Le blues du philodendron

Publié le 5 Novembre 2006

Lors d'un récent voyage à Madère, j'avais rapporté ça:




                                                         Fruit du monstera deliciosa (faux philodendron) encore vert.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'argumentation du marchand était la suivante: vous achetez le fruit vert, il mûrit sagement pendant trois semaines. Quand la peau vire au  jaune, il est mûr à point, vous pouvez le déguster. Sur place, au merveilleux marché de Funchal d'où vient la bête, j'ai pu la goûter: elle possède un exquis parfum de litchi (beaucoup disent ananas +banane). Mon intention première était donc, de retour à Paris, de photographier régulièrement son lent murissement avant de me régaler de ses grains translucides et parfumés.
Il a débarqué chez moi, jeune adolescent, avec cette couleur :

                                            
                                                                  Pointe "écailleuse" du Monstera


Après sa première séance photo, j'étais toute contente. J'avais installé Monstera près d'une fenêtre exposée sud-ouest (soieil d'après midi) et il paraissait paisible.

Le même soir, que vois-je?





                                                        Fruit du Monstera, toujours pas mûr, mais en pleine effervescence


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Monstera avait littéralement éclaté -bien plus tôt que prévu-… Or tout ce que j'ai pu lire sur la comestibilité du fruit du faux philodendron, -fruit appelé cériman- va dans le même sens: tant que c'est vert, c'est toxique.

Pourtant, de près, il était sacrément tentant:


 
                                                          Quand c'est pas mûr, c'est pas mûr

J'ai donc patienté. Hélàs, Monstera s'est irrésistiblement et obstinément mis à virer au noir. Il n'a jamais jauni. 

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je ne vous le montrerai pas en photo… il était devenu trop vilain. Une odeur délicieuse commencait pourtant à monter du plat où il trônait … attirant à elle une nuée de moucherons, amateurs, sans doute, de curiosités décadentes et exotiques.
J'ai dû me résoudre, la mort dans l'âme, à le jeter.
je pense qu'il a eu le blues et n'a pas supporté l'exil -ni, peut être, le trop grand changement d'hygrométrie- .

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0
Commenter cet article

NB 29/05/2012 15:00


Je reviens de Madère et vos commentaires m'ont été utiles.


Le fruit a été acheté le vendredi au marché de Funchall, vert. J'ai pris l'avion du retour le samedi et la base a effectivement commencé à éclater le lundi. J'ai poussé la pellicule verte et
mangé le dessous. C'était très bon et je n'ai pas été malade. J'ai mis un film dessus pour le protéger et je pense que je vais le mettre au frigo très bientôt. A suivre ...


Je partage votre enthousiasme pour cette île aux fleurs qui porte bien son nom !

venezia 29/05/2012 22:52



Bien joué! L'idée de pousser la pellicule verte est astucieuse…



lara 03/01/2012 16:40


meme allure en rentrant de l'avion.........gouté hier bon mais irritation de la langue pendant une demi-journée........j'hésite à manger le reste

venezia 03/01/2012 17:50



Iara,


 


Mieux vaut laisser tomber par prudence;  l'irritation doit êre due au latex.



cath 11/06/2010 01:13



je rentre de Madère ,j'ai mangé le monstera vert quand il éclate sur le marché j'en ai ramené,j'ai attendu qu'il eclate il est resté vert je l'ai mangé sans problème ' je  n'en
ai jamais vu de jaune et n'ai pas entendu parlé de toxicité



venezia 11/06/2010 10:33



Bonjour Cath,


 


tu as bien de lma chance d'être allée à Madère!


Si tu as mangé le fruit éclaté, c'est qu'il était mûr.


C'est quand il est vert mais pas encore éclaté  qu'il est toxique.


 


voici deux liens (parmi des dizaines d'autres… ) qui en parlent:


ici clic





et là,
clic


 










Prune 11/11/2006 17:32

Ahh Madère !! j'y ai passé une semaine en janvier il y a quelques temps...et j'en garde un souvenir merveilleux, c'est vraiment l'ïle aux plantes, le paradis des botanistes! J'y ai gouté ce fruit, mais je crois me souvenir qu'on l'avait acheté vert et qu'il a subi le meme sort que le tien, se délitant tout seul, même en restant sur place! Je crois aussi que je l'avais mangé vert,  ça doit être pour ça que je ne souviens pas d'un gout délicieux, je ne savais pas pour la toxicité! En revanche, les annones, les tomates-fruits au petit-déj, et j'en oublie d'autres, quel délice ;)

venezia 11/11/2006 21:01

donc c''est un fruit récalcitranrt…

Pescalune 07/11/2006 11:02

Je ne connaissais pas du tout cette chose bizarre ..... Pas très coopérative avec toi Venezia ... dommage - je suis sûre que tu nous aurai fait un cours de cuisine génialissime avec ;o))

venezia 11/11/2006 21:02

je me demande si on pourrait l'obtenir en appartement… car le monstera deliciosa est souvent apprivoisé en pot…

Bluetansy 06/11/2006 08:23

Quelle triste fin de ce roman à suspense...;-)

venezia 06/11/2006 22:09

… et sans meme avoir pu croquer dedans…

lunemalo 05/11/2006 23:52

Monstera's explosive mystery ! C'est tout de même frustrant, et je t'imagine râlant et tournicotant autour du fruit défendu, en supputant les risques d'une ingestion prématurée... Comme le dit Michele, il faut donc à Madère revenir...

venezia 06/11/2006 22:06

Tu as raison Lune, j'    i râlé, et je l'ai même un peu menacé verbalement, tant je ne le trouvais pas fair play…

Krystel 05/11/2006 21:22

Mais pourquoi a t il eclaté ?
Quelqu'un a pû te répondre ?

venezia 06/11/2006 22:05

Je n'ai pas d'autre explication que mes suppositions. Peut être un air plus sec à Paris? A l'intérieur, les grains qui étaient blanc "dur" sont devenus translucides comme je l'avais vu à Madère, mais c'est la peau extrerne écailleuse qui n'a pas du tout suivi… et a noirci en pourrissant.

michele 05/11/2006 21:15

Quel dommage! Tu dois être bien décue.Il nous faudra donc aller à Madère pour y gouter...

venezia 06/11/2006 22:03

J'ai été encore plus estomaquée que déçue… Il était devenu tellement noir…