Savon bicouches, à inclusions et texturé

Publié le 19 Août 2012

 

 

 

 

J'avais décidé de varier les plaisirs.


 

C'est un savon où j'ai voulu combiner plusieurs techniques.

Je cherchais un rendu  géométrique dans des tons plutôt "naturels". 

 

1. J'ai d'abord tapissé les parois et le fond d'un moule en plexi de lamelles de savon d'un tiers à un demi centimètre de large environ, en essayant de bien les caler. J'ai choisi une seule couleur pour le fond, dans les bleu-vert, et une autre pour les parois plutot marron-beige.

 

2. J'ai versé à la trace très fine une pâte claire en allant jusqu'en haut des lamelles (elles arrivaient aux trois-quarts du moule environ). A mi-versement, j'ai dispersé des mini carrés taillés dans des bouts de savons plutôt sombres

 

3. J'ai tamisé une fine couche de poudre de cacao pour faire une démarcation

 

4.J'ai versé le reste de pâte dans un récipient contenant de l'oxyde vert dilué  dans très peu d'hydrolat et j'ai vaillamment touillé

 

5. J'ai disposé ce vert délicatement à la cuillère sur le cacao pour éviter le mélange des couleurs

 

6. Puis avec la cuillère, j'ai fait des "rebiquettes" sur le dessus, et je les ai acentuées avec une baguette en acier pour avoir des ondulations serrées. Le motif n'est pas trop mal, mais le vert a hélàs beaucoup blanchi en surface

 

7. J'ai démoulé 24h plus tard, après avoir laissé deux ou trois heures au froid.

 

8. Et j'ai coupé… avec mon manque de talent habituel pour la coupe. Depuis, le savon a un peu foncé et s'est unifié au séchage.

 

 

P1000878.jpgLe savon posé tête en bas avant la coupe, on voit bien les lamelles.

 

 

P1000881.jpgCoupé de très frais…

 

Les huiles

 

28% Coco 168 (+7g en plus par erreur, comme c'était la dernière huile versée, je n'ai rien osé enlever)

5% beurre de tucuma 30

15% Cacao 90

8,5% Macadamia 51

22% arachide raffinée 132

21,5% tournesol oléique 129

 

INS 159


Lessive de soude à 30 pour un surgraissage à  8-9

Saponifié à 35-36°C

Une 1/2 cuillérée à soupe de crème fraîche dans les huiles

3  gelules de vitamine E (toco 500)

15gtes CO2 romarin

 

Parfum

11g huile de girofle indienne

5g  bergamote

9 lavandin super

dans 2g huile de ricin

Pour l'instant, le lavandin est plus présent que les autres.

 

Le beurre de tucuma, riche en acide laurique comme l'huile de coco, renferme de l'acide myristique (ainsi que palmitique et stéarique) qui donne aussi dureté et bulles.

 

 

P1000884.jpgAprès quelques jours de séchage. Il y a de minuscules points plus clairs dans la pâte. je me demande si je n'aurais pas dû ajouter la crème à la trace, comme je le fais le plus souvent. Tous n'ont pas un mini carré noir

 

Je réalise que je n'ai pas de photos du dessus. Je le ferai de jour.

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

emadra 27/08/2012 20:06


Suis complètement émerveillée.


Quelle maitrise et technique.


Ce Mondrian très Venezièsque est magnifique comme un trésor.


Et j'immagine la douceur et le parfum sublimant. 


 


Bon sang que la barre est haute en cette rentrée 


 

venezia 31/08/2012 21:39



Emadra,


 


je t'assure que ce n'est pas celui qui m'a donné le plus de mal!  Dès qu'on fait des inclusions, même discrètes, on est vraiment récomponsée! je troiuce qu'en savonnerie, c'est l'un  es
tours de main les plus gratifiants (et sans effort)



michele 27/08/2012 16:25


Il est plus joli en vrai.


Comme il est plus sec, il n'a pas l'effet mouillé qui fait ressortir les grains blancs.


 


Vivement dans un mois ;) qu'on puisse le mettre sous l'eau.

venezia 31/08/2012 21:34



Merci Michèle, je me demande si les points blancs au démoulage ne snt pas accentués en raison du long passage au congelo.



nansou 27/08/2012 07:25

Waouh ! Ces savons sont très beaux, et quel boulot !!!

venezia 27/08/2012 12:55



Nansou, je n'ai pas mis trop de temps à les faire, car j'ai procédé en plusieurs étapes.



marie 23/08/2012 13:54


Un savon qui m'évoque les carrelages d'un hammam oriental exhalant son parfum sous les caresses des volutes de vapeur et l'éclaboussure des gouttes fraîches de l'eau bienfaisante ruisselant sur
sa surface lisse.

venezia 27/08/2012 12:51



Merci pour ton beau yrisme Marie, c'est vrai qu'après coup, quand je le regarde, il a un aspect " vieilles mosaiques"



chabou 22/08/2012 19:50


J'aime beaucoup ta composition, tout à la fois bien droite et frivole, c'est idiot, c'est ce que ça m'inspire.


Est-ce la première fois que tu utilises du beurre de tucuma dans un savon ? Si non, quelle différence avec et sans ?


bises

venezia 22/08/2012 23:01



Chabou,


 


Je viens de passer toutes les formules de mes savons en revue: j'ai souvent utiisé le beurre de cupuaçu (proche du cacao), parfois l'ucuuba (pour profiter de sa couleur sombre), le tucuma est une
première dans les savons. Il me semble que le savon a durci vite, mais je crois que c'est dû à l'importance des beurres durs (tucuma+coco). Pour les bulles, elles sont très fines et crémeuses.


En revanche, j'ai déjà utilisé le tucuma dans des baumes.


A l'origine, je l'avais acheté comme uingrédient pour des produits cheveux, mais je ne l'ai pas utilisé pour ça!



Sealeha 21/08/2012 13:39


quelle patience pour réaliser ce savon ! Le résultat en vaut la peine, bravo :)

venezia 22/08/2012 22:48



Sealeha


ce n'est pas le savon qui m'a fait le plus transpirer. J'avais préparé les petites lamelles plusieurs jours à l'avance, en les appuyant bien contre le moule. Du coup, elles n'ont pas bougé quand
j'ai versé la pate, ce qui fait un effort de moins!


 


De même j'avais aussi découpé à l'avance les mini-cubes.



Colchique 21/08/2012 12:34


Venezia, tes savons sont très jolis et le petit carré marron au centre j'aime beaucoup.


 


Le vert obtenu est superbe.

venezia 22/08/2012 22:47



Colchique, pour le vert, ça va, je maitrise avec l'oxyde vert que je dilue un peu dans une phase aquesue avant de l'ajouter aux huiles. D'autres tons sont plus récalcitrants!



Irène 20/08/2012 20:07


Je suis revenue le voir car la première fois, je crois que je n'avais pas tout saisi : la chaleur !


J'aime beaucoup. C'est une idée qui rend très bien d'avoir une couleur différente pour le fond et les côtés. D'ailleurs les lamelles sur le côté donnent vraiment un look fort agréable et
inhabituel en n'étant pas pas de couleur unie.


L'association de toutes les couleurs est très réussie. La petite inclusion est charmante et très poétique.


Bref, c'est un très joli savon avec beaucoup de personnalité et de classe, en même temps qu'une gaité qui me plaîtbeaucoup.


Bravo Princesse !


Bises encore et toujours trop chaudes !

venezia 22/08/2012 22:45



Merci irène, je voulais une harmonie douce,je me rends compte que j'utilise souvent la même gamme de couleurs!



michele 20/08/2012 14:22


Oh c'est drôlement joli!!


On dirait une composition en mosaïques et le vert qui souligne le tout est superbe.


 


Je suis étonnée que le lavandin domine le clou de girofle.


Comment est la mousse?

venezia 22/08/2012 22:35



toutes petites bulles crémeuses. En mouillant le savon, le girofle sort, mais le lavandin a le dessus. L'huile de grofle n'est peut être pas très concentrée, elel est destinée à la patisserie.



mlk 20/08/2012 11:29


On dirait des petits soldats bien droits dans leurs bottes, mais qu'une malicieuse vient déboutonner le col serré;) ou faire voler le petit calot vert


cela me rappelle une image d'une histoire pour enfants, ils ont ce même feeling


Oui, plutôt comme des marionnettes


Magique, merci et j'admire aussi ta précision toute géométrique pour un savon


qui conte et raconte

venezia 22/08/2012 22:32



c'est marrant, ce que tu dis me rappelle un conte d'Andersen plutôt cruel, comme d'habitude chez Andersen…


Ce sont les lignes des côtés qui donnent cette illusion  peut être?