est extraite des feuilles. Le mien vient de Bo mada et il est vraiment très anti inflammatoire. Je n'ai jamais testé celui d'AZ


Médusania 14/05/2008 10:51

Bonjour!Félicitations pour ta recette et pour le détail des ingrédients! J'ai appris des choses grâce à toi, notamment sur le petit grain "combawa"! Je ne connaissais pas. Tu te lre procures où? merci!!Bisous