Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Lait corporel à l'huile d'argousier de Mongolie

Troupeaux de chevaux, préparatifs pour une cérémonie chamanique, balade en montagne
Troupeaux de chevaux, préparatifs pour une cérémonie chamanique, balade en montagne
Troupeaux de chevaux, préparatifs pour une cérémonie chamanique, balade en montagne

Troupeaux de chevaux, préparatifs pour une cérémonie chamanique, balade en montagne

 

Pour faire plaisir aux amatrices de grands espaces (qui peuvent contempler de nouvelles vues ci -dessus), je publie une recette utilisant un ingrédient rapporté de Mongolie: l'huile d'argousier, plante endémique que je n'ai hélàs pas vue lors de ma balade dans les steppes.

Je n'ai pas eu l'opportunité de dénicher de l'huile à Ulan Bator, mais j'ai eu le plaisir d'en trouver (bio, extraite de la pulpe) sur le catalogue duty free de la MIAT (la compagnie d'aviation mongole) lors de mon retour en Europe.

L'argousier est une vieille connaissance. J'avais découvert son existence dans les années 90 lors d'un séjour sur la magnifique île de Rügen, en Allemagne, ou plus exactement en visitant  une petite ile voisine, toute de sables et de dunes: Hiddensee. Un île qui eut son heure de notoriété dans les années 1920: Albert Einstein y passa quelques vacances; et certaines audacieuses y flirtaient avec le naturisme. L'argousier pousse à la sauvage sur Hiddensee et lors de ma visite, on y vendait alors des bonbons d'un orange flamboyant (dû à l'argousier) qui m'avaient tapé dans l'oeil. En France, personne ou presque ne connaissait. Par la suite, j'avais réussi à trouver, toujours en Allemagne, une ligne de cosmétique bio qui lui faisait la part belle: Alva. Je me souviens même en avoir commandé pour faire des cadeaux tant ces produits me plaisaient.

Puis quand j'ai commencé à me lancer dans la cosméto maison, j'ai pu acheter chez Bilby (alors l'un des seuls bons fournisseurs) divers extraits d'argousier. Ma première recette (une gelée corporelle) publiée sur ce blog date de 2009.

Tout est bon dans l'argousier: on en tire de l'huile, des extraits CO2 de pulpe, de graines, du jus, etc, on utilise aussi ses feuilles. Weleda et Flore Alpes proposent divers produits à base d'argousier à consommer ou à utiliser en interne comme en externe. J'ai rapporté de Mongolie (trouvé sur le stand d'une fête artisanale d'Ulan Bator) un étonnant mélange de pétales séchés et de graines d'argousier, que j'ajoute à mon thé Oolong du matin. 

 

Pourquoi un tel engouement ?

L'argousier (Hippophae rhamnoide L) est un arbuste (très épineux), qui se plait en montagne. Il pousse dans les Alpes, le nord de l'Europe, en Asie centrale, etc. Soumis à des variations importantes de température, il se protège en se blindant en anti oxydants. Ses baies orange vif sont donc de petites bombes vitaminiques (vit C, E, caroténoides), renfermant aussi des minéraux, des acides gras et autres composants bénéfiques. Les médecines traditionnelles asiatiques les utilisent dans leurs préparations, notamment pour la peau (voir ici par exemple).

En cosméto, on utilise l'huile tirée de la pulpe des fruits (pression mécanique ou extrait CO2), des graines (extrait CO2), ou une association des deux. C'est la pulpe qui renferme des Oméga 7 (acide palmitoléique), précieux et rares acides gras mono insaturés, bénéfiques pour la peau et les muqueuses, bons cicatrisants. L'huile de macadamia en renferme également. Donc si on peut, privilégier pour la peau l'huile extraite de la pulpe des baies d'argousier. L'huile extraite des graines d'argousier est, elle, riche en oméga 3.

J'ai repris pour fabriquer le lait corporel destiné à une peau fragile en proie à des prurits fréquents, une formule simplissime à l'aloes déjà publiée sur ce blog l'an dernier et que je refais sans me lasser avec des variantes.

 

le flacon d'huile d'ragousier mongole et le lait corporel orangé

La voici

Lait corporel à l'aloes, à l'argousier et au patchouli

sur 150g

12g sucragel CF (utiles de zinette, équivalent du gélisucre) 

100g gel d'aloes  AZ

5g pansamiel

2g teinture (maison) de roses de Roscoff (+ elixir de frangipanier du Laos)

27g macérat huileux dans olive de fleurs de lys, matricaire et thym

2g huile d’argousier de Mongolie

1 gelule toco 500 (vitamine E)

10 gtes elixir Rescue

 

30 gtes HE patchouli (Bilby)

17gtes HE camomille romaine  (Norfolk essential oils)

15gtes HE palo santo (Shaman market, merci Irène)

 

Stériliser bécher et instruments, désinfecter le plan de travail.

 

Dans le bécher, mélanger soigneusement au fouet magique l'aloes aux huiles et à la vitamine E.  Ajouter  le sucragel et bien amalgamer, toujours au fouet magique. Ajouter le reste:  la teinture, le miel, l'élixir, les HE, en touillant bien après chaque ajout.

Le choix des ingrédients est lié à leurs propriétés apaisantes et/ou cicatrisantes.

 

La texture, un peu gélifiée, est particulièrement agréable

 

J'incorpore très souvent à mes laits corporels un peu de teinture de roses que je trouve très apaisante. Je la prépare avec des roses fraiches mises à macérer dans de l'alcool à 95 coupé d'hydrolat de rose. Je filtre au bout de deux jours et recommence une nouvelle macération avec des pétales frais. J'ajoute un élixir au mélange et me sers de cette teinture sur des égratignures, des piqûres de bestioles, etc. 

De même, le macérat huileux réunit trois de mes plantes favorites pour la peau: lys, matricaire et thym.

2g seulement d'huile d'argousier (moins de 2%) donne un ton particulièrement pétant au lait corporel!

 

Quant au choix des huiles essentielles, il obéit au même impératif: calmer les rebellions d'une peau facilement irritée, très affinée par les années. 

Le patchouli apaise les gratouillis, la camomille a des vertus anti inflammatoires, tout comme le palo santo, qui agit aussi sur les démangeaisons. Bonus: le trio s'accorde bien et sent bon.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

miss34 13/12/2019 13:48

bonjour,

l'odeur sent bon ou elle est à tombé lol????

merci

venezia 15/12/2019 09:31

Bonjour Miss34,
L’odeur de quoi? Du lait ou de l’huile? L’huile d’argousier n’a pas un parfum particulièrement agréable. Quant au lait, celui évoqué sur le blog est - heureusement- terminé depuis belle lurette????

Candice 07/12/2018 02:29

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.

venezia 12/12/2018 18:24

Bonjour Candice,
Merci pour ce gentil message. Je suis allée voir votre blog, incroyable mine de photos! Bravo

michele 15/11/2018 12:26

Géniale la texture très légère et pénétrante.
Ce qui m'a inspiré un sérum pour peau grasse que je publie ce jour.

Le meilleur d'après moi est le parfum très réussi. Le palo santo avec sa complexité me semble toujours délicat à marier. Mais là on ne sent pas le patchouli pourtant bien dosé. Je garde tout ça en inspiration.

venezia 20/11/2018 13:41

Michèle,

j'avoue ne pas me casser la tête pour refaire sans cesse cette formule qui marche très bien!
Tu as raison, le palo santo est un parfum délicat à associer, très puissant par ailleurs, c'est pourquoi il ne craint pas d'affronter de belles doses d'autres HE. Sinon, il n'y a plus que lui en scène :)

michele 09/10/2018 12:00

J'ai cueilli des baies d'argousier en baie de Somme il y a quelques années, malheureusement un peu tard en saison pour apprécier le goût. Je me demande pourquoi on n'en extrait pas l'huile là bas?

Ton lait me fait très envie avec le froid matinal et je réalise n'avoir jamais utilisé le sucragel CF autrement qu'en nettoyant. La texture sur la peau est-elle pénétrante aqueuse ou plutôt gel gras?

Je suis surprise par l'association de fleurs dans ton macérat lys-matricaire-thym. Pourquoi thym, l'effet antiseptique?



C'est certain, le flacon d'huile d'argousier de Mongolie va sortir du frigo!!

venezia 10/10/2018 15:57

Michèle,

J'ajoute souvent du thym dans mes macérations huileuses pour la peau à la fois pour l'odeur et pour l'effet antiseptique.
La texture est très fraiche-gélifiée mais vraiment hydratante et particulièrement apaisante, dixit l'intéressé qui s'en tartine. J'aurais dû en faire plus!!

Sav 08/10/2018 14:44

Bonjour,
je suis en troisième année dans une école au Cinéma à Elancourt et pour mon court métrage de fin d’étude je vais traiter de la création des Parfums. J’aurai besoins de m’entretenir avec une personne qui créer ses propres cosmétiques pour comprendre les différentes étapes, et poser certaines questions.
Merci

venezia 10/10/2018 15:54

le plus simple est de m'envoyer moi un mail via le blog

Loulou 01/10/2018 17:12

Une couleur inhabituelle pour un lait corporel.
L'argousier pousse au Québec aussi.
Merci Vénézia pour le partage de tes photos.

anne 25/09/2018 10:35

Ah oui, c'est un article dépaysant!!!
tu sais hier, je pensais particulièrement à toi. Il y a 2 ans, avant mon stage rando et Qi Gong, tu m'offrais un talc parfumé de ta composition évidement. Je porte quasi en permanence des chaussures géniales style "pieds nus" (site Leguano) en permanence, légères, confortables, Juste un défaut: quand il fait TRES chaud, on transpire un peu, je saupoudre une légère pincée et c'est EXQUIS. Je me disais: Elle est géniale!! Il m'en reste peu, mais j'aurais aimé cette poudre; c'est DI-VIN; dans ce nuage, je t'imagine loin, voyant des gens différents, prenant le meilleur de chaque civilisation, revenant chez toi les yeux emplis de tant d'exotisme..............et créant à nouveau un nouvel élixir dont tu as seule le secret.............Ici, c'est un rêve, un tapis volant comme on doit en tisser en Mongolie.

venezia 01/10/2018 15:24

Anne,
Je suis en ce moment en Espagne. A mon retour à Paris, je regarderai s’il ne m’en reste pas un peu, je n’en ai aucune idée pour l’instant!

violette 25/09/2018 09:04

cette couleur est vraiment sublime!
tu utilises 30 gouttes de patchouli contre 32 autres HE au final qu'est ce ça donne ?
mon patchouli enfin mes patchoulis ^_^ j'en ai un très vieux de mes 1 ers achat sur AZ et l'autre très épais qui vient direct de Grasse mais qui sentent très fort et même si j'adore cette odeur elles prennent systématiquement le dessus et je suis obligée de n'en mettre que quelques gouttes.
alors au final dans ta synergie il se sent comment ton patchouli ?
j'ai des souvenirs de jus très ( trop) acide de l'argousier, est ce que mon souvenirs est juste ?
<3

venezia 01/10/2018 15:22

Violette,
Je parleici d’huile et non de jus, effectivement tres acide.
J’ai utilise le patchouli ici d’abord pour son action antidemangeaison tres efficace et mon patchouli n’est pas tres fort.
Si le tien l’est, regarde les dosages de la formule initiale ( avec le lien) où j’avais privilegie l’accord parfumé

Sylvie 24/09/2018 14:52

Je viens de verifier l'huile est extraite du fruit entier et contient 30% minimum d acide palmitoleique.
Ca devrait aller !!!

Sylvie 24/09/2018 14:41

Venezia , merci beaucoup pour cet article qui tombe a pic : besoin d un lait avec ce temps sec et cette chaleur un soin reparateur s impose .
J utiluse tres souvent l huile d argousier que j achete chez Gisèla manske , je verifie si l huile est extraite de la pulpe ou des pepins ?elle est bien orange !

Le lys et la camomille pour la peau mais le thym : je savais pas ...

Je fais mon lait des cet aprem ...
Et merci pour ces si belles photos ...

venezia 01/10/2018 15:16

J’ajoute du thym pour ses proprites antiseptiques

venezia 01/10/2018 15:15

Le destinataire est ravi du resultat, tres reparateur.
Je ne pense pas à commander chez Manske, pourtant tres utile et ça ne m'étonne pas qu’elle propose une bonne huile d’argousier, très utilisée en Allemagne