Les biscuits de la joie… et aux épices… de Sainte Hildegarde

Publié le 16 Septembre 2006



Il y avait longtemps que je voulais essayer cette recette, qui aurait été mise au point par Hildegarde de Bingen, expérimentatrice médiévale chère à mon cœur. La recette proposée par ce site (lesjardinsdhildegarde), qui vend aussi les biscuits tout faits, renferme du sucre. Or à l'époque d'Hildegarde, au XII° siècle, on utilisait surtout le miel pour les desserts, le sucre étant alors considéré comme un médicament. Mais ces biscuits étaient censés "disperser l'amertume"… , c'est à dire soigner… pourquoi pas…
J'ai voulu tester avec du miel seul. Résultat peu concluant. Sans sucre (élément sec), il faut alors beaucoup plus de farine pour dompter la consistance, liquide, et le résultat devient trop… farineux.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-paques/Chris.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Les épices au cœur du mélange: girofle, cannelle et muscade, sont trois des piliers de la cuisine médiévale, autant pour leur goût que pour leurs propriétés médicinales. Cf ici pour les caractéristiques de cette cuisine.
Autre ingrédient cher à Hildegarde, et dont je raffole: la farine de petit épeautre, exquise à la cuisson et qui donne une belle couleur ambrée. Pour Hildegarde, «l'épeautre rend gai et joyeux».

J'ai fait divers essais pour fignoler la recette. Je donne les proportions minimales (à partir de celles fournies sur "lesjardinsdhildegarde", parfaites). Il suffit de multiplier selon la gourmandise.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-paques/Chris.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour huit à dix biscuits environ:

45g de beurre
35g de sucre roux bio
17,5g de miel
1 jaune d'œuf
125g de farine de petit épeautre (bio)
3g de muscade rapée
3 g de cannelle moulue
12 clous de girofle moulus

Allumer le four à 180°
Faire fondre doucement le beurre. Incorporer le sucre, le miel, le jaune d'œuf en tournant.
Dans un saladier, ajouter, en remuant, les épices à la farine.
Verser dessus le mélange à base de beurre et travailler le tout à l'aide d'un fouet à sauce. La pate se décolle bien du saladier.
L'etaler ensuite sur un plan de travail fariné à l'aide d'un rouleau. Les biscuits seront meilleurs s'ils ne sont pas trop fins et gardent un peu d'épaisseur.
Découper des formes à l'emporte pièce, les poser sur une plaque revêtue de papier sulfurisé.
Cuisson: 13mn (à mon four). Il faut sortir les biscuits encore légèrement mous. Ils durcissent en refroidissant.
                                                   

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-paques/Chris.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Pour obtenir des gâteaux bien parfumés: mieux vaut partir des épices entières et  les réduire en poudre.
Pour la noix muscade, c'est facile, une râpe suffit.
Pour la cannelle et les clous de girofle, j'ai longtemps cherché et j'ai suivi un conseil judicieux en faisant l'acquisition d'un moulin à café en inox à lame amovible (Seb) impeccable. Il est d'aileurs aussi employé pour moudre les grains de céréales dans certaines cliniques de santé helvétiques. Avis aux végétariennes…


Les biscuits seront dégustés par exemple en lisant, pour rester dans l'ambiance, la balade proposée par Lunemalo dans un jardin médiéval ou l'éloge hildegardien de Bluetansy…  

                                                            Image découverte sur ce délicieux blog voué au fées de toutes sortes…


Gourmand, réjouis-toi: selon Hildegarde de Bingen, ces biscuits «dispersent l'amertume qui est dans ton cœur, ils l'apaisent et l'ouvrent. Mais ils ouvrent aussi tes cinq sens, te rendent gai purifient tes organes sensoriels, réduisent les humeurs nocives et donnent à ton sang une bonne composition. Ils te rendent robuste et joyeux et efficace dans ton travail… »

… tant de bénéfices avec quelques biscuits… que demander de plus?


Pourquoi j'aime beaucoup Hildegarde de Bingen?

-parce que sa réputation a été assez sulfureuse pour que l'Eglise ne la canonise pas -donc elle n'est pas sainte-… malgré ses talents multiples.
-parce que si elle semble avoir recueilli ses remèdes lors de visions mystiques, elle a aussi soigné à tour de bras les pélerins qui venaient à son monastère et n'a jamais séparé la théorie de la pratique.
-parce que c'était une âme indépendante et une musicienne inspirée.

(pas de photos pour mettre en scène ces gâteries médiévales… mon appareil étant en clinique)

Rédigé par venezia

Publié dans #notes sucrées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vallet 11/06/2013 18:17


bonjour et merci pour votre recette des biscuits de la joie princesse !


mais je tiens à mettre à jour un détail important : depuis octobre 2012 Hildegarde a été déclarée Sainte par l'Eglise ... et même plus encore elle a été déclarée "docteur de l'Eglise" ... 1ère
femme à l'être ! tant son savoir et ses révélations sont extraordinaires ! je suis fan vous l'avez deviné ! bonne continuation à vous !


mc

venezia 12/06/2013 22:57



J'ai été moi aussi très contente d'apprendre que cette chère Hildegarde ait été enfin reconnue… même si elle n'en avait pas besoin car sa réputation -et ses recettes- ont vaillemment traversé les
siècles, un vrai pied de nez à la frilosité de l'eglise à son égard



Anne-Laure 13/10/2012 00:06


Je vais pouvoir réconcilier tout le monde Ste Hildegarde a été canonisée par Benoît XVI le 7 Octobre!!!!  J'iamerais savoir s'il y a des consultations de santé  hildegardiennes en France en région parisienne???,

venezia 16/10/2012 12:30



Je pense qu'il faudrait se renseigner


-soir auprès des jardins d'Hildegarde qui ont un site internet


-soit peut être auprès de la boutique "touch of bio" qui vens leur ligne de produits 30 boulevard saint- germain à Paris



nina 02/01/2012 08:39


La cure anti-migraine à base de sauge et de mauve m'est tout particulièrement chère. C'est une recette d'une grande simplicité et d'une efficacité extraordinaire. 


Je n'ai pas encore toutes testées toutes les recettes. J'aimerais bien lire d'autres avis de curieux adeptes des remèdes naturels..? 


 

venezia 03/01/2012 17:49



Merci Nina, je ne connais pas  cette cure que vous évoquez, je fonce consulter mes livres sur Hildegarde, qui vient juste d'être canonisée! Mieux vaut tard…



nina 21/10/2011 11:31



Bonjour, 


merci beaucoup pour cette recette, qui met du baume au coeur en toutes circonstances ! 


Je suis aussi une grande "fan" d'Hildegarde, et je conseille à tous les intéressés cet e-book

venezia 23/10/2011 19:05



Merci pour le lien… avez vous déjà testé des recettes de cet e-book?



Godelive 31/08/2011 13:49



merci, je vais essayer la recette



venezia 31/08/2011 20:51



j'espère que le résultat vous plaira, ce sont des biscuits qui tiennent bien



emilie 31/03/2011 13:13



Bonjour,


Merci pour le recette.


Sainte Hildegarde est reconnue sainte depuis très longtemps par l'église et est proposée à la vénbération des fidèles. Elle est reconnue pour sa science, ses enseignements, sa charité et sa
fidèlité au Christ et à L'église.Ce qui n'enlève en rien, au contraire, à son indépendansce de caractère. Vous devriez lire les magnifiques discours qu'a faits à son sujet Benoit XVI, on les
trouve facilement sur le net.


 



venezia 31/03/2011 20:34



Merci Emilie. Ce que je voulais ire c'est qu'elle n'était pas une sainte"officielle"



Angéline 02/10/2010 18:11



Super! Je vois que nous avons le même bouquin et je pensais essayer cette recette mais je n'ai jamais utilisé la farine d'épeautre. Je vais aller voir demain chez "une boutique bio" ce que je
trouve. Merci pour votre blog très sympa, instructif et du coup j'ai des "amies" qui savent qui est Hildegarde de Bingen ; je me sens moins allumée :-). Bon week end



venezia 03/10/2010 22:01



Bonsoir Angéline,


 


je trouve que le goût de l'épeautre apporte une douceur suppémentaire à ces gateaux. les travaus d'Hildegarde de Bingen sont un trésor à explorer encore aujourd'hui. Ce qui me fascine beaucoup
chez elle, c 'est notamment l'utilisation t avertie qu'elle fait des épices à une époque où il s'agissait de denrées mal connues.



sorin 29/08/2007 15:31

je suis désolé, mais il faudrait vérifier l'information : Hildegarde est sainte - Jean-Paul II dans un discours dit : "sainte Hildegarde" - il est vrai que l'Eglise ne l'a pas canonisé officiellement mais le peuple s'en est chargé. Autre "détail" êtes-vous bien sûr que ce que vous appelez petit épeautre soit bien de l'épeautre et surtout l'épeautre de l'époque de (ste) Hildegarde ? D'après les recherches scientifiques récentes sur l'origine des semences, l'engrain (habituellement appelé petit épeautre) est une graine totalement différente de l'épeautre ou dinkel (spelt) de l'époque d'Hildegarde et toujours diffusé aujourd'hui en Allemagne. Ce sont 2 graines complètement différentes : différentes au niveau de la taille, des chromosomes... et de l'hybridation sans oublié que l'engrain est quasi sans gluten ! Pour info le petit épeautre n'existe pas en Allemagne et vous pouvez essayer d'en parler...

venezia 29/08/2007 19:42

Bonjour Sorin, Pour mes références sur l'épeautre, j'utilise entre autres les informations des Jardins d'Hildegarde, l'association française qui se réfère aux travaux de Wighard Strehlow, le médecin allemand qui a popularisé la "médecine hildegardienne". Cette association précise pourquoi elle préfère utiliser le petit épeautre, le plus ancien. cf ici:http://lesjardinsdhildegarde.com/05-01.htmlPar ailleurs, pour avoir personnellement testé les deux, je préfère le petit épeautre que je trouve plus digeste. C'est celui qui est  utilisé pour cette recette donnée  par Les jardins d'Hildegarde, comme je le précise. -quant à la sainteté d'Hildegarde, elle n'a jamais été canonisée par l'église qui considérait -au XII° siècle- qu'elle faisait trop de miracles. Voir par exemple ici, une interview très interessante sur le concept de sainteté:http://religion.info/french/entretiens/article_315.shtml

Dame Nature 12/12/2006 22:23

Mmh, ca sera parfait pour Noel ça... J'emmène la recette avec moi en vacances. Merci!

venezia 13/12/2006 13:35

Dans une boite en métal, ces biscuits se conservent très bien, bien plus d'une semaine.

Pescalune 25/09/2006 17:21

D'acc - je testerai la prochaine fois ;o)