Sérum gélifié pour le visage figue de barbarie/ciste

Publié le 13 Mars 2014

 

 

Pour réaliser ce sérum, je me suis inspirée d'une recette précédente qui avait bien fonctionné:

  le sérum contour des lèvres La reine des abeilles (ici).

 

 

 A la différence de cette formule, je n'ai mis ni extrait CO2 ni HE pour voir si teintures, huiles, hydrolats et peu d'actifs en réalité, suffisaient à en faire un produit efficace.Je réponds, -avec une certaine fierté je dois l'avouer-:  oui.

J'ai privilégié les ingrédients réparateurs, cicatrisants-régénérants et anti-inflammatoires.

 

Comme ce sérum est réalisé avec du simulgel, j'ai adopté le one pot… réalisé dans un vrai pot (de confiture) stérilisé au préalable (10mn à l'eau bouillante en démarrant à froid, -on compte 10mn à l'apparition de l'ébullition- suivi d'un rinçage, sans essuyage, à l'alcool).

 

En effet, depuis le temps que j'utilise le simulgel comme émulsifiant, j'ai constaté que la meilleure manière de procéder à l'homogénéisation était de secouer le mélange avec la plus grande énergie. Le recours au bocal marche donc bien mieux que la cuillère magique ou le mixer.  

 

P1020896.jpg                                                     Je trouve ce conditionnement très pratique pour les sérums

 

Sérum gélifié figues de barbarie/ciste  sur 100g (ou en %)

 

 

Eau 55,9

Amigel 0,5

Chauffer légèrement  pour faciliter la  dissolution, touiller

 

jus d’aloes 5

plasma de Quinton 5

hydrolat de ciste 5

hydrolat d'encens 5

germanium (Catalyons) 5

Soothex 1

 

teinture de ciste 2

elixir de rose au miel dans cognac 2

hyalomuco 1

teinture de centella asiatica (Elixalp) 0,5

géogard 0,6

 

monoi 2

huile de ricin 1

huile de figue de barbarie  portugaise 3

huile de sésame macérée avec urucum/tomates 1

huile de jojoba 2

vit E 0,5

1 goutte de carmin (rouge baiser AZ)

 simulgel 2

 

Incorporer dans l'ordre les ingrédients. Secouer fortement le pot fermé jusqu'à formation du gel. Je trouve que l'association simulgel+amigel donne un résultat plus souple qu'avec la xanthane.

 

Le parfum, très doux, est apporté par le monoi et par l'élixir de rose au cognac.

 

*Elixiir de rose au miel dans cognac


L'herboriste américaine Kiva Rose en parle sur son blog ici, et Irène, qui s'en est inspiré, en a fabriqué un aussi. Le mien sent le (très bon) cognac.

 

P1020496.jpg                                                                Les vieux rosiers de Roscoff

 

Je l'ai réalisé l'été dernier à Roscoff, avec des roses fraiches du jardin que j'ai effeuillées dans un bocal stérilisé. J'ai ajouté un miel local ( 1/4) et complété les 3/4 restants avec un vieux cognac. J'ai laissé un peu au soleil, secoué, puis  filtré au bout de quelques jours (et non des six semaines recommandées). C'est un élixir réputé pour être très apaisant et cicatrisant. 

 

* Teinture de centella asiatica (Elixalp)


 J'utilise de cette marque quelques teintures dites "alchimiques" car toutes les parties de la plante sont utilisées y compris ses restes calcinés, ce qui offre un apport en sels minéraux. Je commande surtout chez eux de la rose (parfum exquis), de la centella, de l'harpagophytum anti-douleur articulaires. Les principes actifs, très cicatrisants, de la centella sont hydrosolubles, mieux vaut l'utiliser en teinture alcoolique ou en hydro glycériné.

 

Un autre laboratoire, Lavandes et compagnie, prépare également de merveilleux produits "alchimiques" avec cette méthode du totum de la plante.

 

*Germanium (Catalyons)

 

Le germanium est un métalloide rare, que l'on trouve aussi à l'état de traces dans l'ail, le ginseng, certains champignons, etc. Quant aux catalyons, ce sont des dissolutions de métaux sous forme ionisée et à une concentration non toxique dans de l'eau dynamisée. Une sorte de super oligo-éléments.

Je les avais découverts en utilisant de l'eau d'or qui existait alors en solution pour les yeux (elle n'est plus au catalogue), un merveilleux anti allergique. J'ai poursuivi en employant de l'eau d'or dans mes produits pour le visage puis j'ai testé le germanium ( ici en l'associant à l'eau d'or) tenu pour oxygénant et très régénérant (voir ici par exemple). Les laboratoires Catalyons proposent d'ailleurs depuis quelques temps une brume pour le visage (peaux matures) magnésium-germanium.

 

Ciste et encens

 

Je ne les présente plus, tant ils font partie de mon répertoire favori. Le ciste est présent ici en synergie,  -teinture et  hydrolat-, tut comme l'encens -incorporé en extrait (soothex) et en hydrolat-.

 

Je ne détaille pas le reste, également choisi pour les effets anti-décrépitude, selon l'expression chère à Michèle :


-hyalomuco, à base d'acide hyaluronique, mais aussi de D panthenol, de chitosan, de facteur NMF. Je trouve ce produit (Utiles de zinette) particulièrement pratique, et simple à doser.


-huile de figue de barbarie dont j'ai parlé dans l'article précédent; ici, il s'agit de la vraie!


-plasma de Quinton, une eau de mer que j'utilise en général à hauteur de 5%

 

-jus d'aloes en ampoule, donc peu traficoté. 

 

P1020895.jpg                                   un soupçon de sérum dans une assiette de dinette…

 

A l'application, ce sérum est d'une grande légèreté, tout en étant  hydratant et régénérant. J'en ajoute parfois dans la journée.

Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marla orie 15/09/2014 02:12


C est un grand plaisir de vous lire avec ce billet, je vous remercie grandement !

Loulou 30/03/2014 00:26


Vénézia, Keva Rose donne ds son article les conditions pour réaliser l'élixir à partir de pétales séchés : du coup plus la peine d'attendre la fonte des neiges ^-^

venezia 30/03/2014 11:45







Catherine 28/03/2014 16:47


Ma chère Venezia. Avec surprise et grand bonheur j'ai eu la chance de recevoir ton serum ; je dois dire que le je trouve super super, j'adore la texture si agréable qui pénètre si bien, sans
coller, et si régénérant pour la peau (en plus il sent bon).


Je viens justement de recommander de l'amigel et je vais me faire le plaisir d'essayer d'en faire un sur la même architecture, même avec d'autres ingrédients, car j'adore cette texture. Le petit
tube est bien pratique aussi.


Tu n'as pas perdu ta belle patte cosmétique, et c'est heureux. Encore merci pour tout ; grosses bises.


 

venezia 29/03/2014 23:39



Merci Catherine, je suis ravie que ce sérum te plaise. Le "rouge baiser "d'AZ est un bonheur à utiiser pour les tons qu'il peut donner.



Loulou 24/03/2014 17:13


Encore moi. Je viens de lire l'article de Kiva Rose qui est une véritable mine d'informations pour ton élixir.


J'imagine que l'aspect "collant" de l'élixir doit dépendre du type de miel utilisé, non? Vénézia, as-tu expérimenté avec du miel liquide ou plus solide?


Kiva Rose mentionne le Rescue remedy. Je me disais que pour en faire un équivalent, il suffisait de rajouter 1 goutte d'HE de rose à une partie de cet élixir.


Merci Vénézia, cela m'ouvre des perspectives thérapeutiques auxquelles je n'avais pas pensé...

venezia 29/03/2014 23:38



J'avais fait mon élixir avec du miel plutôt liquide. mais le miel se liquéfie au contact de l'alcool  donc ça ne colle pas.


Le blog de Kiva rose est une mine et tout ce qu'elle conseille et que j'ai testé marche bien au plan thérapeutique. 



Loulou 24/03/2014 16:55


Moi qui suis "bleu", je trouve ton rose exquis!


J'adore le coup du pot de confiture. Je vais essayer pour des "one pot". Je pense que cela devrait vraiment faire la job!!!


Je note immédiatement la recette de l'élixir de rose au miel et cognac. Pour une fois, j'ai tous les ingrédients... il ne me reste plus qu'à attendre les pétales de rose. Patience, patience, il
faut tou d'abord quela neige arrête de tomber et ensuite qu'elle fonde...


Ton assiette est aboslument adorable est met bien en valeur la fluidité et la couleur de ton sérum. Bises.

venezia 29/03/2014 23:36



Merci ma chère Loulou.


La petite assiette doit venir d'une dinette. Je ne résiste pas, j'en achète quand j'en trouve dans des brocantes.


Poru l'élixir, ça devrait aussi pouvoir se faire avec des pétales de rose séchés je suppose, au cas où tu serai pressée…



Pescalune 23/03/2014 22:40


Toujours aussi passionnant de découvrir tes créations Princesse ;)
Un vrai plaisir de te (re)lire

venezia 29/03/2014 23:34



Merci pour ta visite, ma chère Pescalune, que je suis heureuse de te voir par ici!



michele 18/03/2014 08:36


http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-2929846.html


 


J'ai du mal avec les liens semble t-il.

venezia 29/03/2014 23:33



http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-2929846.html


 


je ne sais pas comment introduire les liens dans les commentaires des visiteurs!



michele 18/03/2014 08:35


Cette formule est époustouflante! J'y retrouve presque un condensé de ce qui fait ta patte cosmétique en général : les roses, les ions, les teintures, le gélifié lacté, le ciste, le hyalomuco...


 


Si ce n'était la complexité de quelques ingrédients spéciaux, je jurerais presque qu'il s'agit d'une formule d'un lait corps de tes débuts. Si je trouve le lien, je te le mets :


http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-2929846.html


 


Très jolie couleur aussi. Merci pour ce retour en beauté.

venezia 29/03/2014 23:32



Merci pour le rappel qui m'était sorti de la tête: il date de 2006. j'ai donc de la suite dans les idées, semble-t-il! le ciste est mon ami depuis si  longtemps.



gingembre 15/03/2014 18:36


Merci infiniment Vénézia pour cette très belle recette !


Te lire est un bonheur et j'apprends à chaque fois que je viens sur ton blog.


Encore merci pour ta générosité

venezia 17/03/2014 09:51



Gingembre, merci pour ton si  gentil commentaire



Colchique 15/03/2014 10:37


Venezia, merci beaucoup pour cette recette !

venezia 17/03/2014 09:50



merci pour ta fidélité, ma chère Colchique