Lait d'été à l'aloe pour le corps: recette simplissime

Publié le 3 Septembre 2017

 

J'ai planché cet été pour une copine qui voulait des formules simples. J'en ai mis deux au point, l'une pour le corps, l'autre pour le visage

 

Première recette: pour le corps.

J'ai erré sur internet, sur mon blog, sur Potions… pour finalement adopter une recette du site d'Aroma Zone. Je trouve souvent que les recettes d'AZ sont trop chargées en émulsifiants, mais là, ça a fonctionné parfaitement.

Quand je regarde un produit ou une recette d'AZ, je consulte toujours soigneusement les commentaires. Pour cette formule et pour le gel d'aloe lui-même, c'était archi-positif.

La formule d'AZ:

Gel d'aloe vera 67%

huile de melon du Kalahari 20%

gélisucre 8%

actif hydratation intense 3%

fragrance aqua'zen 2%

Les avantage de cette formule:

- elle se fait à froid et one pot

-pas besoin de conservateur puisque le gel d'aloe en renferme déjà

-il suffit de touiller à la main

Mes deux variantes:

1° test sur 50g

33,5g gel d'aloe (67%)

 

10g d'un mélange d'huiles déjà préparé (immortelle-rose musquée) Puressentiel (20%)

 

4g gélisucre ( 8%)

 

1,5g Pansamiel (3%)

 

 1g HE+CO2 (2%),  soit:

3 gtes CO2 pulpe d'argousier (Bilby and Co)

2 gtes HE de poivre noir

10 HE de patchouli

15 HE d'ylang ylang

 

J'ai donc remplacé l'huile de melon par un mélange régénérant déjà préparé et à la composition impeccable, ce qui sophistique la formule … sans efforts.

La composition du mélange: huiles essentielles bio d'immortelle, de géranium rosat, de lavande vraie et d'ylang ylang. Huiles végétales bio de rose musquée, onagre, bourrache, sésame.

Pour 100ml, le flacon est un peu plus cher que l'huile de melon d'AZ mais avec un plus régénérant. Le parfum est léger.

J'ai remplacé l'actif par du miel, également hydratant. Dans mon premier essai, j'ai testé avec du Pansamiel de Ballot Flurin, dont j'apprécie la fluidité et la pureté; dans le second, avec un bon miel de mon placard.

Enfin, j'ai préféré employer des huiles essentielles plutôt qu'une fragrance, pour le parfum comme pour l'ajout de principes actifs.

Le CO2 de pulpe d'argousier est un merveilleux réparateur, même à faible dose et il colore le lait juste ce qu'il faut pour le plaisir des yeux. 

Pour le parfum, j'ai réuni un trio que j'affectionne : ylang-patchouli-poivre. Ylang et patchouli ont des propriétés régénératrices et le poivre (à faible dose ici) est anti-fatigue. Le résultat est capiteux, et je savais que ma copine n'en serait peut-être pas fan. Je lui ai donc proposé une autre composition réparatrice, plus discrète, que j'utilise dans mes baumes cicatrisants. 

 

2° test sur 100g

 

La formule reste identique (en multipliant les quantités par deux, bien sûr). J'ai juste remplacé le Pansamiel par un excellent miel de maquis (offert par Catherine) et comme le lait était sur 100g, voici les doses d'HE proposées:

-30 gtes HE de lavande (Lavandes et Cie),  15 gtes HE  bois de ho (Bilby and Co), 15 gtes HE de géranium bourbon.

 

Procédé

 

Il est simplissime. On verse tous les ingrédients (sauf le CO2 d'argousier)  dans un récipient stérilisé. On touille avec un fouet magique. Quand le mélange a pris (c'est très rapide) on ajoute le CO2 qui colore et on touille jusqu'à l'homogénéisation complète de la couleur. Ce truc permet de vérifier qu'on a assez remué. C'est tout. On obtient un lait fluide, facile à conditionner en flacon avec bouchon verseur et très frais à passer sur le corps.  

La texture est parfaite pour l'été. Affaire à suivre pour l'hiver…

 

Pour mon premier essai, j'ai conditionné en pot (pour faire vite… )

 

Note sur le gélisucre:

 

J'ai réalisé de nombreux essais avec cet émulsifiant qui, dans d'autres compositions, est parfois plus difficile à mater. Il s'agit d'un dérivé d'ester de sucre, il est certifié bio et convient aux peaux sensibles.

Ce baume au gelisucre, réalisé par Michèle sur Potions m'a beaucoup inspirée dans mes essais antérieurs. Sa texture est superbe, je l'ai souvent refait, en le ratant parfois car il faut impérativement introduire l'huile petit à petit comme pour une mayonnaise! J'ai longtemps fabriqué mon démaquillant ainsi.

Deux autres formules renfermant du gélisucre et publiées sur ce blog : 

*Un lait corporel au gélisucre et à la teinture de savon ici

*Un fluide solaire pour le visage associant P3R et gélisucre ici

Rédigé par venezia

Publié dans #laits - beurres - crèmes corporels

Repost 0
Commenter cet article

michele 15/09/2017 14:28

Je ne regarde jamais les recettes d'AZ!
Et j'ai bien tort quand je vois celle ci bien pensée quand même.

Le gélisucre, il faudrait que je le ressorte. Pour les laits, je le trouve collant et ai eu assez peu de réussites de formulations avec.
Pour les gelées huileuses démaquillantes par contre c'est mon préféré.

Je trouve que c'est très intéressant de se triturer les méninges pour donner des recettes simples à faire avec peu d'ingrédients.
Merci pour ton regard et ton utilisation des huiles toutes faites.

venezia 17/09/2017 10:45

Michèle,

Pour AZ, je lis toujours les commentaires sur leurs ingrédients, ce qui m'a incitée à lire ceux laissés à propos de certaines formules; Ceux sur ce lait me semblaient si positifs que j'ai tenté le coup.
J'ai fini mon flacon test très vite car la texture était vraiment agréable et l'effet frais aussi. Je pense que le miel équilibre vraiment la formule.
C'est une copine qui s'est convertie au fait maison, de façon efficace mais un peu "rustique", j'ai essayé de lui apporter un peu plus de glamour dans les formules, sans qu'elle ne se complique trop la vie.

Sylvie 06/09/2017 21:32

J ai toujours un probleme avec les laits pour le corps , que je trouve soit trop fluide ou pas assez, pas assez nourissant ....ou collant ....
Je regarde si j ai du gelisucre et je teste

venezia 07/09/2017 09:06

Justement, il me semble que le miel tempère l'effet "filant" du gel sur la peau.

Ariaga 04/09/2017 12:07

C'est peut-être simple mais je serais bien incapable de le faire. Pour moi c'est de l'alchimie pratique et je suis certaine que c'est très efficace. Amicales bises.

venezia 04/09/2017 13:55

Ariaga, je suis certaine que tu saurais faire; je ne sais pas si tu cuisines, mais c'est comme de la cuisine… 

Anne 03/09/2017 22:56

Bonjour de Marseille, Vénézia!!
Je trouve tous tes articles très documentés tout en étant simples; il faudrait que je m'y mette.
Après un été de passages incessants chez moi, après avoir appris que j'attendais les 9°, 10° et 11° petits -enfants (des jumeaux arrivent!) j'ai pris la route pour 15 jours de solitude à 2 à Marseille ( je travaille sur mon roman!) suivis d'une poignée de jours chez moi avant une nouvelle semaine à 2 à Royan, les 2 mers...........Je devrais me mettre à la cosméto-maison, mais comment tout faire, hein?
Je ne t'oublie pas, plein de pensées!

venezia 04/09/2017 13:54

Anne,

Avec tout ce que fabriques déjà avec virtuosité de tes mains, tu n'aurais aucun mal. Mais les ingrédients nécessaires, ça finit par prendre place, et on trouve d'excellents produits en cosmétique bio aujourd'hui. Je vais me faire tentatrice sournoise: ce serait plus ludique de commencer par les savons, c'est aussi addictif que grisant.
Ce qui est casse-pied en cosmétique bio, c'est la phase préparatoire: la stérilisation obligée de tous les ustensiles, du plan de travailles contenants… ce qui n'est pas nécessaire avec la savonnerie…