Finlande: promenons nous dans les bois… il y a des arbres

Publié le 11 Septembre 2009



Je n'ai pas vu d'ours en forêt, mais il y en a parait-il pas mal, surtout à la saison des baies.

Conifères (pin sylvestre, épicea) et bouleaux: ce sont surtout ces arbres que j'ai vus dans les forêts autour du lac Saimaa, si l'on ne compte pas les génévriers qui sont plutôt des arbustes et les sorbiers dont j'ai déjà parlé. Mais je n'ai pas croisé Tapio, le dieu de forêts dans la mythologie finoise, protecteur des abeilles
, des troupeaux et guérisseur.


Ponton de bouleau au bord du lac Saimaa; sur l'autre rive, la forêt dense de conifères.

 Au merveilleux musée du bois à Lusto, une vitrine évoque la sève de bouleau. J'ai donc demandé si les Finlandais en faisaient des cures dépuratives au printemps, la guide du musée par ailleurs très compétente m'a regardé fort étonnée; ça ne lui disait absolument rien.

L'ingrédient très local qui semble le plus utilisé semble le goudron de pin. Il entre notamment dans la composition de produits cosmétiques mais hélàs élaborés de façon très conventionnelle, c'est à dire avec EDTA dans les savons, et plein d'ingrédients chimiques dans le reste. On l'utilise pour ses propriétés assainissantes. C'est l'odeur du Nord, celle du calfatage des bateaux, une senteur qui fait voyager… même si ce  goudron est aujourd'hui considéré comme toxique. Les pays scandinaves ont obtenu de l
'Europe de pouvoir continuer à l'employer pour l'entretien des bâtiments de leur patrimoine, faute de produit de substitution.

Parc naturel de Linnansaari: depuis un belvédère, vue sur quelques îles du lac Saimaa, qui en compte plusieurs milliers


Autre produit intéressant, découvert -et testé-: la boue de tourbe, utilisée comme une argile en enveloppement corporel appliqué avant d'entrer dans le sauna, ce qui fait qu'on transpire encore un peu plus…

On se rince ensuite pour ôter le tout. Inégralement enduite de la tête aux pieds, je pensais à Goldfinger, où l'une des James Bond girl meurt étouffée sous une gangue de peinture dorée mais manifestement, la tourbe laisse mieux respirer que l'or. Ensuite, la peau est toute douce.


Les eaux sombres du lac, aux rives bordées de roseaux. Leur couleur est donnée par le fonds tapissé de tourbe. On a croisé un bateau en trois heures; notre pilote a dit en rigolant: tiens, il y a baucoup de circulation aujourd'hui.

La tourbe provient de la décomposition de plantes semi-aquatiques (mousses, sphaignes, etc. ) et elle est notamment riche en oligo éléments. Je n'ai pas pris de photo de sauna… J'y étais sans aucun appareil si je puis dire…

Nid d'aigle pécheur en haut d'un pin. En général, ils émigrent en Afrique début aout, mais j'ai eu la chance d'en voir planer plusieurs. le mâle et la femelle volent chacun de leur côté vers les tropiques mais ils se retrouvent sur le même emplacement à leur retour.


Liens


La tourbe que j'ai testée voir
ici

Le goudron de pin, article de wikipedia
ici



Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mlk 17/09/2009 09:25

Les Trolls t'ont ravi à nous? Un coucou  amical

venezia 18/09/2009 08:37


J'étais  une fois de plus en vadrouillle… sans trolls…


Nansou 13/09/2009 17:52

Je crois que j'aimerais l'odeur du goudron de pin...

venezia 14/09/2009 22:33


C'est une odeur que je trouve très évocatrice


lolitarose 13/09/2009 16:18

Ces grands espaces nous font respirer après la chaleur de l'été méditerranéen. Comme le dit MLK, j'ai constaté que dans les régions où les gens sont restés très proches de la nature, il y a parfois des paradoxes qui nous semblent bizarres, car ils ont perdu certaines traditions liées aux plantes par exemple et sont en revanche très attachés à d'autres qui peuvent être nocives pour notre santé comme notre environnement. En France nous avions beaucoup perdu de ce point de vue là ; mais la lame de fond qui nous ramène vers plus de naturel est en train de remettre les pendules à l'heure.Merci pour ce beau voyage et dommage pour les photos du sauna ;) 

venezia 14/09/2009 22:32


Lolitarose, c'est vrai que pour le sauna (tout en bois) je regrette un peu les photos (mais avant la séance, sinon, y aurait eu de la buée!!)


mlk 12/09/2009 16:16

Très apaisant et frais en même tempsSe mettre près d'un arbre et se sentir grand, voila c'est cet effet que cela me faitIls ne pratiquent peut être pas comme nous, car ils sont de fait si proches de la nature dans leur quotidien, entre sauna, baies, et autres rituels scandinaves Peut être que vivre si proche des éléments est leurs "alicaments" et qu'ils n'ont ne voient tout naturellement pas l'intérêt de faire des cures sous forme manufacturée? Michèle, tu nous inviteras dans ta cabane 

venezia 14/09/2009 22:31


effctivement Mlk, je me suis fait la même réflexion que toi: quand on a tout à portée de main, peut être qu'on n'y pense pas… mais néanmoins, il semblerait qu'il n'y ait pas eu trop de transmission
pour le ramassage…


michele 12/09/2009 13:21

Désolée, je viens de relire le message de Cahbou, elle n'y avait pas mis la colophane mais ell een parle très bien.Je ne vais pas savonner ce WE, je ne vais pas savonner ce WE, je ne vais pas savonner ce WE, je ne vais...

venezia 14/09/2009 22:29


as tu savonné ce week end finalement?


michele 12/09/2009 13:19

Je suppose que le ponton en bouleau prolonge les marchesdevant  la cabane que je convoite Trop beau Venezia!Pourquoi le nounours en bois fait la tête? Il lui faudrait un peu de jus de bouleau.As-tu ramené un peu de boue de tourbe en sachet pour prolonger les bienfaits à Paris? Je me souviens de l'odeur de tourbe brûlée dans les cheminées d'un village du Burren en Irlande, sous le Connemara. L'odeur m'a plu mais j'ai trouvé les paysages, les monts et les arbres sur ce fond noir de tourbières très déprimants.Il n'y avait pas de bains...On peut faire des savons à la colophane très purifiants. Cette résine de pin (non goudronnée) que je connais grâce à mon grimpeur de mari attend toujours dans mes placards.Chabou avait mis sa recette de savon à la résine de pin sur Potions et chaudronhttp://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/09/14/10582355.html#Merci en tous cas pour ce voyage enchanteur!

venezia 14/09/2009 22:29


tu as vu juste pour "ta" cabane, Michèle …

je pense que le nounours louchait aussi sur les baies de sorbier,  proches de lui…

Je n'ai hélàs pas pu ni eu le temps de faire du shopping en Finlande… (a part le saumon fumé de l'aéroport et des baies au marché)


Irene 12/09/2009 10:39

Ils sont curieux, je veux dire bizarres ... Ils utilisent des produits pas très propres et de la tourbe ce qui est désormais particulièrement non recommandée pour la protection des tourbières. Quant au bouleau, cela me laisse pantoise et je m'aperçois, qu'ici, nous avons encore beaucoup de chance tant les produits naturels sont utilisés.Et le bouleau, quand on sait de plus la charge émotionnelle et culturelle qu'il représente, ils auraient du faire un musée rien que pour lui : où est leur noaidi ?Merci à toi Princesse pour ce bel article avec ces photos qui font du bien !

venezia 14/09/2009 22:27


irène, je pense qu'il y a tant de tourbières en finlande qu'en oprélever un peu ne doit pas être catastrophique , enfin je l'espère…

Pour le bouleau, j'aurais envie de creuser la question.


chabou 12/09/2009 07:49

Cette balade en Finlande est rafraîchissante pour nous qui avons une fin d'été plutôt chaude. Merci de ces images apaisantes. C'est assez curieux qu'ils n'utilisent pas les propriétés thérapeutiques des baies et des plantes. Il faudrait que le dieu Tapio soit un peu plus convaincant !

venezia 14/09/2009 22:23


Les baies:  je pense qu'ils en font une telle consommation  à ta le qu'ils doivent atteindre des dsoes thérapeutiques!


malegria 11/09/2009 22:50

Merci Venezia pour tes si jolies photos. Rien qu'à les voir, j'absorbe une bonne bouffée d'air frais.Le sauna dans ce décor a dû être particulièrement agréable...

venezia 14/09/2009 22:23


Les saunas! J'ai été complètement convaincue … et j'aime meme plongé dans l'eau du lac, frisquette, après.